La sainte alliance offre une chance à Ségolène Royal.

Publié le par Asse42

La-sainte-alliance.jpg





Dorénavant c'est clair pour tout le monde qu'il y a bien un pacte entre les trois figures du TSSR, on peut aussi rajouter Hamon, pour faire barrage à la candidature de Ségolène Royal en 2012. Cela a été confirmé maintes fois et notamment ce matin sur France Inter par Martine Aubry. Donc il n'est plus besoin de se cacher ou de faire semblant on sait ce qu'il en sera pour 2012 au parti socialiste et ce sera donc la voie social-démocrate libérale qui sera choisie. Dans la droite ligne du Jospinisme et dans la continuité de ce qui se fait depuis 1983 pour le parti socialiste. Surtout que rien ne change. Je fais ce constat et il me semble juste non? Qu'on ne vienne pas me dire que DSK sera un révolutionnaire pour le peuple.


Cette sainte alliance a plusieurs avantages pour elle: elle s'appuie sur la totalité de l'appareil socialiste et sur une force de frappe médiatique apte à rivaliser avec la sarkozie. On peut être sûr qu'une candidature DSK, ou Aubry ou Fabius, pour le PS serait soutenue sans retenue par Libération, Le Nouvel Obs et le Monde par exemple. Tous ces journaux qui se revendiquent de gauche pourraient ainsi retrouver leur légitimité et mener le combat contre la sarkozie. C'est un argument à ne pas négliger surtout pour ceux qui veulent à tout prix gagner l'élection présidentielle. C'est une élection qui ne doit absolument pas être perdue et il faut donc tous les moyens de notre côté. Ce sera aussi le cas des officines de sondage dont certaines roulent ouvertement pour les sociaux-démocrates comme BVA. C'est aussi important d'avoir des officines de sondages aux ordres pour contrebalancer la sarkozie sondagière.

Enfin la totalité de l'appareil socialiste sera prêt à se rallier à cette alliance et cela entraînera effectivement un ralliement des militants. Sera-t-il majoritaire? Si il n'y a rien en face bien sûr et tout aura l'impression de couler de source dans la sérénité au parti socialiste. Qui voudrait apparaître comme le vilain petit canard et bousculer cet ordre des choses? Et ainsi montrer son ambition personnelle au détriment de la volonté collective qui est de piocher une candidature dans cette alliance. Pas évident. Et pour s'opposer à cette victoire inéluctable de la social-démocratie au PS je ne vois que Ségolène Royal. Hollande, Valls, Moscovici, et tous les barons se rallieront sans moufter à la sainte alliance.


La marge de manœuvre de Ségolène Royal est donc extrêmement étroite. Elle va devoir continuer d'incarner un socialisme proche des citoyens sans tirer contre son parti et ainsi faire le jeu de la droite. Mais dans le même temps si elle veut exister et prétendre incarner une alternative elle devra le faire! Bien sûr dans les règles, mais elle devra démonter les effets de la social-démocratie. Par exemple dire qu'elle a l'habitude d'être à gauche dans l'opposition et à droite dans le gouvernement. La réforme sur les retraites montre que le PS a compris les attentes du peuple et propose donc des réformes qui vont dans le bon sens:







Mais comment, une fois au pouvoir, conjuguer les efforts de la rigueur promise devant l'immensité de la dette et des déficits, et incarner une politique socialiste? Elle ne le pourra pas. La social-démocratie devra donc faire le choix de la rigueur dont DSK en est le digne représentant mondial pour les peuples, lui qui défend les intérêts financiers de l'ordre mondial. Il sera donc là le clivage a installé pour Ségolène Royal si elle veut avoir une chance de rallier à elle la majorité de gauche du pays qui ne croit plus dans nos élites, ni au changement. Elle devra donc avoir des positions radicales notamment sur la dette et s'inspirer de l'analyse de Jacques Généreux. Car le combat contre la dictature de la dette devra être le premier défi pour pouvoir mener une politique de gauche socialiste, sinon on ne le pourra pas tout simplement, car notre budget est plombé à hauteur de 20% (c'est énorme!) pour le seul remboursement des intérêts dus à la dette. C'est donc très clair on ne pourra pas faire une politique socialiste sans s'attaquer à l'ordre mondial. Bon courage, sachant que toutes les armes de dissuasions massives sont en face... Cela demandera donc du courage, de la détermination et une équipe soudée à ses côtés pour convaincre.


C'est possible. Il n'est pas dit que l'ensemble du parti socialiste se convertisse à DSK, ni que cela remporte la majorité à gauche. Il est possible que des élus ne se retrouvent pas sur la ligne social-démocrate et souhaitent voir émerger le social-humanisme. Mais cela leur demandera beaucoup de courage car ils vont mettre en péril leur carrière future si ils perdent. C'est cela le risque politique. Y aura-t-il beaucoup d'élus, et de figures nationales, prêtes à prendre le risque de s'opposer à la toute puissance solferinesque? Je suis assez dubitatif mais pas désespéré, tout en sachant que la question essentielle c'est de savoir ce que pense Ségolène Royal elle-même. Se satisfait -elle d'une ligne social-démocrate pour le PS? Se ralliera-t-elle à DSK? Se sent-elle le courage d'avoir contre elle la majorité des élites au moins au début? De plus je le dis franchement si elle a comme seul soutien BHL alors c'est cuit. C'est même pas la peine d'y aller car le peuple ne lui fera pas confiance. Celui-ci est une intello vendu au libéralisme et au sionisme. Il ne remettra jamais en cause l'ordre mondial.

C'est cela donc que j'observe chez Ségolène Royal. Quelle sera sa stratégie et quelle ligne politique choisira-t-elle? Nous sommes clairement dans l'attente de son choix pour déterminer notre soutien et notre engagement à ses côtés. Mais comme pour le social-libéralisme elle ne pourra pas tenir deux langages sur l'ordre mondial. S'y opposer consciemment tout en soutenant la logique de l'empire américain. C'est donc sur ce projet de fond que j'attends particulièrement Ségolène Royal car c'est cela qui devra déterminer l'ensemble de son projet.


Personnellement je lui conseillerai de ne pas hésiter. Les consciences humaines viennent à s'éveiller devant l'horreur de la construction de ce monde par nos élites. Elle est face à la montagne et c'est à elle de décider de la vaincre ou pas. Si elle a la foi en un nouveau monde alors elle trouvera du monde pour l'aider à la gravir. Sinon...

 

Plus de liens dans ce pearltree:

 

 

Partager 

Publié dans parti socialiste

Commenter cet article

romain blachier 20/05/2010 16:50



ah ben tu vois que t'as recommencé à bloguer.Mauvaise nouvelle pour Ségolène



Asse42 20/05/2010 16:54



Ne t'inquiète pas pour elle elle saura ce qu'elle doit faire. moi je ne suis qu'un humble de ses soutiens qui porte une vision très précise de ce que doit être l'avenir. mais c'est elle qui
tranchera. Ce que je regrette le plus c'est le manque de débat à DA et ailleurs. Voilà l'illustration en tout cas de la domination des bien-pensants sur les libres penseurs. mais je mène toujours
ce combat...jusqu'à la victoire. Tu peux compter sur moi pour cela. Quitte à ce que je m'attauqe à toutes les sectes maçonniques et autres qui auvrent contre le peuple.


A bon entendeur salut.