Ségolène Royal contre toutes les oligarchies.

Publié le par Asse42

comment-les-riches-detruisent-la-planete.jpg

 

 

 

 

 

Ségolène Royal a choisi un chemin pavé d'épines. Sa vision politique d'avenir est incompatible avec celle véhiculée par toutes les oligarchies. Qu'elles soient politiques, médiatiques, écologistes,sociales,etc...Son projet politique est férocement réaliste pour celles-là. Parce qu'elle s'appuie concrètement sur le terrain pour former des propositions, pour modeler ses réflexions et mettre en œuvre ensuite. Elle avance avec méthode, avec abnégation et avec courage. C'est éminemment respectable.


On ne peut nier que toutes les idées avancées par Ségolène Royal ont été moquées avant d'être timidement reprises.


La démocratie participative citoyenne fait énormément peur aux oligarques qui ont peur de perdre leur pouvoir de domination sur les peuples.


Sa vision de la social-écologie est à contre-courant de celles véhiculée même par les écolos eux-mêmes car elle s'appuie sur l'amélioration du bien-être des peuples au lieu de véhiculer des dogmes et des idéologies toutes faites.  Elle exprime très bien dans ce document proposé à la convention sur le projet du PS:

 

 

 

 

 

Sa volonté de voir émerger un circuit court de distribution pour permettre aux agriculteurs, puis aux pêcheurs, de pouvoir proposer directement leurs produits directement aux consommateurs, nuit aux intérêts de l'oligarchie de la grande distribution toute puissante dans notre pays. Nous avons la chance de vivre dans un pays où les produits agricoles sont d'une incroyable richesse et vanté dans le monde entier. Or en se remettant seulement au bon vouloir de la grande distribution on finit peu à peu par étouffer la production locale, car on propose moins cher des produits exotiques de moins bonne qualité qui leur font concurrence, et on exige de ces producteurs qu'ils alignent leur prix sur ceux de pays à bas salaire! C'est insupportable. Et à terme c'est la disparition du petit commerce, des artisans, des agriculteurs indépendants et bios. Développer les circuits courts c'est la seule solution pour garantir que les producteurs seront bien payés et que les produits proposés aux consommateurs soient de qualité. En supprimant la marge de la grande distribution on aligne quasiment le prix. C'est gagnant -gagnant pour le citoyen.

 

 

 

 



Sa volonté politique de dépasser les appareils politiques pour répondre à l'intérêt général des citoyens est forcément mal vue par les apparatchiks. Elle ne fait pas de la politique pour un parti mais pour les citoyens d'abord. C'est pourquoi son alliance arc-en-ciel a été si mal accueillie et combattue. Car il est de bon sens notamment pour une présidentielle où le projet que l'on porte au pays n'est pas un projet pour faire gagner son camp mais pour faire gagner son pays. Son rassemblement dès le premier tour à la présidentielle est la bonne méthode assurément. Mais elle se heurtera aux oligarques de tous les partis.


Sa propension a conditionné les aides publiques au respect d'une charte éthique et citoyenne est évidemment la meilleure solution pour le pays car il ne propose d'augmenter encore l'usine à gaz administrative, il propose de rebattre les cartes. De les rebattre sur une charte éthique et citoyenne. Est-ce que les oligarques du CAC40 vont accepter de se voir conditionner le recours aux aides publiques à des exigences en terme de hausse de salaires, d'emplois des seniors et des jeunes, de parité homme-femme, de respect de l'environnement, de répartition équitable des bénéfices,etc...? Elle a été la première à le réaliser dans sa région et c'est la bonne solution non?


Sa volonté de voir émerger les états-unis d'Europe, cette belle et grande idées portée par les européens convaincus comme Victor Hugo, se heurte à l'oligarchie européiste, de droite comme de gauche, qui trouve son compte dans cette Europe finalement, puisqu'elle nie à la France d'exprimer une position souveraine. La France est maintenant un trop petit pays nous dit-on, pour la laisser avoir une position indépendante. De Gaulle? Plus personne n'en veut! Ils ne veulent pas que notre ralliement à l'empire US, à l'occidentalisme soit remis en cause. Je sais qu'on peut faire ce procès à Ségolène Royal d'avoir aussi contribué à cette Europe. C'est une ouiste. Mais une ouiste de bonne foi. Elle a pu s'être trompée pris dans l'engrenage de la social-démocratie qui impose son européisme forcené. Oui être socialiste c'est être internationaliste, mais c'est aussi ne pas nier notre identité républicaine. Il va donc être temps de rééquilibrer cette Europe qui nous échappe et ne nous appartient plus.


Enfin Ségolène Royal heurte l'oligarchie médiatique parce qu'elle n'appartient pas aux cercles de pouvoir contrairement à tous les autres leaders politiques!  C'est une chance pour nous, c'est une faiblesse pour elle. L'oligarchie des médias n'a jamais accepté son intrusion dans sa machine bien huilée.

 

Plus de liens dans ce pearltree:


 



PS:  Je rajouterai un petit mot personnel à l'attention de mes camarades et amis Royalistes. Mes deux coup de gueule suite à la publication de sa stratégie n'ont pas eu lieu après C Politique où elle a été excellente. Mais dans les émissions qui ont suivies où elle est allée loin dans son ralliement à ce parti solferinesque, jusqu'à dire oui qu'elle se soumettrait, une fois le projet défini, dans un dispositif ralliant celui ou celle le mieux placé pour battre Sarkozy. J'ai peur qu'elle se fasse enfermer en lui donnant crédit sur quelques mesures pour l'obliger ensuite à se rallier pour des primaires de confirmation.

Je voudrai vous dire que je comprends parfaitement sa stratégie et je peux la comprendre, mais je pense qu'il était aussi de mon devoir de rappeler qu'au sein du PS les Royalistes n'ont pas oublié le passé et savent qu'elle se fera trahir au final. Je l'ai exprimé publiquement, et peut-être maldroitement, mais c'était pour montrer à Solferino que même si Ségolène Royal est obligée de se soumettre momentanément, on ne perd rien de notre agressivité et de notre combativité pour la défendre. On sera jusqu'au bout à ses côtés.


Enfin concernant mon billet sur son compagnon, je l'assume, même si je n'en suis pas particulièrement fier. C'est un ressenti qui vient du début. Je n'ai jamais pu m'en défaire alors je l'ai exprimé. Ce sera la dernière. Mais je précise que je n'insulte pas je ne fais que reprendre les nombreuses polémiques, déjà, le concernant. J'espère avoir été abusé et que je me trompe à son sujet. C'est tout ce que je peux vous dire. N'oublions jamais que nous sommes en sarkozie.

 

 


Partager 

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article

jpb 13/06/2010 14:12



@Asse42


La censure semble être levée...


Tous mes messages sont passés d'un coup. On peut toujours la contourner en postant à partir d'un autre compte, le faire remarquer, et alors ce n'est pas bon pour la personne qui la pratique, et
cela se révèle contre-productif.


Le politique ne peut plus exercer un contrôle sur les idées, sur Internet il est débordé de partout.


 



Asse42 13/06/2010 15:30



@Jpb


Oui mais je ne poste pas à partir d'un autre compte! Moi c'est Asse42 ou rien ;-) Je verrai plus tard en fait...



jpb 12/06/2010 15:27



Bien sûr...



Elie Arié 12/06/2010 15:24



"Pour un politicien, le blog n'est qu'un moyen de faire croître sa notoriété, ce n'est en aucun cas un espace de dialogue"


 


 


Idem pour le forum de Désirs d' Avenir de Ségolène Royal.



jpb 12/06/2010 15:18



Asse42, tu n'a vraiment pas compris mon commentaire... il n'y a pas que toi qui ne puisses plus commenter chez Pierre.
Pour un politicien, le blog n'est qu'un moyen de faire croître sa notoriété, ce n'est en aucun cas un espace de dialogue.



Elie Arié 12/06/2010 13:20



Très bon article de Philippe Guibert, ancien conseiller de Ségolène Royal, sur Sarkozy, Bayrou et Royal:


 


http://tinyurl.com/2w62com