Pourquoi Ségolène Royal ne participera pas à la convention PS.

Publié le par Asse42




Une convention du PS doit être organisée Samedi 12 pour lancer la campagne des régionales.  Une convention réunissant l'ensemble des présidents de région et de l'appareil socialiste. Seule Ségolène Royal ne participera pas à cette convention prenant le risque d'être encore plus isolée et marginalisée au sein du PS. Pourquoi ce risque?

 Cette convention a pour objectif de lancer les campagnes locales sous l'égide de l'appareil national. Cela Ségolène Royal le refuse et ne veut pas s'y soumettre.
  Tout d'abord il faut quand même rappeler que subsiste toujours l'empreinte négative de Reims au sein du PS et que tout le monde sait que l'élection de Martine Aubry aurait due être invalidée. Et au moins l'élection revotée. Ce ne fût pas le cas et cela explique pourquoi Martine Aubry reste illégitime pour un grand nombre de militants. Elle a beau jeu de parler au nom du collectif aujourd'hui et d'utiliser à plein les moyens de Solferino pour construire sa candidature présidentielle.

  C'est le second enjeu. Martine Aubry va apparaître comme fédérant les présidents de région socialistes et ainsi s'accaparer le leadership de campagne pour pouvoir revendiquer la victoire en cas de succès. Inacceptable pour Ségolène Royal, et sûrement d'autres présidents de régions, qui ne peuvent pas admettre que cette direction cherche à s'accaparer le travail fourni en région depuis 2004.
Les politiques engagées en région l'ont été sous l'impulsion des présidents de région qui y ont mis leur énergie et leurs convictions personnelles. Lorsque Ségolène Royal développe la démocratie participative en région ce n'est pas sous l'impulsion de Solferino mais par conviction personnelle. Lorsqu'elle investit massivement dans la croissance verte en liant le développement humain au progrès économique, social et environnemental ce n'est pas encore la doctrine de Solferino. Lorsqu'elle conditionne le versement d'aides publiques aux entreprises en contrepartie de la signature d'une charte citoyenne ce n'est pas Solferino. Etc etc.

On sait que Martine Aubry cherche à être la candidate socialiste pour 2012 et voudra donc légitimement revendiquer le succès des régionales. Mais Ségolène Royal aussi vise la candidature socialiste pour 2012 et n'a aucune envie de faire cadeau à Martine Aubry de la future victoire aux régionales si elle a lieu. D'autant plus que pour l'instant le PS échoue pour construire une majorité de gauche permettant de donner une assise politique confortable au premier tour. Au contraire tout le monde est divisé à gauche. Et l'on voudrait nous voir acclamer cette direction Solferinesque qui nous a mené dans le mur aux européennes et qui depuis est incapable de rassembler la gauche comme elle le crie pourtant sur tous les toits?

Ségolène Royal a donc parfaitement raison de ne pas participer à ce genre de réunions collectives où encore une fois Martine Aubry va chercher à tirer les marrons du feu pour son seul profit. Il y aura eu auparavant la jurisprudence de La Rochelle où Martine Aubry s'est accaparée tous les mérites de la rénovation en oubliant d'y inclure Ségolène Royal. Depuis la fracture s'est rouverte entre les deux femmes puisque le lien de confiance a été rompu par Martine Aubry.

Publié dans Ségolène Royal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article