Martine Aubry pédale dans le vide mais ça plaît.

Publié le par Asse42


SIGE_aubry_apx_470__w_ouestfrance_.jpg



Martine Aubry a le vent en poupe en ce début d'année 2010. A l'occasion des voeux qu'elle présente en tant que première secrétaire et au nom du parti socialiste Martine Aubry est omniprésente médiatiquement. Nouveau look, nouvelle détermination,nouveau discours, tout a changé en ce début d'année. Elle en serait même séduisante avec ce nouveau maquillage. L'objectif de sa communication personnelle est clairement établi: être la Merkel française. Faire de l'anti-Royal en quelque sorte et parier que l'image de sérieux, d'engagement socialiste, le projet, feront de Martine Aubry une personnalité crédible pour être l'adversaire de sarkozy en 2012. C'est le but.
Cela bien orchestré par une servitude médiatique étonnante. Étonnante dans le sens où la sarkozie ne nous avait pas habitué à parler d'une personnalité du PS, à part pour DSK, avec autant de sollicitude, d'enthousiasme, de suivisme. Tout semble lui être dû. Les futurs succès du PS seront les siens. L'explosion des adhésions à la coopol seront les siens. La lutte pour le droit de vote des immigrés sera son combat. Son projet socialiste sera ses idées. Bref la grosse artillerie est de sortie.
Il est vrai qu'elle a le champ libre dans l'opposition. Aucun leader ne se dégageant actuellement elle peut occuper l'espace à loisir. De plus au PS ses concurrents potentiels sont occupés ailleurs: DSK est à Washington et SégolènePoitou-Charentes. Royal en Elle en profite donc. Mais qu'elle ne se berce pas d'illusions la contestation interne est toujours présente et le travail du PS ne semble toujours pas convaincre les français.

Enfin si on veut approfondir un tout petit peu le sujet et faire une prospective pour l'avenir, alors on peut avoir une analyse différente sur la situation actuelle au PS.
Amusant d'abord de la voir soigner dorénavant son look. Elle que l'on sait s'habiller comme un sac, que l'on surnomme pot à tabac et que l'on connaît comme quelqu'un de peu sympathique et qui disait pis que pendre sur la "communication visible".
Pour les régionales 2010 il n'est pas dit que tout le mérite en reviendra à Martine Aubry. Au nom de quel propagande la sarkozie essayerait de nous le faire croire? Ce sont des élections locales qui devront la victroire s'il y a, aux représentants du PS localement. Ce sera donc une victoire pour les présidents de région qui auront réussi à faire valider leur politique. Solferino n'a rien à voir là-dedans.
L'adhésion à la coopol est un grand succès...pour Ségolène Royal. Ses soutiens sont nombreux, actifs, et figurent parmi les têtes de listes du réseau. Autrement dit DA est bien présent dans le réseau en prévision des futurs événements.
Le projet socialiste de martine Aubry? Rien de nouveau sous le soleil. Elle ne fait que reprendre les combats de Ségolène Royal en 2007. Pour la nouveauté on attendra l'après régionales.
La rénovation du PS? On l'attend de pied ferme pour savoir à quelle sauce on entend nous manger nous les militants. Car pour l'instant rien n'est validé et cela semble flou. Attendons là encore l'après régionales.

En définitive on peut dire qu'il y a une distorsion entre l'image de Martine Aubry véhiculée par la sarkozie et la réalité. On en a l'habitude depuis la campagne 2007 où la propagande à servi sur un  plateau le candidat Sarkozy. Mais je dirais encore mieux en rappelant que les socialistes se sont ingéniés à nier l'apport de Ségolène Royal dans la conception du socialisme d'avenir. Depuis 2007 ceux-ci martèlent que si on a perdu c'est parce qu'on n'avait pas de projet. Validant ainsi la tendance génèrale de la sarkozie. On voit maintenant la suite et l'on se dit que la France se porterait beaucoup mieux avec le pacte présidentiel qu'avec le projet de la sarkozie. Vous pensez que je suis nostalgique? Pas du tout. Je constate simplement que rien de neuf ne sort du PS depuis 2007 et le formidable travail participatif mis en oeuvre par Ségolène Royal. J'assiste donc, amusé, à cet effort propagandiste de la sarkozie en faveur de Martine Aubry et ne peut m'empêcher de me demander en mon for intérieur: Mais quel est l'objectif final? Parce que pour le moment, nous les citoyens, nous subissons le pire. Et on ne peut pas dire que pour le moment Solferino nous amontré le meilleur de lui-même. Bien au contraire. 

Les liens connexes à ce billet sont dans ce Pearltrees.


Publié dans parti socialiste

Commenter cet article

marie 14/01/2010 20:34


très belle la photo de Ségolène présidente! la classe!
ça fait rêver...