Ségolène Royal construit imperturbablement l'avenir.

Publié le par Asse42




Alors que les médias tentent de nous vendre le retour de l'homme prodigue pour la gauche, cette gauche libérale qui oeuvre au côté des puissances financières et qui serait un gage de présidentiabilité; Alors que Vincent Peillon dit oeuvrer à la construction d'une alliance des progressistes, comme annoncée par Ségolène Royal au congrès de Reims; Alors que Martine Aubry découvre les vertus de faire de la politique au contact des citoyens; Alors que Laurent Fabius se positionne déjà au côté de DSK pour 2012; et alors que les réformes sarkozystes ne font qu'empirer le malaise français...Ségolène Royal continue imperturbablement de construire le socialisme d'avenir en le mettant concrètement en place dans sa région. Un socialisme républicain, démocratique et appuyé sur un triptyque créant une dynamique de croissance pour une société humaine du XXI ème siècle. A savoir le dynamisme économique, le progrès social et la croissance verte.

La gauche d'avenir ne sera pas la gauche qui fera croire qu'elle agit pour le meilleur des citoyens alors qu'elle est soumise au diktats des puissances financières qui l'obligeront à privatiser les services publics, à libéraliser l'économie et à la fondre dans une économie anglo-saxonne dominante. Ce n'est pas conforme à notre idée d'identité nationale de notre pays.
Certes il n'est pas question de nier les puissances financières mondiales qui ont le pouvoir de l'argent et pèsent sur les gouvernements. Mais il s'agit d'oeuvrer au développement d'une économie sociale et solidaire protégée de la mondialisation agressive et véhiculant un ensemble de valeurs humanistes susceptibles de réconcilier l'ensemble d'une société. Montrer comment l'on peut soutenir les entrepreneurs dynamiques, les créateurs audacieux et dans le même temps sécuriser les salariés et accroître les solidarités.

Cela devient possible lorsqu'on ouvre le champ d'action nouveau qu'est celui de la croissance verte. Il a pour lui de ne pas être délocalisable puisque s'appuyant sur les ressources du territoire. Il doit permettre l'émergence d'une nouvelle conception des rapports humains à l'intérieur des entreprises. Il doit associer son environnement local, les citoyens, les associations, au développement économique du territoire. Il développe les technologies respectueuses de l'environnement donc respectueuse de la vie, créant ainsi un état d'esprit collectif plus respectueux à l'intérieur du territoire. Il permet de développer des technologies de pointe dans un secteur porteur d'avenir.
Bref il cumule de multiples avantages pour améliorer concrètement la vie des citoyens sur leur territoire et permet de développer une économie non-soumise donc au desiderata mondiaux tout en étant parfaitement intégrable à la mondialisation. C'est pourquoi la prise de participation de la région Poitou-charentes dans le capital d'Heuliez est un signal fort envoyé aux acteurs économiques: Oui on peut impulser une dynamique économique appuyée sur les collectivités locales.

Lorsqu'on constate le désengagement de l'état et la hausse de la dette et des déficits, on comprend bien que les puissances financières mondiales vont nous demander de nous contraindre et vont rogner sur les financements économiques d'investissement notamment s'il s'agit de financer une alternative aux grosses entreprises. On ne pourra donc pas attendre que cela vienne d'en haut, il faudra nous prendre en charge pour construire ensemble une autre perspective sociale humaine. Et c'est à cela que s'attache imperturbablement, et avec convictions, Ségolène Royal dans sa région.



Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article