Pour moi ce sera Royal ou Front de Gauche en 2012.

Publié le par Asse42

VSR2010 0

 

 

 

Je fais rarement des billets personnels. Je fais plutôt des billets d'analyse politique essayant d'expliquer tant bien que mal comment je ressens la situation au sein du parti socialiste, parti qui m'intéresse personnellement,  comment est la situation de Ségolène Royal dans la vie politique et quelles sont ses chances pour 2012. Pour moi c'est réglé la gauche capable de gouverner c'est Royal. Celle qui a un regard, une écoute et un coeur pour le peuple. Donc pour moi pas de photo si elle se présente en 2012 ce sera Royal à fond. Mais si ce n'est pas elle alors ce ne sera pas le parti socialiste.


D'abord je suis écœuré de voir les manœuvres internes menées par le parti solferinesque. Et je suis écœuré qu'il n'y ait même pas un " Royaliste" qui se lève pour réclamer de l'ordre juste au sein du parti. Oui à la rénovation mais partout et pour tout le monde! On est en droit d'exiger une enquête approfondie sur  ce qui se passe dans le Nord et ailleurs dans les fédés du PS. L'hérault est l'arbre qui cache la forêt pour qui veut se donner bonne conscience à l'intérieur de ce parti solferinesque. C'en est écoeurant de stalinisme. On croirait revivre les purges au sein du PC. Quel mépris pour les militants...Enfin bref ça ce n'est que la petite raison qui me fait m'éloigner de ce parti.


La deuxième, la plus importante, c'est la politique qui va être menée. Et là je dois penser égoïstement à ma vie et je ne pourrai pas soutenir une vision social-libérale pour la France. Alors je sais bien qu'on pousse des cris d'orfraie lorsque je dis que ce parti solferinesque d'essence jospinienne est social-libéral. On me dit mais non DSK est communiste ( Non je plaisante là). Aubry est proche du peuple et des ouvriers (là je rigole là), Valls c'est la new generation socialiste (là j'ai peur!), Hollande c'est le meilleur d'entre nous...( là je n'ai rien à dire désolé), bref il y en aura pas un pour me donner envie de voter pour lui. Alors je voterai Front de Gauche. C'est clair.


Ce qui m'a décidé c'est l'enfumage populaire qui se prépare sur les retraites. On voit déjà les médias aux ordres balancer des chiffres astronomiques pour OBLIGER le peuple a choisir entre: Travailler 10 ans de plus, cotiser 10% de plus ou baisser les pensions d'1/3! Voilà il y a 3 solutions et démerde toi le peuple avec ça et avec ta conscience. Je ne l'invente pas c'est la sarkozie qui l'annonce fièrement face à Mélenchon:





Faut voir l'arrogance du journaliste! pour lui Woerth c'est la parole bénite, le COR c'est la Bible et pour le peuple c'est Alea jacta est...euh Ave Maria. Autrement dit c'est déjà plié et on va se battre sur le curseur. Et le PS comme un parti d'élus qu'il est, va venir pérorer devant le peuple en lui disant: " J'ai fait une proposition pour qu'au lieu de partir à 65 on parte (euh... TU partes hein entendons-nous bien?), donc que TU partes à 65 au lieu de 70 comme le demandait la droite. Et on a gagné! La droite s'est unie à nous dans une ambiance d'allégresse pour couper la poire en deux". Et tout le monde est content. Sauf nous, le peuple, qui aurons-vu encore une fois nos acquis sociaux raboter et raboter encore.
Parce que voyez-vous les retraites c'est une volonté politique. Il manquerait 5 Milliards/an et il faut les trouver. Alors on les trouve et facilement en plus. Rien qu'en revenant sur la loi TEPA de 2007, (le bouclier fiscal, les heures sups, la défiscalisation du patrimoine), sur les cadeaux aux restaurateurs il y a déjà le double de ce qu'il faudrait. Si en plus on taxe les stocks-options ( 3 Milliards/an) c'est largement bon. Et si en plus on rogne...sur les niches fiscales, si on lutte contre la fraude fiscale il n'y a plus AUCUN problème de financement. Donc le progrès social c'est une volonté politique. C'est tout et ce n'est pas plus compliqué.

Avec ce débat sur les retraites je vois bien s'enclencher le débat politique sur un sujet que l'on pourrait résoudre en UNE journée. Ce n'est que de l'enfumage. Mais le pire c'est que nos gouvernants, nos médias, vont nous regarder droit dans les yeux pour nous demander de faire des efforts, des sacrifices. Et on le demande en 2010 une fois qu'on a bien plombé les comptes sociaux en plus. On se demande comment en éliminant (physiquement) des fonctionnaires, en déremboursant des médicaments, en instaurant des franchises médicales, ...comment on creuse encore plus le déficit? Il est où le problème alors? Et bien il n'est pas là le problème. Le problème c'est que tout repose sur une classe moyenne qui s'appauvrit. Les riches ne payent plus et les pauvres ne peuvent pas. Et le pire c'est que ce sont les riches qui s'enrichissent de façon exponentielle depuis 20 ans pendant que tout le reste stagne au mieux. C'est-à-dire que la richesse produite par le pays va principalement dans leurs poches!Vous voyez la situation? Ceux qui ont de l'argent ne payent plus alors comment on fait pour équilibrer le système? On demande aux mêmes de payer encore et encore. Jusqu'à rendre gorge sinon l'âme.

Voir donc les socialistes participer sérieusement au débat sur les retraites, voir Valls demander une union nationale avec la droite...c'est trop pour moi. Je sais que Ségolène Royal n'a pas encore rompu totalement les amarres avec cette idéologie qui nous pourrit la vie depuis 20 ans. Mais Je sais qu'elle a un regard bienveillant sur les bonnes solutions, comme le partage le Front de gauche: c'est en créant du progrès social que l'on crée du progrès économique. C'est une équation de base pour l'humain en société. Donc si on l'appauvrit on appauvrit l'économie et alors que reste-t-il? Il reste les superpuissants, le CAC40, les banques, les gros héritiers comme Lagardère, Dassault, Bollorè et autre qui s'en mettent plein les fouilles et  ont acheté les médias pour faire la propagande. Avec eux il y aura l'armée, l'arme nucléaire, les superflics superéquipés, les caméras de vidéo partout, les fichiers espions sur votre ordinateur etc...C'est ça que l'on veut pour l'avenir de l'humanité? Moi pas en tout cas mais on y va tout droit.
Je suis persuadé que 2012 sera un tournant. Certains l'annoncent comme la fin du monde. Si ça pouvait être la fin d'un monde...J'y crois encore parce que Ségolène Royal a su me faire lever l'espoir et parce qu'à la voir se battre dans cet océan de médiocrité et de bassesse j'enrage avec elle. Je me battrai jusqu'au bout pour elle. Mais si par malheur elle ne devait pas se présenter alors je ferai principalement campagne contre le parti socialiste. Et férocement en plus. Car je ne crois pas que l'avenir de la gauche soit DSK, Fabius, Jospin ou Aubry. Ce serait une catastrophe. Une véritable catastrophe humanitaire...

Publié dans 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe DUPONT 18/04/2010 22:33



Sais tu que tu me fais peur à penser par écrit ce que je n'ose pas penser moi même!...


j'aime beaucoup tes analyses. toutefois n'oublions pas notre objectif: battre Sarkosy et faire triompher les vraies idées de gauche... et s'il faut en passer par Martine Aubry ou par Jean Luc
Mèlanchon; pourquoi pas 



hafrit 16/04/2010 22:52



tu sais quoi , peut etre que tu iras voter dominique de villepin eb 2012 .



lucas 15/04/2010 14:16



"Ségolène Royal a su me faire lever l'espoir"


dit-il


l'espoir l'habite...



Pat 15/04/2010 10:55



Regardez la vidéo sur le site de la maire de Lille, on se croirait au Soviet suprême des années 50. Je prédis une catastrophe si cette femme est au pouvoir. Elle n'incarne vraiment pas
l'avenir.



Max 15/04/2010 10:47



 L'article d'Aubry, sur les retraites, dans Le Monde d'hier est une HONTE pour la gauche et une CAPITULATION . Quelle différence avec la droite dans ses pauvres "propositions" (taxer les stock-options : c'est une idée de
Mélenchon, entre autres propositions..). C'est bien maigre face aux 146 MILLIARDS de niches fiscales ! Là, il y aurait à gratter des injustices. Mais il faut le courage d'examiner les 500 niches, une par une. Et où est la recherche du PLEIN EMPLOI pour les
jeunes et les seniors ? Ca ne serait pas ça le vrai problème des retraites ?


Rien de tout ça : au contraire. Elle admet, comme la droite, que la retraite est un PROBLEME et qu'il faut (toujours les mêmes, hein) consentir des sacrifices. Elle continue, comme
la droite, de culpabiliser les gens avec "l'espérance" de vie qui augmente.


Le dernier rapport du COR de 2001 avait présenté une troisième option, qui consistait à augmenter de 15 points le montant des cotisations entre 2003 et 2040, SANS allonger la
durée de cotisation, ni baisser le montant des retraites.


Pourquoi cette proposition n'a pas été soumise au débat public ? 15 points d'augmentation en 40 ans, cela représentait 0.40 point d'augmentation/an.


Qui pourrait prétendre qu'une augmentation de 0.25 point de la part patronale et de 0.15 point de la part salariale n'est pas préférable à un allongement de 9 ans de la durée de
cotisation, ou à un baisse de 25 points du montant des retraites ?


http://www.plumedepresse.net/spip/php?article1328


Vouloir maintenir l'âge légal de départ à la retraite à 60 ANS est une posture idéologique sauf pour ceux, de moins en moins nombreux, qui auront commencé à travailler à 18 ans, et sans
interruption. A quoi ça sert de partir à 60 ans, si on n'a pas de quoi vivre ?