Ségolène Royal a skotché tout le monde.

Publié le par Asse42

12298842_m.jpg

 

 

 

Ségolène Royal est repartie comme en 2005 finalement! Elle va pouvoir entamer une longue campagne interne comme elle les aime. Elle va traverser la France de long en large, aller à la rencontre des français et cela dans une position légitime de candidate aux primaires socialistes. Sa légitimité à se présenter ne se discute même pas tant elle a fait la démonstration de ses compétences aux différents postes qu'elle a occupés ainsi qu'en tant qu'ex-candidate à la présidentielle. La seule du parti à avoir cette expérience incontournable. Mais il faut reconnaître que sa déclaration de candidature a skotché tout le monde.

 

Le parti solferinesque.

 

Solferino pensait bien avoir attacher Ségolène Royal dans un pacte mortifère. Même Fabius commençait à dire du bien sur Ségolène et c'est peut-être le détail qui a tout fait basculer! Elle a bien compris qu'elle commençait à faire partie des meubles solferinesques, à rentrer dans le rang ce qui avait pour risque de la banaliser. En choisissant d'être candidate dès maintenant elle oblige Solferino a montré son immobilisme et sa mauvaise volonté à organiser des primaires demandées pourtant par l'ensemble des militants socialistes. C'est une pression clairement assumée sur Solferino et c'est aussi une façon de leur dire que dorénavant elle sera libre de s'exprimer comme elle l'entend et se déplacer comme elle l'entend. Il lui restera à trouver sa ligne politique entre les uns et les autres pour incarner une opposition crédible face au sarkozysme. Pour cela j'espère bien qu'on aura notre petit mot à dire...

 

DSK

 

DSK est coincé au FMI et de plus il a fait une déclaration comme quoi il entendait aller au bout de son mandat ce qui a comme conséquence directe de dire qu'il ne se présentera pas à la présidentielle. Cela a servi de déclic dans la stratégie de Ségolène Royal, la voie est libre il ne reste plus qu'à s'y engouffrer. DSK n'a peut-être pas apprécié car il peut penser que cette candidature exploite au maximum sa faiblesse qui est d'être ailleurs qu'en France. Il doit l'avoir mauvaise et ses soutiens aussi et je crois qu'ils ont bien raison Ségolène Royal était identifiée comme étant le seul danger crédible pour le camp DSK.

 

Martine Aubry

 

Martine Aubry doit être encore soufflée par le culot de la dame! Fini les mamours publics place au futur débat lors des primaires. Elle croyait bien pourtant avoir bien manoeuvrée pour apparaître comme la chef incontestable du PS en dirigeant le temps et les annonces à sa guise...c'est raté. Ségolène Royal lui a montré qu'elle était toujours indépendante et qu'elle avait toujours sa détermination présidentielle en elle. Martine Aubry va devoir faire preuve de la même détermination si elle veut exister lors de futures primaires ce qui n'est pas gagné pour elle. Elle est aussi skotchée par son pacte avec DSK. Elle est entièrement dépendante de lui car elle n'a aucune troupe personnelle comme on le disait déjà lors du congrès. Les Fabiusiens iront là où la soupe est la meilleure pour eux et ce sera a-priori celle de DSK.

 

Hollande, Montebourg, Valls, Moscovici et les autres.

 

En rentrant dans le jeu des primaires Ségolène Royal les fait inévitablement changer de dimension. C'est une des favorites qui s'invite et la donne n'est plus du tout la même pour les challengers. Montebourg qui a fait une excellente présentation et présente un bon programme de gauche sait qu'il va devoir batailler dur pour exister aussi dans les médias. Valls ne décollera pas de son tropisme sarkozyste et ne décollera pas dans les sondages. Moscovici est lui totalement intégré dans le pacte DSK-Aubry et jouera le rôle qu'on lui demandera de jouer.

Reste Hollande qui est aussi un des favoris même s'il lui manque une dimension populaire. Il est respecté par l'oligarchie moins par le peuple et c'est son plus gros problème. Il n'empêche qu'il a derrière lui, contrairement à Ségolène Royal, nombre d'élus. Cela ressemble à s'y méprendre au congrès de Reims que nous avons vécu en 2008 où la candidature Hollande pouvait apparaître comme une candidature tiroir permettant d'en sortir à l'heure du choix définitif.

 

Ségolène Royal a encore une fois pris tout le monde de vitesse à un moment où on ne l'attendait pas. Elle le fait néanmoins en clarté et non pour attaquer son parti. Elle a assez dit qu'elle n'attaquerait pas les autres pour que ceux-ci, aussi, s'abstiennent de l'attaquer personnellement. Son rapprochement avec solferino aura aussi servi à délimiter le champ futur des primaires qui ne doit pas être celui des attaques personnelles mais du débat d'idées. Il doit être aussi, ne nous en cachons pas, le choix d'une personnalité pour la France. Pour cela Ségolène Royal a un monde d'avance sur tous les autres et finalement sa candidature la met d'égale à égal avec DSK. Il lui reste à peaufiner son image, à rendre visible son projet pour la France et à renouer avec le lien populaire. Si elle y parvient d'ici Juin 2011 alors ce sera au tour de DSK de se poser la question de savoir s'il doit prendre le risque d'affronter de nouveau Ségolène Royal en primaires. Ce sera intéressant à voir.

En fin de compte personnellement je pense que c'est aussi une très bonne chose que Ségolène Royal reprenne sa liberté de parole et de propositions. Elle a tous les atouts entre ses mains, à elle de bien les utiliser et de montrer qu'elle a gardé toute sa magie personnelle qui en fait une leader politique hors norme pour notre pays.

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article