Ségolène Royal construit le socialisme démocratique et citoyen.

Publié le par Asse42

07032222560718x4ax2k0 la-candidate-socialiste-l-el-copie-1

 

 

 

 

On dit que le parti socialiste est social-démocrate. Bien. Mais que veut dire démocrate? Respecter la démocratie? Est-ce vraiment cela qu'on attend pour un véritable changement de société pour remplacer la capitalisme libéré par le socialisme? Le problème donc de la social-démocratie c'est que , contrairement au socialisme, elle oublie volontairement le pouvoir démocratique citoyen. Elle s'appuie, comme la vision de droite, sur l'expertise d'une l'élite, sur des thinks tanks chargés d'orienter la ligne politique, sur des élus experts mais quid des citoyens experts de leur vie?

 

C'est sur cette question démocratique majeure pour le socialisme que Ségolène Royal a pu émergée. Les citoyens contrairement à ce que l'on dit ont soif de politique et surtout de s'impliquer dans les décisions qui les concernent. L'objectif d'un parti dit socialiste devrait donc être de multiplier les universités populaires sur tout le territoire pour mettre à disposition des citoyens des moyens d'information leur permettant de comprendre leur vie. Or ce n'est pas au PS mais à Désirs d'avenir que l'on trouve ces universités populaires participatives! Cela montre bien l'écart existant entre deux conceptions du socialisme futur. D'autant plus que l'on sait que le pouvoir, quel qu'il soit, sera soumis aux pressions des lobbys, des puissances financières, et que pour lui faire contre-poids il faut absolument que des citoyens éclairés et engagés puissent aussi donner leur expertise citoyenne pour peser dans la décision publique. Ainsi on se rendrait compte de l'iniquité de nombre de réformes voulues par Sarkozy qui ne vont que dans le sens des puissants lobbys et oublie le lobby citoyen.

 

Cette conception du socialisme fait toujours aussi peur à solferino. Le parti socialiste a donc commencé par nier la possibilité d'un référendum sur les retraites pensant que seule la démocratie sociale, les syndicats, et parlementaire serait suffisante pour mener le combat. Non. Il manquait la dimension de la démocratie citoyenne. Cette dimension là sera importante si on voudra réformer la France justement et en profondeur. Il ne faudra pas faire contre les citoyens si on est socialistes mais avec eux.

C'est donc pourquoi Ségolène Royal insiste sur le référendum et appelle tous les démocrates à signer une pétition pour l'imposer si le gouvernement reste sourd aux citoyens. C'est l'arme ultime de la démocratie pour faire plier le pouvoir. Au-delà il ne reste que la révolution avec les dégâts que l'on peut imaginer. Alors vive la démocratie citoyenne! Signez la pétition pour obliger le gouvernement à vous respecter.

 

 

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article

coup de grisou 09/10/2010 12:13



"Les gens s'impliqueront dès lors qu'ils verront que leur réflexion a une incidence sur l'action publique. Aujourd'hui il ne la voit pas."


La politique de Sarkozy ( l'homme providenciel , le Zorro de la politique) a fini , durablement je pense , d'entamer la confiance en l'action politique .


Si on regarde les sondages ( qu'il faut bien sûr prendre avec des pincettes ) , les français ne croient plus en une quelconque possibilité politique d'agir sur le cours des choses . Ils mesurent
tout le poids des financiers et de l'économie mondiale . Donc , ils se disent "à quoi bon " . "On va chasser celui là , mais pour mettre qui ?"


Et c'est là qu'arrivent tous les relais de cette finance internationale pour nous imposer qui ? Celui qui ne risquera pas de leur mettre des bâtons dans les roues : DSK !


Evidemment , ce n'est pas ce que je souhaite mais il vaut mieux savoir de quoi on souffre pour pouvoir se soigner .


Mais tu as raison , le PS ne représente plus pour eux une véritable alternative . Ségolène a fait un retour remarqué dans le paysage politique à gauche . Effectivement , même s'ils ont temporisé
, on ne peut pas dire que l'entourage de Martine Aubry (Fabius compris) l'aient chaleureusement encouragée une fois de plus . Elle leur fait trop d'ombre !


CG



coup de grisou 09/10/2010 11:07



Oui , il est très difficile de construire un socialisme "démocratique et citoyen" . Contrairement à toi( ce n'est pas un reproche) , je ne pense pas que les "citoyens" aient beaucoup envie de
s'impliquer dans la vie démocratique .


1) Pour avoir été élu dans une ville de province , je peux t'affirmer que l'heure n'est pas à l'intérêt de la chose publique mais au repli sur soi-même , au j'm'en foutisme même , à
l'intérêt pour la chose futile , au chacun pour soi . Les réunions de conseils sont bien vides et les commentaires inexistants !


On vote le jour des élections car on pense qu'on a trouvé le meilleur père-noël et puis après , plus grand chose , à part des "résistances" par ci par là , le plus souvent dans les écoles ,pour
défendre son chérubin , mais pour défendre les services publics ou une action collective , RIEN !


2) Si au niveau local on ne s'intéresse pas à grand chose , qu'en est-il alors au niveau des conseils généraux et , pire , régionaux , en passant bien sûr par les communautés de communes ou
urbaines où presque personne n'y assiste ! Pire , beaucoup d'habitants ne savent même pas à quoi ils servent , ce qui leur fait dire que ça ne sert à rien !


3)Au niveau national , on regarde passivement à la télé , comme on regarde secret story , en réagissant non pas sur ce qui se dit ( sinon Sarkozy n'aurait pas fait 10%) , mais sur la capacité du
candidat à être le plus démerde , le plus roublard , le plus futé , en un mot celui qui aura le moins de scrupules !


Car dans notre inconscient (collectif) on pense qu'il (ou elle) saura défendre nos INTERETS catégoriels ou nos petits privilèges bien à nous , contre le reste du monde et celà quels que soient
les moyens employés ! C'est pour celà qu'on a eu Sarkozy en 2007 . La peur a fait le reste .


C'est d'ailleurs pour toutes ces raisons que la stigmatisation de "l'autre" , de l'étranger marche si bien , on espère ainsi que la part du gâteau sera plus grande .On se fourre le doigt dans
l'oeil jusqu'au coude , mais on insiste quand même , il faut bien trouver un bouc-émissaire à notre décrépitude !  


C'est pour celà aussi que , contrairement à ce que nous espérons , DSK sera sans doute considéré comme le meilleur père-noël car on espère qu'il apportera dans sa hotte tous les beaux joujous du
capitalisme , et tant pis s'il n'y a pas de jouets pour tout le monde !


Je sais , la constat que je fais est "un peu" sévère et peut paraitre choquant voire méprisant , ce qu'il n'est pas .Car tous les jours , loin de mon clavier , j'essaie de comprendre mes
concitoyens , et franchement le plus souvent j'ai le moral dans les chaussettes ! Entre les "je ne fais pas de politique" , les "tous pourris" , les "ça ne m'intéresse pas" et sans compter
tous les noms d'oiseaux , y compris envers Ségolène , je n'ai pas l'impression que ça s'arrange du côté de la politisation .


L'antisarkozysme ambiant pourrait passer pour une contestation de sa politique ,mais il n'est basé souvent uniquement sur le style , par sur le fond . Il n'est pour la
plupart qu'une frustration , car pour certains , "il n'en fait pas assez" ..sous-entendu "pour moi" .


Pour les autres , ceux qui sentent bien qu'il "n'en fait que pour les riches", ils espèrent toujours voir débouler le robin des bois de la politique , celui ( ou celle) qui les débarassera
gratis de ce fardeau , sans qu'ils aient eux-mêmes à lever le petit doigt  !


Ce n'est pas un constat sur 100% des citoyens , heureusement , il en reste des actifs , des responsables , des "qui y croient encore" , et c'est ce qui me fait encore espérer .


Comment inverser la tendance ? En arrivant à DA j'avais écrit que je rêvais d'un tandem , Ségolène Royal - Martine Aubry , et pour des tas de raisons (trop longues à expliquer ici)  je
l'espère encore . Tu vois malgré tout celà l'optimisme est toujours de mise .


"La femme est l'avenir de l'homme" chantait Jean Ferrat . Avec l'ersatz d'homme" qu'on a actuellement à la tête de l'état j'ose espérer que cette prédiction se réalisera ! Sinon .....



Asse42 09/10/2010 11:10



Salut à toi. Je crois que la différence c'est le moyen. Les gens s'impliqueront dès lors qu'ils verront que leur réflexion a une incidence sur l'action publique. Aujourd'hui il ne la voit pas.


Quant au duo je dis pourquoi pas. Mais dans l'entourage d'Aubry on est farouchement anti-Royal.