Ségolène Royal poursuit sa révolution politique.

Publié le par Asse42

21031 1270490895875 1637944400 703935 842864 n


Alors que la sarkozie s'intéresse toujours aux futilités d'un buzz négatif
qui est censé créer un événement politique, Ségolène Royal poursuit elle patiemment sa révolution. Le Modem vient de donner son accord pour la rejoindre dès le premier tour venant ainsi contredire, et de quelle manière!, son dirigeant national François Bayrou. Venant aussi bousculer le vieux parti socialiste qui s'échine à vouloir rassembler qu'à gauche avant de penser à aller voir ailleurs. Par l'intermédiaire de son premier fédéral charentais, désavoué par les militants pour les investitures régionales, la motion C de Benoît Hamon continue de vouloir donner des lecons de gauche  et de stratégie politique à Ségolène Royal alors qu'il est bien minoritaire dans la région. La stratégie du repli sur la gauche, et sur le NPA?, les militants génèralement n'en veulent pas. C'est comme ça. Si Solferino avait le courage de donner la parole aux militants pour savoir si ceux-ci approuvent ou désapprouvent la satratégie politique de Ségolène Royal, l'appareil du parti socialiste pourrait s'en trouver chamboulé.

C'est là où Ségolène Royal porte constamment le fer. Quand elle bouscule l'appareil, quand elle l'interpelle, elle n'attaque pas le parti socialiste ni le socialisme. Elle attaque les pesanteurs, les conservatismes de cet appareil qui continue de faire une politique politicienne. En disant une chose qu'il ne s'applique d'ailleurs pas à lui-même.
Ségolène Royal a le mérite de la faire en toute transparence et malgré le front uni des appareils politiques parisiens qui sont vent debout contre la fuite de leurs prérogatives sur leurs militants. C'est en cela que la révolution Royal est la plus importante. Elle en appelle aux militants pour faire avancer les choses et bousculer les conservatismes. Comme elle en appelle aux citoyens pour construire l'avenir et faire contre-poids aux lobbys qui détruisent petit à petit l'intérêt général, aidés qu'ils ont par le gouvernement.

Ségolène Royal est donc en train d'ériger un rempart citoyen contre l'abandon de nos valeurs républicaines et contre l'abandon de notre modèle social. Pour cela elle sait qu'elle aura besoin de la force et de l'énergie citoyenne et politique. Sans exclusive et sans tabous. Car c'est dans l'union et le rassemblement que nous serons plus forts. Alors oui le Modem local finit par accepter l'alliance avec Ségolène Royal. Une alliance qui ne met pas en péril son projet pour la région bien au contraire. Ceux qui viennent la rejoindre vont apporter leur énergie dès le premier tour pour la victoire. En cela c'est aussi une révolution politique. Le rassemblement se fait dès le premier tour. Non pas dans un salon d'hôtel entre les deux tours. Ce sera donc une vraie alliance. Le début d'une nouvelle ère politique pour le parti socialiste qui montre enfin qu'il sait sortir de son archaïsme pour s'ouvrir sur le centre sans perdre de se valeurs et de ses fondamentaux.
Ce sera la condition sine qua non pour gagner en 2012 face à une droite extrême.

Les liens connexes à cet article sont dans ce Pearltrees.

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article