Ségolène Royal incarne toujours l'espoir à gauche.

Publié le par Asse42

14653_1164902758565_1107753170_433036_5048849_n.jpg

La campagne des régionales qui s'ouvre va le confirmer.
D'ailleurs les instituts de sondage chargés de commenter l'opinion publique ne s'y trompe pas: Ségolène Royal rassemble les couches populaires et très largement. Des couches populaires qu'on a toujours prétendu être le "cœur" de la gauche et qui avait échappé au parti socialiste depuis l'ère Jospin-Aubry-DSK-Fabius. Non pas que leur politique était ouvertement anti-populaire, mais de par leur pratique et de par leur impossibilité de s'opposer au libéralisme triomphant. Ce n'est pas en proposant des mesures d'aides sociales et de soutien aux couches populaires qu'on reconquiert leur estime et leur vote. La preuve en a été atteint ce 21 Avril 2002. Une véritable catastrophe pour la gauche.

Dans cette analyse complète de la fondation Res Publica, ce qui frappe est la pertinence et la totale compréhension des réponses apportées par Ségolène Royal à ces catégories populaires. Celles qui souffrent, qui sont défavorisées et qui ne croient plus en rien. Déjà en 2007 elles étaient massivement revenues pour voter ce qui correspondait déjà à un phénomène électoral surprenant puisque cela faisait longtemps que la politique française n'avait pas de nouveau attiré les citoyens. Le duel Sarkozy-Royal y fût pour beaucoup, et même si Sarkozy a convaincu la moitié des ouvriers avec son gagner plus en travaillant beaucoup plus..., l'autre moitié est revenue voter pour la gauche. Ce qui n'était plus arrivé depuis 1981!
On sait aussi que les quartiers populaires ont massivement voté pour Ségolène Royal, de même que les forces vives de la nation. Seuls les retraités lui ont massivement manqué puisqu'ils ont voté largement pour Sarkozy faisant ainsi la différence.
L'expérience de 2007 montre que Ségolène Royal avait commencé la reconquête populaire pour la gauche avec un message très clair centré sur la puissance publique au service des citoyens, tout en remettant le socialisme au cœur du pacte républicain donc de la nation. En sortant le socialisme du carcan de son positionnement idéologique ouvriériste elle a paradoxalement reconquis les ouvriers! Car ceux-ci ne croient plus aux vieilles recettes ni aux vieilles lunes. Ils ne veulent pas non plus avoir le sentiment qu'on ne les inclut pas dans le pacte républicain avec la nation. Les couches populaires font partie intégrante de la nation et en leur redonnant la fierté d'elles-mêmes Ségolène Royal avait su tisser avec elles un lien de confiance.

Cette reconquête commencée pendant l'élection présidentielle de 2007 semble se poursuivre puisque 69% des ouvriers semblent décidés à voter pour elle au deuxième tour. C'est donc bien qu'ils perçoivent l'action positive et le volontarisme politique de Ségolène Royal pour dynamiser son territoire en y associant les couches populaires. Elles se sentent respectées et surtout elles sentent bien que ce n'est pas du populisme démagogique à la Sarkozy. C'est du concret. Les citoyens peuvent s'appuyer sur la réalité de sa politique.
On peut donc dire que Ségolène Royal redonne des couleurs à la gauche, incarne l'espoir à gauche. Qui d'autre peut se targuer de porter cet espoir à gauche aussi massivement? C'est donc par la preuve que Ségolène Royal reconquiert les couches populaires. En multipliant les aides et le soutien, mais aussi en les accompagnant et en les dynamisant lorsqu'il s'agit de s'émanciper. Cet espoir à gauche elle va devoir le concrétiser lors de ces élections régionales pour pouvoir continuer à le porter en 2012 pour le pays. C'est du moins ce que nous sommes nombreux à espérer.




Les liens connexes à ce billet sont dans ce Pearltrees:  
 SR incarne toujours l'espoir à gauche.  

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article

lizier 14/02/2010 07:09


 

Bonjour,


De passage sur votre blog via l'annuaire d'over-blog je découvre votre univers.


Je vous invite à découvrir un nouveau design de même que plusieurs affiches pendant la durée des jeux Olympiques la première est consacrée à Marie Marchand Arvier,


http://www.nicolaslizier.com/article-creation-j-o-vancouver---marie-marchand-arvier-44834309.html


Je vous souhaite une bonne continuation sur votre site comme dans vos projets.


A bientôt


Nicolas graphiste au Canada



cyrano 13/02/2010 22:50


Asse42,

Et ça te fait jouir...
C'est marrant qu'un type comme toi, qui n'arrête pas de nous expliquer que les sondages sont tous pipés puisse croire que les ouvriers vont tous voter Royal en se basant... sur un sondage. Attends
au moins l'élection avant de te la ramener.

Quant à Royal, elle a un bilan plutôt bon mais c'est à relativiser par rapport aux autres présidents socialistes qui ont pour la plupart un bon bilan. il suffit de voir l'étude de Public Evaluation
System ou du Point pour se rendre compte qu'il y avait  meilleur qu'elle...


Asse42 13/02/2010 19:02


Tu t'es fait plaisir? Et après qu'est-ce tu dis qur le fait que les ouvriers vont voter massivement pour elle? Qu'elle a deux syndicalistes dans sa liste? Hein? Quoi? Rien? Merci de ton passage...


gauchedecombat 13/02/2010 18:45


c'est vraiment toujours un plaisir sans cesse renouvelé que d'admirer la prose des zélateurs de la madone des sleepings... Dire qu'elle incarne toujours l'espoir à gauche me fait mourir de
rire.

Royél ? Le déssespoir de la gauche. Remember 2007