Ségolène Royal la forte tête du parti socialiste.

Publié le par Asse42





Encore une fois Ségolène Royal vient de montrer qu'elle n'est pas faite du même bois que les autres ténors socialistes. Face à l'arrogance de la droite, face aux mensonges, face aux tentatives de manipulations médiatiques, Ségolène Royal répond toujours présente. Elle ne fuit pas les débats et au contraire cherche à les retourner contre l'envoyeur. C'est ce qui fait sa force. Mais c'est ce qui énerve au sein du parti socialiste.

Le parti socialiste s'oppose comme d'habitude au débat lancé par la droite sarkozyste. Il tombe ainsi toujours dans le même piège que lui lance la droite et l'enferme dans une position de sectarisme et de frilosité que la droite ne va pas se priver d'exploiter. C'est ainsi que la droite incarne le camp du mouvement, du débat alors que ce devrait être le PS! Un comble. Bien sûr la droite le lance sur un mode outrancier et caricatural car elle veut mettre la gauche en porte-à-faux vis-à-vis de l'opinion et surtout l'obliger à se dévoiler sur un sujet d'importance comme la perception de l'immigration dans notre pays. Et ainsi l'obliger soit à accorder un satisfecit à la politique de droite  soit incarner une position occupée par l'extrême-gauche voulant une régularisation massive des sans-papiers par exemple. Elle sait qu'elle enferme la gauche dans ses contradictions et elle appuie dessus. Que fait la gauche? Elle hurle à la manipulation et refuse le débat. Pain bénit pour la droite qui va seule occuper le créneau.

Mais Ségolène Royal déjoue ce piège en posant clairement les principes d'un débat et en ne le refusant pas de prime abord. La gauche n'a rien à cacher aux citoyens et doit être le camp du débat où tous les sujets de société peuvent être abordés. Sans tabous et sans complexes. La stratégie de la gauche doit donc être d'accepter le débat et d'en mettre d'autres ingrédients républicains pour lui donner une plus large dimension que celle de l'immigration. Il faut bousculer cette droite! Ok pour le débat mais large, ouvert! Voilà ce que devrait être une position socialiste. Hurler à la manipulation est une manière de se soumettre au diktat de la droite.

Finalement la position qui fait le jeu de Sarlozy et de l'UMP c'est celle de la gauche qui s'indigne et refuse toute idée de débat. La bonne attitude est d'accepter le débat et de lui donner toute sa dimension en bousculant la droite sarkozyste en allant l'affronter sur tous les terrains de la république. Ségolène Royal a donc pris la dimension de la tactique sarkozyste en lui retournant son boomerang. Arrêtons de baisser la tête et soyons fier d'être de gauche. Montrons-le au pays. Je suis persuadé que c'est ce qu'il attend aussi de nous.

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article

Rodolphe 04/11/2009 12:32


salut Fabrice
Non seulement tu réactives ton Blog mais en plus tu nous fais des beaux billets...comme dans le temps.
Je retrouve le combattant.
On nous croit à terre de temps en temps mais comme notre Amie et Camarade Ségolène, on se relève toujours plus fort...jusqu'à la victoire.
Comme j'aime dire, A l'abordage avec notre solide figure de proue.
Amitié et Fraternité du fond du cœur!