Ségolène Royal candidate! Super mais pour quoi faire?

Publié le par Asse42

12540_1194533155223_1585285364_490288_6008593_n.jpg

 

 

 

 

On ne l'attendait pas aussi tôt et aussi...abruptement finalement mais c'est fait et c'est dit clairement: Ségolène Royal est candidate aux primaires socialistes. C'est une grande nouvelle pour ses nombreux soutiens. Car elle a gardé depuis trois ans et malgré les nombreuses attaques internes et externes qui se sont succédées contre elle, un lien fort avec les militants de gauche et socialistes. Sa dernière intervention applaudie debout par les militants du MJS aura constitué une vraie surprise lorsque l'on sait à quel point cette organisation est cornaquée par la mouvance Hamoniste qui la verrouille avec application depuis des lustres:

 


 

Pourquoi maintenant?

 

La déclaration de candidature de Ségolène Royal vient très tôt finalement. Elle vient surtout dans un moment où l'on voyait la tentative d'enfermement de l'équipe solferinesque dans un pacte mortifère avec DSK et Aubry. Comme elle s'est défendue de ce pacte la suite logique voulait donc qu'elle déclare nettement sa candidature.

Cela a aussi pour objectif de lancer le processus des primaires. Avec Ségolène Royal candidate, après Montebourg, Hollande et Valls, la direction solferinesque ne pourra plus trop tergiverser pour tenter de les biaiser. Dorénavant solferino sera sous le feu médiatique ce qui va aussi l'obliger à prendre une décision assez rapide concernant Aubry et donc indirectement concernant DSK. Il n'est plus possible d'attendre encore un an pour savoir ce que daignera faire sa seigneurie du FMI. C'est donc une pression mise sur les strauss-kahniens qui ne vont pas devoir laisser médiatiquement trop seule Ségolène Royal sinon ils prennent le risque de ne plus la revoir...Et puis je voudrai ajouter aussi qu'il y a eu peut-être une petite crainte concernant la candidature de Montebourg dont la déclaration est particulièrement bien passé notamment dans les rangs Royalistes. Si elle n'allait pas aux primaires beaucoup se seraient repliés sur la candidature Montebourg. A ne pas négliger et j'espère que des ponts futurs iront dans cette direction et pas ailleurs. On verra.

 

C'est une excellente nouvelle pour ses soutiens.

 

En voyageant dans la sphère Royaliste on pouvait se rendre compte de l'envie d'y aller à nouveau. On aime ça les campagnes politiques et avec Ségolène on sait qu'on va se régaler. Je parlerai de mes envies politiques ensuite. En étant identifiée comme candidate aux primaires socialistes, Ségolène Royal se remet aussi dans le jeu médiatique. On ne pourra pas l'ignorer ni lui faire des réflexions désobligeantes sur ses nombreuses invitations. Elle a maintenant la légitimité de la candidate.

 

Candidate pour quoi faire?

 

C'est maintenant qu'on va être en droit d'exiger des réponses claires et nettes aux problèmes locaux et globaux du monde. Localement je crois pouvoir dire que l'action sur son territoire est inattaquable même par son opposition. Certes elle lui cherche quelques bisbilles sur la forme mais sur le fond rien à dire. J'approuve à 100%!

Mais reste les questions internationales et là il va falloir clarifier deux trois choses extrêmment importantes et qui me tiennent personnellement à cœur. Je ne vois pas l'intérêt de sa candidature si c'est pour l'inscrire dans une logique de la social-démocratie européiste, atlantiste et sioniste comme le montre la dernière affaire Wikileaks. Sera-t-elle dans la même mouvance occidentale qui est de diaboliser l'Iran ou aura-t-elle la subtilité d'incarner une position française de médiation entre les cultures et les religions pour apaiser les tensions?Je rêve d'un voyage en Iran pour elle et pour nous. Pour montrer à la face des sinistres du monde entier qu'il est possibile de parler avec tout le monde et que nous devons concevoir le monde par la diplomatie, l'échange et non l'invective , la haine qui mèneront à la guerre. Pour moi sa position sera capitale pour juger de son engagement internationale et de sa façon de voir le monde. Elle a entre les mains de l'or en barre. Elle peut devenir la plus grande leader politique du monde occidental en montrant qu'elle est capable d'incarner un autre monde que le brutal que nous connaissons. Le fera-t-elle c'est toute ma question car il en va de la paix dans le monde.

Et puis si elle se range derrière les sionistes alors quel intérêt à voter pour elle plus que pour DSK? Autant choisir le président qui sera dans la ligne sioniste de l'occident et qui sera soutenu par les lobbys sionistes français comme le CRIF. Mais pour moi ce serait une grande faute si elle se rangeait derrière le communautarisme alors qu'elle a encore un impact dans les quartiers populaires à forte majorité musulmane et pour tous les citoyens qui se sentent proches des palestiniens. Bref sa vision internationale du monde sera scrutée et commentée sans concessions ici.

 

Ségolène Royal candidate c'est incontestablement une bonne nouvelle. Elle a tous les atouts pour gagner. Il lui reste à savoir si elle veut être un grand leader mondial ou un valet des USA et d'Israël. C'est ma seule crainte pour elle. Elle a incontestablement un crédit international auprès d'un Lulla, il lui reste à faire la démarche de se rendre aussi auprès de Chavez pour développer une autre vision du socialisme que l'occidentale atlantiste. Oui il y a un autre chemin à prendre et non ce n'est pas celui suivi par Tony Blair. Celui-là sera labouré par Valls. Non il lui reste à incarner le chemin d'un socialisme français, ouvert sur le monde sans concessions et universaliste pour le bien de tous les humains sur cette foutue planète! Moi je ne veux ni la guerre, ni la haine, ni la violence. Je rêve d'une France présidente tout simplement.

 


Publié dans Ségolène Royal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Radik 30/11/2010 14:03



 


Ce matin sur France Inter, Ségolène Royal a fortement positionné sa candidature sur la notion de "crédibilité". En effet, elle pense qu'il
faut un temps assez long pour ramener les électeurs vers les urnes, et surtout vers le PS.


Après les multiples trahisons des idéaux socialistes perpétrées par ce "parti de gouvernement", il va effectivement en falloir, du temps,
pour restaurer un minimum de confiance !


Elle a aussi indiqué que DSK lui paraissait le meilleur premier ministre possible dans ce contexte de crise. Perspective sans risque de
réalisation, heureusement, mais bonne réplique tout de même de la part d'une femme debout au milieu des machos du PS !