La trahison de la gauche par la social-démocratie depuis 30 ans.

Publié le par Asse42

105674_92399239_070224-dsk_H122502_L.jpg

 

 

 

 

Lorsque vous allez visionner cette vidéo vous allez comprendre beaucoup de choses et pourquoi notamment je ne peux me résoudre à faire une alliance avec la social-démocratie pour gouverner le pays. La social-démocratie n'est pas le socialisme, loin de là, et est l'autre face du libéralisme comme je l'ai largement dit dans des billets précédents. Là il se trouve que ce n'est pas moi qui le dit, c'est particulièrement Serge Halimi ce très bon analyste de la gauche. Il met des mots sur exactement tout ce que je pense. Une fois que vous l'aurez écouté vous comprendrez, peut-être, mon courroux de me voir contraint par la stratégie de Ségolène Royal de me rallier à la social-démocratie. L'ennemi honni pour la gauche car elle trahira et trahira encore.


Moi je milite pour que le socialisme républicain puisse gagner et s'épanouir dans notre pays car c'est la seule voie humaniste possible. Je pense que Ségolène Royal l'est, du moins je l'espère, mais j'avoue que je n'ai pas franchement de certitude. N'est-elle pas social-démocrate aussi en Europe? C'est à voir pour la suite. Lorsque l'on devra trouver des convergences programmatiques avec la social-démocratie lesquelles on acceptera? Moi je dis franchement que le socialisme n'est pas compatible avec la social-démocratie et qu'on ne pourra pas fusionner avec. On va donc devoir l'affronter dans les primaires. Et si c'est comme cela que ça se passe alors elles seront belles et vivantes car il y aura une vraie confrontation d'avenir, un vrai débat d'idées. C'est ça la haute politique! Ce sera aussi un combat d'égos, de personnalités bien sûr! Pourquoi s'acharner à le nier? Je crois moi que cet argument d'unité à la gauche à tout prix, donc silence dans les rangs, est mortifère pour le débat d'idées. Je crois au contraire qu'il faut une vraie confrontation une bonne fois pour toutes avec les sociaux-démocrates et que l'on peut gagner!


Ce sera le début de la mise en place du socialisme pour 2012. On ne rassemblera pas autour de nous les sociaux-démocrates, c'est clair, mais on pourra rassembler des gens qui partagent avec nous des valeurs républicaines. Ainsi on créera une autre frontière politique plus visible encore dans l'esprit des gens entre les républicains et les atlantistes forcenés. Moi je suis français avant d'être européen et américain! Et l'Europe je la veux sur des valeurs européennes, pour défendre un modèle européen et être indépendant politiquement des USA. C'est une vision incompatible avec la social-démocratie comme on le constate.

Voilà donc l'explication de ma vision catastrophique de cette union à tout prix demandée par Ségolène Royal. Si c'est pour se rallier à la social-démocratie ce sera sans moi. Si c'est une stratégie plus politicienne comme on a essayé de me le faire comprendre alors je peux accepter. Mais je reste vigilant car ma conviction, ma volonté politique, c'est de voir gagner le socialisme en 2012. Pas la social-démocratie.

 

 

Plus de liens dans ce pearltree:

 

 

 

 

Partager 

Publié dans Socialisme

Commenter cet article

chercheur-dor 06/06/2010 16:27



Elie,


 


Vous êtes en train de débattre avec Asse42 qui est persuadé que des extra-terrestres existent mais que le grand complot mondial nous a caché les corps...


Sinon, concernant les militants de Désirs d'Avenirs, effectivement, je dirais qu'il s'agit plus d'une espèce en voie d'extinction. A mon avis, c'est plutôt positif pour Royal que je n'affectionne
pas particulièrement : je trouve qu'elle s'est pas mal amélioré durant ces derniers mois, mais quand on voit qu'il y a des ziggotos comme Asse42 derrière elle, ça ne donne toujours pas envie de
la suivre...



Elie Arié 06/06/2010 15:37



@ chercheur-dor


 


Vous voulez parler des adhérents de Désirs d' Avenir?


J'y crois, mais je crois aussi à leur disparition prochaine.



chercheur-dor 06/06/2010 15:32



Asse42,



Et sinon, tu crois toujours aux extra-terrestres?



Elie Arié 06/06/2010 15:09



j'ai répondu au commentaire que tu fais, dans mon article, je crois qu'il est inutile de reprendre ici le débat en parallèle; mais tu commets une erreur en identifiant la vision
géopolitique  d' Obama à celle de Bush.



Asse42 06/06/2010 16:23



Le problème d'Obama c'est que son équipe dirigeante est exactemetn la même que celle de Bush a peu de choses près! Et que ses conseillers viennent directement du même think tank: le CFR.


Autrement dit celui-ci avec Obama applique sa même stratégie mais dans une forme différente. Plus charismatique, plus pondéré mais l'objectif restera le même au final: la confrontation directe
avec l'Iran.



Elie Arié 06/06/2010 14:49



@ Asse42


 


Puisque tu as une tendance à faire du sionisme l'alpha et l'oméga de tous les problèmes du monde (comme si le capitalisme n'existait pas avant le sionisme...), j'ai rédigé un article sur Marianne
que je crois objectif sur ce sujet:


 


(attention, il y a une erreur de transcription: il s'agit de " l'assassinat d' Itzak Rabin", pas de "l'assassinat de rabbins (??!!)


 


http://tinyurl.com/2b98w6w



Asse42 06/06/2010 14:58



@ Elie


Non c'est faux. Je parle de l'impérialisme américain dont le sionisme n'est qu'un instrument pour exacerber le choc des civilisations. Mais le grand maître c'est l'occidentalisme impérial US
forcené.