Ségolène Royal le contre-exemple solferinesque.

Publié le par Asse42

16269_1217834257736_1585285364_540778_794191_n.jpg

Voir les commentaires de la sarkozie médiatique s'empressant de mettre Martine Aubry sur un piédestal montre combien toute cette presse est veule et soumise à un même pouvoir. Car de droite comme de gauche elle ne fait pas dans la nuance. A croire qu'ils se rencontrent en secret pour définir une même stratégie d'information en faveur de la sarkozie de droite et de gauche...Les mêmes guignols qui prennent la lumière au centre de la scène mais pour qui le peuple est un lointain souvenir. Faire des chantres de la gauche des DSK, Aubry ou Fabius est risible et pathétique. Le peuple ne se laissera plus manipulé par cette éditocratie complice de tous les pouvoirs.

Le score du FN dans la région Nord-Pas-de-calais, fief de la gauche et de Martine Aubry s'il en est, montre que cette dernière n'aura pas attirée elle un vote populaire. C'est le moins qu'on puisse dire. Le score pitoyable du machiste Huchon en île de France montre que ces vieux grognards de la politique qui pratiquent la même politique depuis 30 ans ne convainc plus les électeurs. Il est où le peuple à côté de la gauche?

Et bien il est en Poitou-Charentes. A Cerizay dans les deux-sèvres, là où se trouve l'entreprise Heuliez, elle a fait quasiment son meilleur score. Un signe. Partout elle a su reconquérir une partie de l'électorat populaire. Ce qui explique que c'est en Poitou-Charentes, juste après la Corse, qu'on a le plus voté.
Enfin les Verts malgré leur agressivité envers la présidente ont baissé leur score. Pourtant nous pouvons être sur que des socialistes ont voté pour cette liste histoire de la porter au plus haut et contrecarrer les velléités de Mme Royal. Malheureusement pour eux ils sont une infime minorité car Ségolène Royal incarne le leader d'espérance qu'il faut pour l'avenir.

Ségolène Royal en leader d'espérance.

Là où Solferino essaye de magouiller pour faire sans les militants, donc sans le peuple, Ségolène Royal fait exactement l'inverse. Elle s'appuie constamment sur l'intelligence collective pour orienter et ajuster sa politique. En voici un exemple concret ( Merci à Arno Fage ^^)


Ségolène Royal à la permanence de campagne le 14/3/10
envoyé par scopitone86. - L'actualité du moment en vidéo.

Alors certes le PS a largement remporté le premier tour des élections mais il l'a fait dans un océan d'abstention et loin du peuple. C'est une large défaite pour la démocratie et montre combien le sarkozysme, et la sarkozie de gauche, éloigne l'électorat des scrutins. On se souvient pourtant, avec nostalgie, que la dernière fois où le peuple s'était largement mobilisé c'était en 2007. Il avait commencé à revenir auprès de la gauche tout en se laissant succomber aux sirènes du mensonge et de l'illusion. Depuis il n'est plus revenu voter...sauf en Poitou-Charentes.
Mais la réaction des autres partis de gauche montre combien cette stratégie de division qu'ils instrumentalisent est dépassée. Qu'à réussi le FdG en Poitou-Charentes? A faire disparaître le PC de la scène politique. Avec son sectarisme porté en étendard il n'attire plus les électeurs et encore moins les ouvriers. A quoi sert-il alors dans le jeu politique à part à taper sur le PS et particulièrement sur Ségolène Royal? On se le demande.

L'espérance pour l'avenir c'est un large rassemblement des forces progressistes et humanistes dès le premier tour. Même si on peut gagner sans les uns ou les autres, la volonté doit être d'impliquer un maximum de citoyens autour du projet et de valeurs communes. Tout le monde doit se sentir impliqué dans la volonté de construire une société plus humaine. Il faudra les ouvriers avec nous, certes, mais nous aurons aussi besoin de toutes les bonnes volontés d'où qu'elles viennent. Notre ambition est de bâtir un projet de renouvellement politique pour la société. Pas seulement pour satisfaire le PS ou la gauche. Non, l'ensemble du pays doit être partie prenante de notre désir d'avenir car il est partagé par le plus grand nombre.
Ségolène Royal, en leader politique qu'elle est, parvient à rester debout sous la mitraille, à garder le cap et surtout à forcer les portes du sectarisme, de la division qui sont fermées à double tour par les appareils politiques et l'élite parisianiste qui a intérêt à ce que rien ne change. Pour changer tout ça il faudra s'appuyer sur un fort mouvement citoyen et Ségolène Royal conserve plus que jamais la capacité de l'incarner.


Premier tour des régionales. Ségolène Royal
envoyé par scopitone86. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

Les liens connexes à ce billet sont dans ce Pearltree:
 Ségolène Royal le contre-exemple solferinesque.  

Publié dans Ségolène Royal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

francis 16/03/2010 15:48


en matière de presse sarkozyste encensant aubry, j'ai surtout vu des articles attaquant le PS, et une mention trés spéciale faite dans le figaro hier sur "la réussite de ségolène royal".
 Aujourd'hui SR représente surtout pour la droite, un moyen d'attiser les rancoeurs, les réglements de compte au sein du PS, et de diviser la gauche, ce qu'Asse réussit assez bien (cf
ci-dessus l'attaque sur le front de gauche...)


Asse42 16/03/2010 15:52


Tu es bien le seul à ne pas voir la propagande pour Aubry. Sinon je n'attaque pas le FdG je dis qu'il se trompe de stratégie.