Ségolène Royal présidente...de Désirs d'avenir.

Publié le par Asse42




Ségolène Royal continue d'animer son association de main de maître. Hier soir avait lieu une UPPC ( Université Populaire Participative Citoyenne) sur le travail. A cette occasion on a pu assister à un débat sur la valeur du travail, sur les conséquences d'une inadéquation entre valeur du travail et dignité humaine et sur les perspectives d'avenir pour redonner à la valeur du travail sa noblesse dans la société humaine.
Ségolène Royal a ouvert cette UPPC avant de laisser la parole aux divers intervenants:
Voir son intervention vidéo ainsi que les autres à suivre.

Ségolène Royal fait ainsi la preuve de sa continuité depuis le congrès de Reims. Elle est au travail c'est le cas de le dire. Elle multiplie les UPPC sur différents sujets de société, elle se déplace à l'étranger pour participer à différents colloques sur des problèmes mondiaux. Bref elle fait vivre son association comme elle l'aurait fait...pour le parti socialiste. Certes celui-ci aussi s'essaye aux réunions participatives mais la différence c'est la participation populaire. Avec le PS on a l'impression que c'est mort, que l'atmosphère est pesante. A Désirs d'avenir ça vit, ça pétille, ça foisonne, ça débat. C'est ainsi que l'on conçoit une politique d'avenir lorsqu'on est socialiste et démocrate. Tout le monde doit pouvoir s'exprimer pour dégager la plus large vision possible sur un sujet précis et ensuite en tirer la substantifique moelle en les croisant avec les valeurs auxquelles on adhère.
Cela montre aussi que Ségolène Royal se passe très bien du parti socialiste. Elle lui laisse ses stratégies d'appareils politiciennes. Elle ne s'implique plus dans la vie du parti en dehors de ce qui la concerne directement comme l'organisation pour les régionales à venir. Et elle n'attend plus qu'on vienne la chercher pour animer des meetings de campagne socialiste. Elle verra les circonstances, échaudée qu'elle fût par le meeting de Rezé qui n'a débouché sur rien de fraternel...

Alors elle se consacre pleinement à son association et à sa région. Sans oublier l'internationale socialiste dont elle espère continuer à faire bouger les lignes vers un socialisme assumé, plus radical, sans nier la globalisation. Faire ainsi valoir son volontarisme politique partout où elle s'implique c'est sa force. Elle fait le travail d'une présidente.

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article