Vers un front de gauche Mélenchon- Hamon- Royal?

Publié le par Asse42

Hamon-Royal-Melenchon.JPG

 

 

 

Si on s'en tient aux idées proposées actuellement par ces grands leaders de gauche on ne peut que constater des convergences évidentes entre ces trois visions. Même si du côté d'Hamon on n'a pas encore faire de propositions concrètes mais on peut converger sans problème avec lui lorsqu'il dit qu'il ne voudrait pas élire le Papandréou français. Celui qui serait soumis au lobby financier mené par le FMI. Ce qui écarte bien évidemment toute idée de voir DSK pour représenter la gauche et toute envie de social-libéralisme. Celui-là on le laisse à Aubry et aux grands barons qui courent après DSK tels des chiens sur un os. On sait par ailleurs que ce sont des hommes qui vont à la victoire sans avoir eux-mêmes beaucoup de convictions claires. On ne les entend pas trop se prononcer sur l'avenir du socialisme. Ils préfèrent que d'autre se mouillent et vont ensuite à la victoire comme on va à la soupe.


Il y a donc à gauche des mesures qui émergent et qui peuvent trouver des convergences. Ségolène Royal était à Rio pour soutenir le parti des travailleurs de Lula et a donné une conférence sur la gauche dans la mondialisation. Elle en a profité pour dire les 5 mesures prioritaires que la gauche devrait porter dans le siècle qui vient:


    - Mixer efficacité économique et justice sociale

    - Réhabiliter le rôle de l'état comme étant anticipateur et porteur de l'intérêt général.

    - Accélèrer la croissance verte

    - Définir et protèger du marché les biens publics mondiaux.

    - Instaurer la démocratie participative comme instrument de la révolution citoyenne.


Que propose Mélenchon comme première mesures pour le Parti de Gauche:


    - Nationaliser les biens publics

    - Création d'une banque publique pour reprendre les instruments financiers du pays.

    - Planification écologique.

    - Révolution citoyenne démocratique par le recours au réferendum sur les grands sujets de société.

 

 

 

 

 

 

Je ne doute pas que la gauche du parti socialiste soit aussi dans cette optique. Cela montre donc qu'un pôle à vision socialiste est en train de se constituer au détriment du social-libéralisme qui va vouloir agiter le poids de la culpabilité financière pour faire une politique de rigueur et de recul des biens publics.

Je comprends que certains peuvent trouver incongrue de voir Ségolène Royal mêler à la gauche radicale. Elle à qui l'on fait le procès en droitisation alors que son objectif est de rassembler au maximum le pays, contrairement à cette gauche radicale qui entend exclure de toute négociation la possibilité d'un large front républicain. Ce sera notre grande différence. Mais on suivra avec attention jusqu'où va leur cohérence et s'ils iront jusqu'à s'allier au social-libéralisme pour cause de guerre d'égo au détriment du combat sur les idées socialistes. Autrement dit on demandera à cette gauche radicale si prompte à s'enflammer à regarder lucifdement les projets et à assumer ses idées. Le congrès de Reims nous a montré tout le contraire. On a vu combien les leaders de ces mouvements ont joué le jeu de l'alliance des personnes contre leurs propres idées et même, souvent, contre leurs propres militants qui avaient bien compris que la vision socialiste d'avenir n'est plus le Jospinisme.

En tout cas les parcours politiques des uns et des autres sera intéressant à suivre.

 

Les liens utilisés dans ce billet sont dans ce pearltree:

 Vers un front de gauche Hamon- Mélenchon-Royal?

 

Publié dans 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

francis 14/04/2010 10:02



à danielle.


je rappellais simplement à asse que l'alliance avec Bayrou en partant du programme de mélenchon est un exercice d'équilibre, de tactique et de stratégie (trouver les points communs, contourner
les divergences...) qui nécessite une grande finesse et pas seult une manoeuvre politicienne autour de la répartition des postes...



Danielle2 14/04/2010 05:52



je vois que certains con tinuent à critiquer SR d'avoir voulu faire alliance avec le Modem !!! mes enfants ! c'est parce qu'elle sait mieux compter que vous - les 47% représentent pratiquement la
gauche toute entière (saufcertains, car j'avais entendu que MA avait voté Bayrou..jusqu'où peut aller la haine !!!) et les  % qui lui manquaient elle espérait les récupérer au Modem -


de plus on sait tous que certaines communes  (par exemple à Lilles)ou CG ou CR travaillent avec le Modem- ce ne sont pas des monstres et sur beaucoup de points on doit pouvoir
s'entendre  ! quand le bien du pays est en jeu et que les gens sont honnêtes pourquoi pas !!


je compte beaucoup sur ségolène qui fait ses preuves tous les jours mais la misogynie française et lesectarisme ne veulent pas levoir - dommage ! 



cyrano 13/04/2010 18:41



Etant donné que les quelques mesures que tu énumères sont aussi celles d'Aubry, toi et Royal n'avez qu'à se ranger derrière Martine... ;)



francis 12/04/2010 18:27



eh!  c'est asse qui cite ici mélenchon ,


je ne fais que reprendre la comparaison...


nous verrons sur quelles propositions


se fera la négociation...



rbella24 12/04/2010 18:08



@Francis


 


Toutes les déclarations de Mélkenchon ne sont que des mots proférés par quelqu'un qui sait qu'il ne sera jamais au pouvoir.


 Et même s'il prend le pouvoir, il aura vite fait d'oublier ses déclarations démagogiques.


 Et puis, au cas où tu l'aurais oublié, nous ne sommes plus en 2007, mais en 2010; et dans deux ans, nous serons en 2012; cinq bonnes années seront alors passées!