L'important n'est pas le parti socialiste, c'est le socialisme!

Publié le par Asse42

2187427371_1-copie-1.jpg

 

 

 

 

J'avoue que la stratégie de Ségolène Royal me trouble car elle va exactement dans la propagande véhiculée par la sarkozie médiatique, et donc solferino, comme quoi il ne fallait absolument pas de conflits de personnes dans les primaires. Pourtant moi il me semble que des conflits d 'egos s'il y en a, se font sur les idées, sur la vision d'avenir? Non? Ce que l'on attend donc des primaires ce n'est pas des querelles sur la crédibilité, ou la féminité de telle ou tel, mais de savoir quelle vision socialiste ils porteront si ils arrivent au pouvoir. Ce n'est donc pas d'assister à une synthèse entre sociaux-démocrates décadents. Ségolène Royal semble avoir donc fait le calcul de l'appareil socialiste avant le débat d'idées et franchement je ne peux y souscrire.


Moi je n'ai aucune amitié, même cachée, avec les sociaux-démocrates qui nous mènent à la guillotine en chantant l'internationale et en pleurant de compassion sur nous. Leur care est cher pour le peuple. Voir DSK dans une pitoyable marche en arrière, finir par faire un communiqué hier demandant pitoyablement une stratégie de croissance pour l'Europe, on a qu'une envie c'est de lui crier à la gueule: Par l'austérité !??? Voir le parti socialiste dans un bel ensemble voter avec l'UMP le soutien à la zone euro par milliards et qui après accepte le débat risible sur les retraites...Mais de qui on se moque? De nous? Il manque moins d'une dizaine de milliards/an pour les retraites et on ne les trouverait pas par un simple transfert politique. Prendre 3 milliards sur les stocks-options comme le proposait la cour des comptes de Seguin, et renoncer au financement des heures sups aux entreprises pour 5 milliards/an et le compte est bon non? Qu'est-ce qu'on vient nous emmerder avec ce débat ridicule sur les retraites si ce n'est pour que le monarque puisse gagner une bataille idéologique et pour montrer que le PS n'a aucune défense crédible. Ce n'est pas en participant aux amusements du prince, qu'on veut sortir, qu'il retrouvera de sa crédibilité vis-à-vis du peuple! Socialistes révéillez-vous bordel!


Je crois halluciner devant l'incurie de réflexions et la soumission aux valets du libéralisme débridé de la part de cette social-démocratie. Malheureusement j'ai peur d'y avoir à y inclure Ségolène Royal et dans ce cas ce serait vraisemblablement un casus belli pour moi. Car on ne changera pas de société avec la social-démocratie!

J'entends bien que pour Ségolène Royal ce soit important de se concilier l'appareil socialiste mais le plus important ne serait-ce pas le combat des idées? Pourquoi voudrait-on nous le voler? Sur quelle foi celle des sondages? Faire croire que DSK rassemblerait les électeurs de gauche est une vaste fumisterie pour embrouiller les esprits de ceux qui ont le regard rivé sur les courbes sondagières. DSK je le dis fermement est hors-jeu pour la gauche! Personne n'en voudra d'autant plus que d'ici 2012 bien des choses peuvent se passer comme un effondrement de la zone euro par exemple. Nos élites veulent sauver l'euro mais quels bienfaits a-t-il apporté au peuple français? Rien , nada, nothing, niente, nicht,nibe. Où a-t-on vu un progrès salarial, social? Ah oui l'euro est utile pour nos amis les banksters mais en tant que socialiste j'en ai rien à foutre moi! On met l'euro en monnaie de réserve pour qu'ils puissent continuer à faire mumuse et nous on reprend notre souveraineté monétaire bordel! Car c'est ça le nœud du problème. Il n'y en aura pas UN ou UNE pour le dire franchement dans ce monde de merde?!


On va donc devoir se coltiner la social-démocratie au pouvoir si par malheur on gagne? Faire comme avant une politique bien libérale? S'aligner sur les desiderata de notre plus grand ennemi l'empire américain au nom de la démocratie? Mais vous ne voyez pas qu'il nous enfume cet empire? Qu'il fait tout pour lui-même et rien pour nous. Nous le peuple hein, j'entends bien.

Ségolène  je te le dis tout net de la part d'un de tes plus fidèles soutiens depuis 2006, si c'est ta stratégie alors ce sera sans moi. Moi si je t'ai soutenu c'est parce que tu incarnais un espoir contre les appareils politiques et contre les dogmes idéologiques. Tu as du bon sens et tu es en résonnance avec le peuple. Mais là si tu persistes dans cette voie tu te fourvoieras j'en suis persuadé. Ce monde libéral inhumain on doit oeuvrer à la faire s'écrouler tu crois pas? Et non à tenter de la maintenir à flots à tout prix comme le font ces pitoyables sociaux-démocrates vendus à l'ennemi américain. Car c'est lui l'ennemi. Par son idéologie libéral , par son impérialisme forcené il propage les guerres dans le monde. Moi je pensais aussi que tu incarnais une certaine idée de la république digne descendante de De gaulle et que tu œuvrerais à la restauration de la grandeur de notre pays en proposant au pays un pacte républicain. Un pacte qui entrerait en confrontation avec la  droite libéral et la social-démocratie.


Alors j'avoue que je doute de toi et ça ménerve car c'est véritablement la première fois. Où tu veux aller? Où tu veux nous mener? As-tu abandonnée tout espoir de vaincre sur les idées? T'es-tu rangée derrière la social-démocratie? Je ne vois pas bien quelle stratégie politique est bonne sans les idées et moi c'était exactement pour cela que je te suivais. Ne crois pas que je te suis juste pour tes beaux yeux mais pour une certaine idée du socialisme, le vrai, l'original, le pur, celui de Jaurès, de Leroux, de Leblanc. L'humaniste, le républicain. Si ce n'est pas cela alors cela voudrait dire que je me suis lourdement trompé ou bien que je me suis fait abuser. Et j'aimerai vraiment pas. Comme je n'ai pas aimé cette intervention ce matin sur France 2 concernant le pareti socialiste:

 

 

 

 

Plus de liens dans ce pearltree:


 

Partager 

Publié dans Socialisme

Commenter cet article

Pat 04/06/2010 17:04



Fabrice: écoute ta vidéo, elle ne parle que d'elle et d'Aubry;même si elle ne peut écarter DSK en apparence, c'est en filigrane. Je pense que DSK ne se présente pas, d'ailleurs ceux qui le
soutenaient sont très discrets depuis quelques temps. Le seul qui a parlé et ancien soutien de DSK, est Moscovici qui a donné un avis sur les primaires, mais pour sa pomme
puisqu'il est un candidat possible.



Elie Arié 04/06/2010 15:54



Je voudrais vous signaler que les mots ont un sens:


 


-la social-démocratie est morte partout depuis 20 ans, tuée par la mondialisation; la social-démocratie, c'est la redistribution des richesses créées par le capitalisme par des prélèvements
obligatoires élevés; et la mise en concurrence mondiale de tous les pays oblige, pour raisons de compétitivité, à baisser les prélèvements obligatoitres qui finançaient l' Etat-Providece;


 


-elle a été remplacée, dans tous les partis socialistes, y inclus en France, y inclus chez Royal, par le social-libéralisme, qui prend acte de la mort de la social-démocratie, et se propose
d'aider les individus les plus fragiles  à s'adapter au libéralisme, par de bons systèmes d'éducation et de santé, la formation professionnelle tout au long de la vie, un suivi plus
personnalisé des chômeurs en échange d'une plus grande flexibilité du travail ("empêcher la pauvreté d'apparaître, puisqu'on n'a plus les moyens de la compenser"); il n'y a là aucune différence
entre DSK, Aubry et Royal.



Elan 04/06/2010 15:37



Une stratégie peut-etre bonne même avec de mauvaises idées politiques. Je ne dis pas qu'entrer en confrontation avec la social-démocratie n'est pas une bonne idée. C'est juste un pacte de non
agression.
L'heure du renouveau iédologique socialiste doit encore sonner. Je mise sur une claire différentiation face aux valeurs dites "humanistes". Ce terme a porté à confusion dans mon esprit et
probablement dans celui de nombreux sympathisants socialistes. J'ai le sentiment que la majorité des partisans de Bayrou se sont fait berner justement parce qu'il revendiquait l'humanisme comme
valeur fédératrice. La valeur humaine qui caractérise le mieux le socialisme est la solidarité auprès des plus faibles et des plus démunis mais pour l'imposer collectivement il est vain de faire
appel au sens des responsabilités de chacun. Il y a trop d'individualisme dans la nature humaine.
J'aspire plutot à un socialisme de raison qui miserait sur la capacité de compréhension des hommes d'esprit et, tout en se confrontant avec l'ultra-libéralisme, pronerait la démocratie
participative par la délibération, une sorte de DE-LIBERALISME SOCIALISTE en somme



Pat 04/06/2010 15:30



Voilà que tu donnes du grain à moudre à notre ami Arié...


Royal a dit qu'elle ne veut pas d'un combat de chefs mais un soutien pour un candidat qui a un projet compatible avec ses idées. Elle a évité de parler de DSK mais s'est incluse dans un tandem
avec Aubry, c'est clair. D'ailleurs depuis quelques temps elle s'éloigne de la sociale démocratie et vire plus à gauche. Il ne faut pas oublier que c'est aussi une femme politique, fine stratège,
qui n'a pas abandonné son ambition. La politique c'est aussi un combat pour le pouvoir, avec des idées évidemment, mais sans naïveté. Royal se place pour les présidentielles et elle met les
moyens pour gagner. Arié se trompe, cette femme d'exception ira jusqu'au bout et garde de grandes chances de gagner. D'autant plus que DSK ne se présentera pas, j'en fait le pari. Sans
doute que DSK est perçu comme un "bon" gestionnaire mais il n'a aucunement la fibre, la force, le courage pour se battre. Il l'aurait fait depuis longtemps s'il s'était senti investi. Et
être investi par les autres n'est pas suffisant.



Asse42 04/06/2010 16:53



@ Pat


Non justement! Elle n'a pas exclu DSK du jeu bien au contraire. Elle donne même l'impression de lui courir après!



Elie Arié 04/06/2010 14:56



"On va donc devoir se coltiner la social-démocratie au pouvoir si par malheur on gagne?"


 


Si c'est Royal qui gagne, c'est évident.


Mais rassure-toi, c'est exclu.