Ségolène Royal défend l'identité socialiste.

Publié le par Asse42




Actuellement les leaders socialistes sous les feux des projecteurs sont soit DSK soit Martine Aubry. Dans la sarkozie médiatique qui aime les socialistes lorsqu'ils sont libéraux ce n'est pas surprenant. Mais qu'apportent-ils véritablement au projet socialiste? DSK est à la tête du FMI et continue malheureusement d'oeuvrer pour les puissances financières dans le monde. Martine Aubry? Elle fait des discours depuis un an qu'elle a été élue. Elle vient de conclure son tour de France en nous faisant un discours sur l'identité nationale, après avoir signer l'appel pour ne pas en débattre, et le finit en citant DeGaulle alors qu'elle est à la tête d'une coalition qui en dehors de la gauche voit rouge! Bizarre retournement de veste qui vient après qu'elle ait fait une ouverture de travail au Modem. Mais quelle est la ligne exactement au parti socialiste? Est-ce encore Hamon qui doit être notre porte-parole? On n'y comprend plus rien.

Dans ce capharnaüm idéologique, dans ces circonvolutions de langage, dans cette atmosphère irrespirable de complot interne, de défiance réciproque, il reste une leader socialiste en phase avec ses valeurs et ses discours: c'est Ségolène Royal.
Alors qu'elle est attaquée de toute part, elle poursuit imperturbablement sa défense de l'identité socialiste du XXI ème siècle. Il semble maintenant acquis que celle-ci reposera sur un trinôme de valeurs: progrès social, dynamisme économique, excellence environnementale. Quel meilleur résultat que dans sa région actuellement? Dans une région pauvre, déserte et rurale, Ségolène Royal est parvenue à créer les conditions d'un avenir meilleur pour la population en ouvrant de nouvelles perspectives dans l'éco-développement, créant ainsi les conditions économiques d'une croissance verte. Voilà la croissance de demain adaptée aussi pour notre pays et le monde.

Sur la question des alliances elle ne varie pas de discours depuis le début et malgré les pressions qui voudraient la faire changer de cap. Elle s'engage à vouloir construire une large alliance des alters au centre pour battre la droite. Ca a toujours été sa position. On sait que c'est cela qui a été combattu à Reims. Voir maintenant la première secrétaire nier ce pacte est symptomatique de la déliquescence des valeurs au sein de ce parti, où la politique politicienne a pris le pas sur les valeurs.
Et dans sa vision du monde, Ségolène Royal insiste sur le co-développement partagé avec le Sud. Elle maintient que c'est en fournissant l'énergie solaire à ces pays qu'on permettra de favoriser leur développement. Et cela en le faisant en circuits courts pour éviter les déperditions d'argent et la corruption des élites. Voilà une vision socialiste du monde qu'il nous faudra défendre. Nous ne serons pas les suppôts des puissances financières qui déséquilibrent le monde el l'assujettissant au seul dogme de la rentabilité. Non, le socialisme doit oeuvrer à construire de nouveaux rapports humains basés sur des valeurs sociales, humanistes, écologistes. Des valeurs qui dépassent le seul cadre du PS et qu'il nous appartient de porter fièrement à l'ensemble de la société pour rassembler largement tous ceux qui voudront croire qu'un autre modèle est possible.

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article

Rodolphe 04/12/2009 19:38


Il ne faut pas confondre notre Camarade avec les ersatz virtuels médiatisés sortis de temps en temps soit de derrière le comptoir, soit de dessous le bureau ou encore d'un chapeau magique et
machiavélique hongrois.
Femme Debout, notre figure de proue, notre Amie et Camarade Ségolène Royal existe de par ses actions remarquables et incontestables.
Avec elle ce n'est ni du vent, ni du pipeau mais le soleil de l'Espoir et de la victoire.
C'est en cela que nous fondons notre DÉSIR d'AVENIR!
c'est quand même autre chose que...... Afficher davantage
Bon, j'ai fini mon ode dithyrambique...mais Juste et Vraie.
Amitiés à tous du fond du cœur!