Ségolène Royal dénonce la sarkozie!

Publié le par Asse42

Camp.jpg


La vérité des pratiques politiques commencent enfin à sortir en sarkozie
. Et sortir de la bouche de Ségolène Royal cela donne encore plus de poids. Ségolène Royal est socialiste mais elle est libre. Libre de pouvoir s'exprimer sans être contrainte par l'appareil du parti qui lui a bien savonné la planche en 2007 et qui lui a volé la victoire au PS en 2008. Deux défaites politiques qui sont une souffrance pour le peuple mais bizarrement pas pour ceux qui se rencontrent au Siècle et qui se mélangent entre eux pour mettre au point une stratégie qui quel que soit le gouvernement de droite ou de gauche, leur mettra en place une politique aux petits oignons.
Quand on voit la stratégie d'Europe Ecologie notamment en poitou-charentes qui est de faire haro sur la présidente et aller jusqu'au chantage politique, on se dit que la sarkozie sait aussi se servir d'Europe Ecologie pour mener à bien ses petites affaires personnelles. Dany cohn-bendit qui partage avec sarkozy la volonté de mettre fin au socialisme va finir sa carrière politique dans un  fauteuil. Ségolène Royal ne fait pas partie du sérail et la sarkozie fera tout pour l'éliminer. C'est pitoyable ou consternant? Mais c'est ça la politique. Elle n'a plus aucun lien avec la noblesse de la fonction, elle est utilisée pour détruire les adversaires comme on  le voit encore avec l'UMP qui ne sait mener que des campagnes de bashing tellement son bilan politique est écœurant pour les citoyens.

Alors voir cette sarkozie médiatique porter aux nues Aubry et sa bande qui sont la honte du socialisme montre que l'intérêt des citoyens n'est pas pris en compte. On s'en doutait on en a maintenant la certitude. Et que Ségolène Royal ouvre enfin publiquement ce débat sur ces connivences dans le milieu politique avec le monde des affaires et des médias est une bonne chose. Car il faudra le détruire ou passer outre si on veut changer de politique. Ce n'est pas avec la sarkozie qu'on pourra le faire. La sarkozie de droite et de gauche. Celle qui mange du caviar au Siècle une fois par mois...

Article du figaro:

Royal épingle son propre parti

AFP
25/02/2010 | Mise à jour : 21:00
Réagir

L'ex candidate PS à la présidentielle, Ségolène Royal, épingle son propre parti, le Parti socialiste, Nicolas Sarkozy et Martine Aubry en affirmant: "je suis libre", "je ne me plierai pas à des modèles qui ne sont pas les miens", dans une biographie réactualisée "Madame Royal".

Dans cet ouvrage publié aux éditions Jacob-Duvernet, l'auteur Daniel Bernard relate une entrevue datée du 2 février 2010 avec la présidente de la région Poitou-Charentes.

Estimant que le "hors-système est devenu le système", elle observe qu'il "vaut mieux avoir le soutien d'un parti", mais ajoute-t-elle "le parti peut aussi vous détruire".
"En pleine campagne (présidentielle de 2007, ndlr), un ancien Premier ministre a dit que je n'avais ni les qualités humaines, ni les qualités politiques pour assumer la fonction présidentielle. Ces propos de Jospin étaient bien pires que toutes les déclarations de Georges Frêche, mais il a provoqué moins d'émotion! Pendant ce temps d'ailleurs le premier secrétaire en fonction (François Hollande, ndlr) il était où?".

"Je suis libre. C'est ma force, je ne me plierai pas à des modèles qui ne sont pas les miens", prévient Mme Royal.
Elle ne croit guère aux indices de popularité: "Jacques Chirac a beau être très populaire aujourd'hui, je ne suis pas certaine qu'il serait élu dans une petite commune rurale!". Et d'ajouter: "il suffit d'un rien pour regagner une crédibilité. Une phrase, une posture juste dans un événement et ça peut aller très, très vite".

De la première secrétaire du PS, elle dit: "Vous saviez que Martine Aubry est membre du Siècle (un club qui organise un dîner mensuel rassemblant des personnalités du monde des affaires, de la politique et des médias, ndlr)".
"J'ai même lu", ajoute-t-elle, "qu'elle siégeait au conseil d'administration. Elle consulte aussi le même conseiller que Nicolas Sarkozy, Alain Minc!".

Ségolène Royal épingle aussi le chef de l'Etat: "Il est au coeur d'un réseau communautariste formé par les grands bourgeois liés par l'argent et le mode de vie, dans une évidente consanguinité".


Les liens connexes à ce billet sont dans ce Pearltrees:  Ségolène Royal dénonce la sarkozie!

Voter !

Publié dans Sarkozie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cyrano 06/03/2010 15:49


Cet article est basé sur un interview qui a été falsifié. Royal n'a jamais dit cela. On suppose que la plupart des articles de Asse42 ne sont pas beaucoup plus sérieux que celui-ci...


Jean-Louis MURAT 26/02/2010 15:57


En France et partout dans le Monde la ligne de fracture de la société se situe entre les "égoïstes" et les "fraternels". la vision des premiers les poussent vers le "communisme" chinois,vietnam ou
soviet ou l'ultra-libéralisme de Busch, Sarkozy ou Berlusconi. Le "tout pour moi seul et un peu pour mes copains": c''est la philosophie du"Cercle" actuel dévoyé par l'argent des marchands d'armes
et des profiteur c'est la "sarkosie" que nous dénonçons.
en face les Fraternels s'organisent a travers des chercheurs comme Hannah Arendt :ici et en France des organisation
comme"Désirs d'Avenir" entre autres.
L'avenir est avec Ségolène Royal elle porte la Liberté,l'égalité et la fraternité. Ce n'est pas un slogan mais une réalité démontrée par la gestion du Poitou-Charentes. Bilan qui n'est contesté que
par la "sarkosie"telle que je viens de la définir.


maguy37 26/02/2010 11:15


Enfin, Ségolène met les pieds dans le plat!
Depuis le temps que nous dénonçons cela, on nous accuse de tous les maux.
Or, cette proximité et cette solidarité d'appartenance aux mêmes cercles et aux mêmes lobbies explique l'unanimisme  des comportements et des analyses des journalistes, des sondeurs, et des
adversaires de Solférino contre Ségolène Royal et au même moment.
On lance une rumeur : "la solitude de Ségolène"; tous la reprennent en boucle, les adversaires politiques du PS relayé par Libération et Le Nouvel Obs et les politologues amis de Solférino, la
Droite relayée par ses journaux et ses magazines, sa Télé et ses radios aux ordres; ensuite on lance un sondage manipulé; et comme par hasard, tous les français déclarent que "oui, Ségolène Royal
est bien seule, et mêm très seule".
 Ce que le peuple doit savoir, c'est que ces gens se concertent pour mettre en place et lancer ensemble et en même temps ces opérations de Communication.
Après une réunion de bilan de l'impact de leurs actions sur l'opinion, ils repassent à tour de rôle dans les Médias pour soutenir et convaicre les gens que Royal est "au fond du trou", qu'elle
est "finie", convaincus qu'ils sont de fabriquer les opinions , de modeler les choix des citoyens et même de voter à leur place. Sinon, comment peuvent-ils expliquer cette résistance de Ségolène
Royal et tous ces comités de soutiens qui s'essaiment autour d'elle parce  que nous croyons au projet politique d'avenir qu'elle porte et qui fait que nous ne pouvons que la soutenir?