Un sondage Royal!

Publié le par Asse42

sondage1.png


Comme devant tout sondage il faut savoir raison garder...mais devant de telles évidences on ne peut qu'en tirer des conclusions positives concernant l'action de Ségolène Royal en Poitou-Charentes et les projections peuvent s'établir vers 2012 tout en ayant pour référence 2007.

Tout d'abord il faut dire que ce n'est pas un score soviétique et que ce sondage provient de l'IFOP-Paris-Match dont on aurait du mal à les suspecter de Royalisme. Ce qui élève le degré d'acceptation envers ce sondage. Ce qui n'est pas le cas lorsqu'Opinionway publie sur Sarkozy, ou le BVA du net sur Aubry. Les connivences sont trop étroites et avérées pour qu'on puisse y croire. Pour ce sondage-ci ce n'est pas le cas et c'est ce qui fait tout son intérêt.
Ce qu'il faut retenir bien sûr c'est le chiffre du second tour qui lui est très confortable: 57%-43%. Mais c'est en rentrant dans les détails qu'on y trouve des informations intéressantes sur comment est vue l'action de Ségolène Royal dans sa région.
C'est parfaitement analysé ici: Chronique d'une victoire annoncée?

Il faut donc insister sur le fait que, comme en 2007, ce sont les forces vives de la nation qui se retrouvent en la politique de Ségolène Royal: les jeunes, les ouvriers, les cadres et professions libérales. Et très majoritairement. Autrement dit elle a su transformer sa campagne présidentielle, où elle avait su attirer à elle les mêmes catégories, dans sa région. Ce qu'elle proposait au pays elle l'a mis en application dans sa région. C'est un point extrêmement positif surtout lorsqu'il nous faudra comparer les actions politiques des futurs leaders politiques concourant pour le pays. Avoir avec soi les forces vives du pays est aussi un signe extrêmement encourageant pour l'avenir. Cela veut dire qu'une énergie est prête à se libérer. Le désir d'avenir est toujours présent et est même conforté après 6 ans de politique concrète. C'est fort intéressant.
Son problème reste les personnes âgées qui auront du mal à faire confiance à la gauche en règle générale. Cest un gros problème puisque ce seront encore le plus gros bataillon d'électeurs en 2012. C'est un vrai matelas pour l'UMP dont il sait qu'il peut jouer à loisir sur le thème de l'insécurité. Ça marche malheureusement. Pourtant c'est la droite qui crée l'insécurité en approfondissant les fractures sociales et même civilisationnelles dorénavant avec la sarkozie!

On peut aussi insister sur le fait que le sondage la place en tête des intentions de vote pour le PS dans toute la France ou presque, et qu'elle le fait dans une région qui était il y a à peine 15 ans très à droite! Cela n'en démontre que la valeur de l'enracinement de Ségolène Royal en Poitou-Charentes pour la gauche. Le sillon qu'elle creuse depuis son parachutage en 1988 porte incontestablement ses fruits.
Certes on va trouver encore des aigris de gauche qui vont taper sur elle parce qu'elle fait alliance avec le Modem et que ça dénaturerait son projet. Foutaises et médisances! Coups de couteaux dans le dos habituels provenant de camarades dont elle sait que de toutes façons ils préféreront la faire perdre quel que soit les cas de figure. Il a l'air bien mal ce socialiste qui déclare rallier le Front de Gauche parce que Ségolène Royal ne fait pas une politique de gauche, alors que 69% des ouvriers disent vouloir voter Royal. Où est la cohérence alors que c'est quasiment la seule présidente de région socialiste à reconquérir aussi largement le vote des ouvriers. Qui d'autre? Et c'est quoi une politique de gauche alors? On voit bien que tout cela n'est que gesticulation politicienne et c'est ce qui a contribué à éloigner les citoyens de la politique.

A la vue de ce sondage on peut donc dire qu'elle est ancrée dans la gauche. Dans la gauche profonde même puisqu'elle va chercher des citoyens qui n'y croyaient plus. C'est une réponse positive à son volontarisme économique et à son combat pour l'emploi. Qui est d'ailleurs la priorité numéro 1 des électeurs. C'est donc une vraie reconnaissance pour sa capacité de mobilisation, de soutien et d'invention pour sauvegarder les emplois en région. C'est une force électorale qui sera importante pour la victoire en Poitou-Charentes mais aussi, parions-le, pour aller plus loin et mettre cette force créatrice au service du pays qui en a bien besoin.


Poitou-Charentes Ségolène Royal devance largement
envoyé par inet. - L'actualité du moment en vidéo.

Les liens connexes à ce billet sont dans ce Pearltrees:
 Un sondage Royal  

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article

des pas perdus 12/02/2010 08:00


Royal mais ça bouge du côté d'Angoulème, une vieile terre de gauche...


AJ 12/02/2010 00:05


Paris Match est nu !

Un vrai sondage Royal qu'il veut mettre à la trappe sans vergogne. 


Baudet Robert 11/02/2010 17:55


Merci et bravo pour cette analyse,la politique par la preuve portera ses fruits..
Il est encourageant de constater que l'electorat ouvrier se retrouve dans son action et non derriere les auto proclames de Solferino!!


cyrano 11/02/2010 14:13


Heuresement que tu es là, Asse42, pour nous indiquer quels sont les bons et quels sont les mauvais sondages... Tu es pathétique à vouloir faire croire que tout est toujours biaisé contre Royal. Ca
relève de la paranoïa et de la psychiatrie lourde.

Au passage, je te signale juste une chose : ce n'est pas parce qu'on a le vote ouvrier qu'on est forcément de gauche. Les ouvriers, depuis la chute du PC, ils votent majoritairement à l'extrême
droite.

Le souci, avec les gens comme toi, c'est que vous ne faites que tirer la couverture à Ségolène Royal. Mais des présidents de région socialistes, qui ont fait du bon boulot, qui ont appliqué leur
programme, il y en a dans la plupart des régions en France. Royal n'est que l'une d'entre eux.

Et si elle est tellement implanté que ça en Poitou-Charentes, je lui souhaite d'être réélue et d'y rester histoire de ne plus rendre la gauche ridicule à la présidentielle...