En Poitou-Charentes, Ségolène Royal renforce sa stature présidentielle.

Publié le par Asse42

Sego-liste-032.jpg

On n'a pas à se demander à qui profiterait une victoire socialiste, et de gauche, aux régionales
. Elle profiterait au parti socialiste, si elle se confirme, plus qu'à une personnalité du politiburo solferinesque. Il est difficile d'imaginer en quoi Martine Aubry aurait quelconque à voir dans un succés socialiste, à moins de feindre de croire qu'il suffit d'être le numéro1 pour s'accaparer la victoire des autres. Car victoire des autres ce sera. Contrairement à 2004 où la conquête des régionales fut spectaculaire et pût être donnée à l'esprit de conquête du PS à l'époque, et donc à Hollande en particulier, la situation de 2010 est toute autre. Il s'agit ici de confirmer un bilan socialiste en régions. Les votes se feront donc par rapport à un ressenti citoyen sur le territoire et par la volonté de faire barrage socialement à la casse sarkozyste. Où est la main de Solferino là-dedans? Il ne fait que surfer sur une évidence celle que le PS est encore le seul parti d'opposition crédible face à l'UMP. Les électeurs voteront donc massivement pour lui d'autant plus que les bilans régionaux sont bons voire excellents. Voilà la réalité d'une analyse politique.
Par contre si il existe une personnalité politique socialiste à qui une victoire peut profiter c'est bien évidemment à Ségolène Royal, présidente de région, et donc aux premières loges pour être jugée sur son bilan. Ségolène Royal ex-candidate socialiste à la présidentielle et toujours dans la course aux primaires socialistes quoi qu'en dise l'éditocratie.

Lorsqu'on analyse les résultats statistiques de l'élection présidentielle de 2007, on constate que les catégories qui ont manqué massivement à Ségolène Royal ce sont les catégories que l'on retrouve très largement en Poitou-Charentes. Les retraités, les agriculteurs, les commerçants et artisans, les ruraux. Tout ce qui fait que cette région soit considérée comme étant traditionnellement de droite. Pourtant elle a voté largement pour le PS en 2004 et nul doute que le dynamisme affiché par Ségolène Royal depuis de longues années en Deux-Sèvres, a joué aussi pour elle.
Depuis 2004 Ségolène Royal est donc confrontée aux aspirations et aux situations vécues par ces catégories sociales massivement de droite. C'est son bilan régional que les citoyens vont juger et sa capacité à apporter des réponses concrètes aux problèmes qui se sont posés. Et là, pour le coup, son bilan est plutôt éloquent:

Sur l'artisanat et les petits commerçants:


Ségolène Royal décrit son plan d'aide à l'artisanat
envoyé par kritixTV. - L'info internationale vidéo.

Maison de santé en milieu rural:


Inauguration d'une Maison de Santé en milieu rural
envoyé par segolene-royal. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

Sur la ruralité, l'agriculture et la croissance verte:


Marçay, 18/02/2010, présentation liste Ségolène Royal 1
envoyé par Segolene-Royal-2010. - L'actualité du moment en vidéo.

Cette politique volontariste et concrète envers son territoire s'est déployée aussi bien sûr à l'ensemble des activités économiques de sa région, renforçant encore son ancrage dans le milieu ouvrier et les catégories sociales les plus modestes:


Marçay, 18/02/2010, présentation liste Ségolène Royal 3
envoyé par Segolene-Royal-2010. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

En répondant très concrètement aux problèmes rencontrées sur son territoire et en essayant d'augmenter le bien-être collectif par des mesures adaptées aux différentes situations, ce que l'UMP appelle des mesures démagogiques, Ségolène Royal montre que sa présidence aura permis d'avoir une vision globale de son territoire, montrant ainsi qu'elle était capable de répondre aux défis du temps présent.
Et de plus elle le réalise aussi politiquement puisqu'elle montre que l'on peut se rassembler dès le premier tour lorsqu'on défend des mêmes valeurs et que l'on partage un même projet. Contrairement à Sarkozy qui débauche chez ses adversaires politiques, Ségolène Royal rassemble toutes celles et ceux qui veulent que la politique prenne en considération les valeurs humanistes devant les valeurs financières. Elle est donc en cohérence avec ce qu'elle propose politiquement depuis 2007: Une gauche ouverte et rassembleuse.


Ambiance forestière à Marçay pour la liste Royal
envoyé par scopitone86. - L'info video en direct.

En fin de compte Ségolène Royal pendant ces 6 années passées à la tête de sa région montre que sa politique est capable de rassembler très largement de la gauche radicale au centre. Elle ne débauche pas sur des postes ou des pratiques politiciennes, mais sur un bilan et sur un projet. C'est ce qu'on attend d'une présidente pour un territoire. On attend qu'elle le dynamise, on attend qu'elle rassemble, on attend qu'elle lui ouvre des pistes d'avenir. Tout cela sont des qualités indispensables pour être présidente de région. Il me semble que ce sont exactement les mêmes qualités que l'on attend aussi d'une présidente au niveau national. Non?

Les liens connexes à ce billets sont dans ce Pearltrees:
 En Poitou-charentes, SR renforce sa stature présidentielle.  

Publié dans Ségolène Royal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Allobroge 20/02/2010 21:40


Bonne analyse qui doit se borner à un paramètre qui manque, les réactions de l'éditocratie qui peuvent plomber dans l'opinion l'impact attendu de la victoire de Royal en PC. Je t'invite à écouter
cet échange entre éditocrates sur rtl
http://www.rtl.fr/fiche/5933301818/on-refait-le-monde-du-19-fevrier-2010.html


Asse42 20/02/2010 22:19


Allobroge

Oui on est tous bien conscient du poids de cette éditocratie qui fera tout pour minimiser sa victoire et donc son impact.