Ségolène Royal, la révolution permanente.

Publié le par Asse42

14342_1289236433847_1318302468_840528_1904284_n.jpg


Ségolène Royal fait partout et tout le temps l'actualité politique dans notre pays. Alors certains commentateurs politiques proches de la direction de Solferino, comme JM Normand, n'hésite plus à parler de populisme de gauche. Terme utilisé dans le sens péjoratif pour qualifier l'occupation médiatique du terrain. Ce serait contraire, parait-il, à l'idéologie socialiste, au sens collectif et démocratique de ce grand parti républicain.

Pensez-donc elle est allée s'inviter dans le congrès du Modem! Quelle attaque! Quel populisme! A l'égard d'un grand parti démocratique auquel on doit le respect et donc surtout ne pas répondre à sa main tendue en direct devant les militants. Tout le monde savait que c'était juste pour parler et qu'il ne le ferait pas. Alors voir Ségolène Royal prendre les devants et ainsi inviter le Modem à mettre ses actes en rapport avec ses paroles, c'est du populisme.

Voir Ségolène Royal se battre pour sauver une entreprise comme Heuliez est du populisme pour la sarkozie. Il est vrai que contrairement à l'illustre homme politique qui préside à nos destinées et qui peut se permettre d'enfumer les salariés d'Arcelor Mittal sans que la sarkozie lève le petit doigt pour le dénoncer, la sarkozie préfère s'attaquer à Ségolène Royal qui aurait eu l'outrecuidance de dire que Heuliez était sauvé! Pensez-donc elle  a juste organisé un appel à projet, elle a juste soutenu à bout de bras ce projet du véhicule électrique, elle a participé au financement ce qui est une première en France, elle a fait converger les compétences du territoire pour créer une filière industrielle du véhicule électrique, elle a crée pour les salariés d'Heuliez la sécurité sociale professionnelle, ....et pour la sarkozie ce serait du populisme!

Ségolène Royal n'attaque jamais son parti pourtant on dit qu'elle l'affaiblit, qu'elle le divise, qu'elle le pénalise même! Comment ça? Qui a fraudé massivement à Reims? Qui ne l'a pas soutenue pendant la campagne présidentielle? Qui lui pique ses idées sur la rénovation et même sur le futur projet? Qui sinon le parti socialiste lui-même. Et pourtant c'est Ségolène Royal que l'on qualifie de populiste. Et pourquoi au fond?
Parce que cette femme est populaire. Et ça ne plaît pas en sarkozie. Qu'on soit de droite ou de gauche voir que partout où elle passe elle est accompagnée et qu'elle garde toujours un lien de confiance envers le peuple, c'est insupportable pour tous ceux qui continuent de penser à la politique dans leur bureaux parisiens. Ils ne parviennent pas à comprendre que cette femme c'est action-communication dans le même temps. Tout le temps. C'est une révolution permanente parce qu'elle dit les choses simplement et sans langue de bois. Et parce qu'elle fait de la politique concrètement au service des citoyens sur son territoire.

Cette leader politique fait peur à la sarkozie installée dans son petit confort, dans ses stratégies d'appareils, sa politique à l'ancienne. Ségolène Royal continue de tracer un chemin droit vers une volonté profonde de changement. Tout le monde sait en sarkozie que c'est le chemin, que ce sera la voie de l'avenir. On ne devra plus faire de la politique sans les citoyens comme le fait sarkozy. Et cette voie Ségolène Royal l'incarne naturellement au grand déplaisir de la sarkozie.

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article