L'âme de la France est majoritairement socialo-gaulliste.

Publié le par Asse42

de-gaulle----c3-a0-tous-les-fran-c3-a7ais.jpg

 

 

 

 

 

 

L'âme politique française s'est construite à travers les âges historiques que notre pays a traversé. Elle a été d'abord Royaliste avant de succomber sous l'assaut des francs-maçons républicains athéistes qui ont organisé la révolution française. Il existe de multiples tendances politiques: anarchistes, souverainistes nationalistes xénophobes, catholiques démocrates, communistes, libéraux atlantistes, sociaux-démocrates libéraux, etc...mais l'âme majoritaire de notre pays est socialo-gaulliste. Cela se vérifie dans les faits.

 

La personnalité préférée des français se trouve être le général de Gaulle. Non pas parce que c'est un militaire, homme de droite catholique, mais parce qu'il incarne une idée souveraine et indépendante de notre pays. Une grandeur que les vautours à la solde des anglo-saxons s'ingénient à vouloir minimiser en rappelant que nous ne sommes qu'un pays moyen noyé dans la masse...non. La France est historiquement grande par son histoire, par sa culture, par son art de vivre et par son modèle social! C'est cela combiné qui faisait de notre pays un des pays les plus attractifs du monde. On vantait notre système de santé, nos transports publics, nos entreprises nationalisées à fort savoir-faire mondial, notre organisation administrative, notre éducation...tout cela bien sûr avant la déconstruction méthodique de notre pays engagé par l'union européenne au nom des lobbys américains et des intérêts privés.

 

Aujourd'hui être européen revient à être donc anti-socialiste et anti-gaulliste. Ca fait beaucoup et cela montre bien que l'union européenne s'est faite surtout contre l'âme politique française qui a inventé le socialisme républicain, c'est-à-dire la mise en oeuvre collective des biens publics indispensables à une société humaine: santé, transport, éducation,énergie,police, justice. Or de plus en plus on va vers la privatisation d'essence libérale atlantiste si on laisse faire. Il est là l'enjeu politique de 2012. Et c'est là que Ségolène Royal avait commencé à creuser le sillon sans malheureusement aller jusqu'au bout de la logique gaulliste. Pourtant elle était soutenue par les vrais gaullistes à l'époque. Je suis persuadé que ce sera le leader politique incarnant le mieux le socialo-gaullisme qui l'emportera en 2012 si il parvient à lutter contre la propagande libéralo-atlantiste des médias aux ordres. C'est en tout cas la meilleure façon de réconcilier notre pays avec lui-même et c'est ce que je veux dire à Ségolène Royal: La France n'est pas majoritairement atlantiste, ,ni libérale! La social-démocratie est vendue aux deux. Ce n'est pas en se rapprochant de DSK qu'elle parviendra à rassembler notre pays, c'est au contraire en incarnant cette ligne socialo-gaulliste qu'est l'âme de la France. Il y a un espace politique à prendre et elle a un temps d'avance pour le faire maintenant qu'on connait mieux sa personnalité. Elle peut réussir ce grand rassemblement socialo-gaulliste que la France attend inconsciemment. Mais pour cela elle doit revenir aux fondamentaux de l'europe gaulliste républicaine que sont les états-unis d'Europe. Pas qu'en parole, dans les actes aussi même si cela amene à rompre avec la social-démocratie atlantiste.

 

 

Publié dans Socialisme

Commenter cet article