DSK est l'ennemi mortel du socialisme.

Publié le par Asse42

Camp

 

 

 

 

 

 

DSK est devenu le chouchou des sondages en sarkozie. La droite l'encense et la gauche ne jurerait que par lui nous disent-ils. C'est vrai qu'il est imposant DSK avec sa stature mondiale au service des banques américaines. Ca fait crédible et ça en impose au petit peuple. Cet homme qui parle d'égal à égal à sarkozy et aux puissants de ce monde doit être lui-même un grand homme. Non? En tout cas ce serait logique que de dire cela. Lorsqu'on est l'ami des puissants, des élites qui modèlent ce monde à leur bon vouloir alors on doit être un grand homme. C'est une évidence. Une évidence pour la sarkozie mais un ennemi mortel pour le socialisme.


DSK n'a nullement une conscience républicaine du pays. C'est un atlantiste notoire et sioniste. Il défendra la cause israélienne coûte que coûte. Avec lui nous serons totalement dans les pas de l'impérialisme US qu'il admire tant. Ce jeune homme naît avec une cuillère d'argent dans la bouche qui a fait des études financières, qui a épousé une grande fortune et amie des médias, qui fait partie des cercles de pouvoirs du monde, autant en France avec le Siècle que Bilderberg dans le monde, qui dirige le bras armé financier de cet ordre mondial libéral, ce dirigeant social-démocrate qui prétend être de gauche, qui ne veut pas d'alliance au-delà des communistes et des verts, qui ne croit pas en l'écologie, qui fera tout pour baisser les impôts, pour augmenter les revenus des plus riches, qui nous fera boire une potion amère dans les années qui viennent, ce jeune homme n'est pas socialiste qu'on se le dise une fois pour toutes.


Certes il a beaucoup d'amis au sein du PS. Même ceux qui se prétendent gauchistes le soutiendront contre vent et marées. Parce que la priorité ne sera pas de faire gagner le socialisme, mais le parti socialiste. Je maintiens que c'est une erreur grave qui causera la disparition du socialisme si, par malheur, DSK était désigné candidat. Ou, pire, s'il apportait pleinement sa caution à la candidate désignée. DSK n'est pas de notre côté et rechercher son soutien à tout prix est une faute politique à terme.

Certes je comprends Ségolène Royal qui a besoin de la caution de cet appareil pour revenir dans le centre du jeu socialiste, mais qu'elle n'en fasse pas trop non plus en soutenant trop visiblement DSK. Ce serait mortifère pour elle car ce qui lui permettra de garder le soutien populaire c'est justement sa vision socialiste d'avenir et son opposition à la social-démocratie atlantiste et libérale.


Ségolène Royal doit avoir pleinement conscience que son soutien populaire vient des socialistes républicains. Les sociaux-démocrates sont peut-être dans son entourage propre, malheureusement, et causeront sa perte s'ils la poussent à continuer dans cette voie. C'est pourquoi je voudrai lui rappeler haut et fort: DSK est l'ennemi mortel des socialistes et l'ami du sarkozysme. Il ferait la même politique. Une politique incompatible avec notre vision socialiste d'avenir.

 


Partager 

Publié dans 2012

Commenter cet article

Max 03/06/2010 20:55



@Elie Arié


Oui, Collomb et Frêche ont eu besoin du PS pour exister, et pour être élus. Quant à Mignard, c'est Royal qui l'a propulsé sur la scène politique : il n'était même pas encarté au PS. 
Pierre Bergé finance toujours D.A., à ma connaissance et il a toujours dit qu'il n'était pas "socialiste", mais "de gauche".


Royal gagnera son procès contre Paillé, que la justice connaît bien, par ailleurs...



Tourisseau 03/06/2010 13:13



Lire Biographie : Qui est dominique strauss-kahn ? et vous serez édifés sur le personnage. Lui, socialiste ?



Elie Arié 03/06/2010 13:07



@ Max


Vous croyez vraiment que des gens comme Collomb, Frêche, Bergé, Mignard, etc., ont besoin du PS pour exister?


Par ailleurs, il est amusant de voir Royal intenter un procès à Dominique Paillé, qui l'a traitée d'"illuminée", alors que Gérard Collomb, quelques jours plus tôt, n'avait pas dit autre chose.


Procès qu'elle perdra, bien sûr, mais qui témoigne de son désarroi: pour être candidate à la Présidentielle (et, encore plus, Présidente), il faut avoir le cuir plus solide que ça; en politique,
on ne répond pas aux attaques personnelles et aux injures par des procès.



Chris 03/06/2010 13:07



Lire  Biographie : Qui est dominique strauss-kahn  ? et vous serez édifiés.


Socialiste, lui ?



Max 03/06/2010 12:51



@Elie Arié


"En tous cas, ce sont eux qui viennent d'amener Royal à jeter l'éponge à deux ans de 2010 (en plus de sa capacité à faire fuir tous ses soutiens depuis 2007: Mignard, Peillon, Collomb, Valls,
Bergé, Frêche, Rebsamen, Assouline, Valls, Dray, etc.) "


1 - Royal n'a absolument pas jeté l'éponge pour 2012 : "Je soutiendrai tout dispositif gagnant que ce soit pour soutenir quelqu'un ou pour être candidate".


2 - Comme elle s'est éloignée du PS, après sa "défaite" de 2008, ses "soutiens" de 2007 n'ont fait que se rapprocher de la gamelle. Faut bien qu'ils mangent, hein, quel que soit le râtelier ?
Peillon, Valls, Rebsamen, Assouline ont cru qu'ils pourraient créer leur propre courant. Plantage.


3 - Quant à Bayrou, c'est surtout le Château qui, en panique, veut l'attirer dans ses filets...pour un maroquin lors du prochain remaniement ? On verra ce qu'en pensent les troupes
affaiblies du Modem...