Ségolène Royal doit dire merde à Papandreou, DSK et la social-démocratie!

Publié le par Asse42

AthenesGreceManifestations20081207.jpg

 

 

 

 

Ségolène Royal mène une politique de terrain admirable dans sa région. Elle fait quasiment l'unanimité sur sa gestion des ressources locales, sur leur développement et sur sa vision de l'avenir. C'est rassurant car elle montre toute sa compétence à diriger un exécutif et à mettre en place des politiques publiques innovantes et au plus près des citoyens. Au niveau international elle a de très bonnes analyses de la situation mondiale et ce depuis très longtemps puisque déjà pendant la campagne présidentielle elle dénonçait le pouvoir des banksters. Elle nous dit aussi qu'il fallait dépasser la social-démocratie et en cela on ne peut être que d'accord avec elle! On voit bien que la social-démocratie est affidée à l'ordre mondial libéral et c'est pour cela qu'elle ne peut proposer décemment un autre modèle de société aux citoyens. Et lorsqu'elle se hasarde à le faire elle n'est plus du tout crédible. La gestion de Papandreou en Grèce en est la plus parfaite illustration.


Voilà un social-démocrate bon teint qui a été élu sur un programme de gauche tout en connaissant parfaitement les règles de l'ordre mondial libéral. On se doute qu'à son niveau il n'a pas été surpris par les artifices de gestion du gouvernement précédent. On peut donc affirmer qu'il était au courant des manipulations financières. On peut penser aussi qu'en tant que président de l'internationale socialiste il a fait une analyse de la crise, de ses causes et de ses conséquences sinon c'est un incompétent notoire. Bref il avait donc une vision plutôt claire de la situation. Cela ne l'a pas empêché de faire une campagne de gauche tout en sachant qu'une fois au pouvoir il n'allait pas pouvoir tenir ses promesses. C'est grave et c'est ce que fait la social-démocratie depuis 30 ans!

Ainsi donc ce monsieur une fois élu fait semblant de découvrir les contraintes de l'ordre mondial libéral et renie son programme pour se soumettre à ces diktats financiers. Lui qui en tant que président de l'internationale socialiste prône une relance par la croissance et une meilleure répartition des richesses se voit contraint de mettre en place une politique d'austérité à l'opposé de ce qu'il faudrait faire! On ne relance pas la croissance en modérant les investissements où alors je n'y comprends plus rien en économie. Donc ce social-démocrate suit les préceptes du libéralisme sans que cela ne semble le perturber plus que cela. Et il continue puisqu'il envisage pour l'avenir la taxe carbone et autres joyeusetés payées par les peuples à la place des entreprises qui payeraient trop de charges par rapport aux chinoises...Il faut arrêter de délirer et sortir de cet ordre mondial libéral hallucinant.


Je me demande ce que fait Ségolène Royal au milieu de ces libéraux. Elle qui dénonce le bankstering et son pouvoir exorbitant elle accepterait de se soumettre comme les sociaux-démocrates? Je sens bien qu'elle n'a pas encore larguée les amarres avec ce monde libéral qui nous contraint et pourtant il le faudra si on veut changer de société en 2012. Sinon à quoi bon se battre si c'est pour faire exactement la même chose que les Rocard, DSK et autres? C'est cela que nous propose Ségolène Royal comme désirs d'avenir? Je ne l'espère pas.

Pourtant la situation est simple même si la décision politique à prendre est difficile et demande du courage car il s'agit de renier 30 ans de construction européenne qui nous a conduit dans le tunnel sans fin du social-libéralisme. Il a mis en place ses garde-fous qui contraignent les politiques nationales à s'intégrer dans l'ordre mondial libéral. La monnaie unique en est le pion essentiel puisqu'elle nous a enlevé notre souveraineté monétaire la remettant entre les mains des banksters faisant ainsi gonfler artificiellement la dette par les seuls taux d'intérêt versés. Nos dettes nationales ne sont que du vent! Ce ne sont que des taux d'intérêts que l'on doit à des banques privées! Ce qui nous soumet à ces créanciers, c'est la logique économique, qui en contrepartie exige des réformes de plus en plus libérales: la privatisation de l'éducation, de l'énergie, de la poste, l'ouverture maximale des marchés à la concurrence libre et non faussée (mon cul oui!), etc...tout cela pour réduire les dépenses publiques et ainsi réduire la dette qu'ils nous disent. Ca fait trente ans qu'on applique cette logique et pourtant notre dette explose! Il y a un problème vous ne croyez pas? Ca fait trente ans qu'on démonte patiemment nos protections sociales pour se mettre à niveau des salariés chinois et que fait la social-démocratie? Elle hurle à l'abandon des valeurs, du modèle social etc mais que propose-t-elle contre? Rien! Que du vent car elle ne s'attaque pas au problème prioritaire qui est de remettre la main sur notre souveraineté monétaire et faire ainsi disparaître le poids des dettes.


Pourquoi elle ne s'attaque pas au problème? En dehors de ceux qui en profitent, il y a aussi le poids des dogmes idéologiques. La construction européenne c'est une évidence dans un monde globalisé alors on la fait coûte que coûte. Ceux qui la critiquent ne sont que des égoïstes nationalistes à tendance fascisante... Il serait temps que les socialistes, au moins, sortent de cette diabolisation infantile et regarde le monde tel qu'il est. N'est-ce pas Jaurès qui dit qu'il faut aller chercher la vérité là où elle est même si elle fait mal? N'est-ce pas ce que nous disait Ségolène Royal au congrés de Reims? C'est cela sa force d'attraction populaire j'espère qu'elle en a conscience. Si c'est pour concevoir le ponde comme la social-démocratie alors ça ne sert à rien de s'emmerder, votons Sarkozy ou DSK c'est du pareil au même. Mais si l'on veut voir le socialisme humaniste alors il nous faudra s'attaquer au fondement du pouvoir des banksters: la dette par la création monétaire! There is no alternative comme dirait une autre femme célèbre. J'aimerai que Ségolène Royal ait ce courage là, celui de s'attaquer aux fondamentaux du système libéral, car sinon elle ne brassera que du vent comme tous les autres leaders socialistes.


Je crois encore en Ségolène Royal, je crois en son parler vrai et en sa juste analyse de la situation, mais j'attends qu'elle montre sa différence parce qu'elle a le courage de s'attaquer au système au nom du peuple. Franchement c'est sa seule carte politique valable et crédible. Si c'est pour nous mettre dans les pas de DSK nous serons nombreux à déserter et à aller voir ailleurs. A elle de nous montrer un signe tangible de cette prise de conscience et du courage requis pour s'y attaquer. Il est temps car après il sera trop tard. Déjà voir le monde par l'oeil de BHL ce n'est pas très rassurant pour l'avenir alors qu'elle sait dire que le monde ne doit plus être occidentaliste, alors si en plus elle a la même vision d'avenir que DSK alors...je me ferai hara-kiri c'est clair.


Si le signe espéré c'est de s'afficher à côté de ce valet de l'ordre mondial libéral qu'est Papandreou, ainsi que de Cambadélis, l'âme damnée de DSK, alors le désir d'avenir est mal barré.

 

 

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article

estelle92 29/06/2010 21:12



Mercie, Elie, de reconnaître les qualités de DA. Vous y reviendrez, Chèvenement aussi.



Elie Arié 28/06/2010 23:11



Si tu imagines Royal prenant ses distances avec Papandréou  et Zapatero, ou menant une politique différente des leurs, on se demande à quoi t'ont servi toutes tes années à DA, et si tu as
jamais prêté attention à un seul de ses discours dont tu nous  a  fait l'émloge en permanence.


 


Tu t'es fabriqué une Royal qui n'existe que dans ta tête, d'où tes déboires, passés et à venir.



Asse42 28/06/2010 23:23



La crise financière a fini de faire ouvrir les yeux sur la marche du monde. On voit bien que tout est du vent qui ne repose que sur des règles édictées par des banksters anglo-saxons. Ségolène
Royal jusqu'à lors m'avait plutôt donné l'impression de défendre les intérêts des peuples et d'incarner la république. Maintenant je la découvre sous un autre jour qui n'est pas très rassurant
pour l'avenir car j'ai peur qu'elle reste dans la même ligne que la social-démocratie donc qu'elle ne change rien au final. Et pour moi Ségolène Royal c'était l'espoir d'un monde meilleur.



Elie Arié 28/06/2010 16:03



Non, je n'ai même pas essayé.


Mais je constate que l'aspect "secte" a reculé, et qu'on y trouve (enfin!) des débats contradictoires.



Asse42 28/06/2010 16:49



Je ne vois pas comment tu peux le dire alors que la zone est protégée...Il faut s'inscrire pour pouvoir voir les débats. Sacré Elie je vois que tu racontes toujours des conneries mais faut
reconnaître que c'est parfois distrayant



Elie Arié 28/06/2010 15:35



Du forum du nouveau FA, je n'en connais pas d'autre:


 


http://www.desirsdavenir.org/participatifs-les-ateliers/en-partage/les-debats-participatifs/4-les-cafes-sego.html



Asse42 28/06/2010 15:55



Parce que tu y es inscrit?



Elie Arié 28/06/2010 14:26



Bonjour, Asse: as-tu remarqué que, depuis que tu en as été exclu, le niveau des commentaires du forum de DA s'est notablement relevé, avec des vrais débats contradictoires entre adhérents?



Asse42 28/06/2010 15:19



Salut élie! Si tu le dis alors c'est une bone nouvelle. Mais de quel DA tu parles?