Ségolène Royal grande gagnante des régionales?

Publié le par Asse42

17558 105660546127527 100000507464177 143810 6241 n


Le dernier sondage en date donne en Poitou-Charentes une très large avance à la liste menée par Ségolène Royal. Si cela se confirme elle pourrait faire quasiment le meilleur score de gauche ou peu s'en faut. Ce score élevé serait tout à son bénéfice et permettrait à Ségolène Royal de montrer au pays qu'après 6 ans de pratique du pouvoir dans sa région elle aura été capable de susciter autour d'elle une véritable adhésion populaire. C'est la marche indispensable pour une présidente.

Ne rentrons pas dans les polémiques de bas étage, initiée par la sarkozie, pour savoir si elle fera le meilleur score ou pas. Elle sera de toutes façons sur le podium et en tant que seule figure d'envergure nationale se présentant à ses élections cela aura une véritable valeur de test pour elle. Elle n'est pas en compétition avec d'autres présidents de région de gauche. Elle est hors-catégorie de par son passé et pour son avenir.
Son score sera donc scruté à la loupe car il donnera une véritable signification, une véritable crédibilité à sa politique par la preuve.

Et sa politique par la preuve aura été un véritable contre-modèle au pouvoir sarkozyste et une véritable voie d'avenir pour la gauche. En ouvrant des pistes d'action nouvelles dans sa région elle a irrigué le programme de gauche pour l'avenir. La sécurité sociale professionnelle, la mutation écologique de l'économie, les emplois tremplins, l'aide au permis de conduire, les maisons de santé, le contrat donnant-donnant en échange de subventions publiques, le développement des SCOP, l'entrée de la région au capital d'une entreprise privée, le pass contraception, les élus référents sur leur territoire pour créer un lien indissociable avec les citoyens, les jurys citoyens, la démocratie participative,...Tout cela aura été initié par la région Poitou-charentes et par sa présidente. Cette capacité à innover et à réaliser ensuite, aura été l'illustration qu'une autre politique est possible que celle liée au capitalisme financier. Ce fût une véritable révolution initiée en Poitou-Charentes.
Voir cette révolution citoyenne soutenue par une adhésion populaire sera le signe qu'une autre politique peut se mettre en place si l'on décide de faire passer les valeurs humaines avant les valeurs matérielles.

Il est évident que si Ségolène Royal remporte largement ces élections elle reviendra indiscutablement dans le jeu national politique. Naturellement. Elle n'en est jamais partie, elle a juste privilégiée logiquement sa région. Pendant ce temps les unes et les autres ont multiplié les unes de l'actualité sans pour autant faire rêver les français. Beaucoup de gens voteront contre la droite mais ne font pas confiance à la gauche pour diriger le pays. Car ils n'y croient pas. Ils se retournent sans cesse sur le passé et sont déçus par la gauche. Ils n'ont plus confiance dans les belles promesses que la gauche serait de retour. Pour quoi faire? Ils ne voient pas l'avenir. Mais cet avenir c'est Ségolène Royal qui le trace depuis 2006. Le projet qu'elle portait pour le pays en 2007 était calqué sur celui mis en place par sa région même s'il était bordé par des exigences d'appareils. Le projet qu'elle porte en 2010 pour sa région est dans la continuité avec une montée en puissance car il a fait la preuve qu'il marche, qu'il fonctionne et qu'il suscite l'adhésion citoyenne. Celui que la gauche portera pour 2012 ne sera pas éloigné de ce qui se fait en  Poitou-Charentes. Qui d'autre que Ségolène Royal sera la personnalité politique la mieux adaptée pour porter le futur projet de la gauche? On le voit bien cette séquence politique d'après les régionales devrait consacrer un leadership capable d'anticiper l'avenir et d'en assurer la réalisation. Un leadership de fond, de projet. Celui de Ségolène Royal.



Les liens connexes à ce billet sont dans ce Pearltree: 
 Ségolène Royal grande gagnante des régionales?  

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article

Thucydide 21/03/2010 11:38


Là où il y a déni, c'est précisément dans la comédie scénarisée, mise en scène et interprétée par Martine Aubry.
En tant que citoyen ordinaire, j'ai fait partie des 47 % "FN and Modem free" ayant voté pour Ségolène Royal en 2007.
J'ai aussi été choqué, déçu, écoeuré par la triste magouille de Reims revenant à confier les rènes à un patchwork de losers qui se haïssent dès que les caméras ne les regardent plus et que les
micros tendent l'oreille ailleurs.

Et je sais que je ne suis pas seul, que de très nombreux sympathisants sont dans mon cas, qui ne se sentiront certainement pas obligés de voter Aubry ni qui que ce soit se réclamant de Gauche.

J'attends tranquillement que les candidats 2012 se déclarent, je garde en travers de la gorge la malpropreté de Reims, et s'il n'y a personne pour me convenir à gauche je trouverai bien un
Villepin, un Dupont-Aignan voire un Mélenchon pour me donner l'occasion de soutenir l'esprit républicain et solidaire devenu indispensable.

PS ? Mais pourquoi diable SR devrait-elle encore se réclamer de ce moribond qui n'a pas encore compris que sans la moitié de ses militants et surtout sans sympathisants convaincus, il n'est plus
rien ?

A quand un Parti ou un Mouvement Républicain et Solidaire pour enrichir le paysage ? Je vote déjà pour.


capeldaze 20/03/2010 16:25


Bonsoir Asse,

Elle aura fort à faire pour revenir dans le jeu national, surtout avec les chausse-trappes que ne manqueront pas de lui tendre ses petits camarades, mais avec la détermination qu'elle a affichée
depuis 2007, elle peut y arriver. Son courage et sa pugnacité  forcent l'admiration.


Asse42 20/03/2010 18:45


Bonsoir Capeldaze

Et son projet! Elle est déjà en place pour 2012.