Le sentiment que Ségolène Royal prêche dans le désert.

Publié le par Asse42

reze-segolene-royal-martine-aubry

 

 

 

 

Franchement j'enrage et je ne peux me résoudre à accepter ce ralliement aussi visible envers Solferino. Stratégiquement je le comprends bien sûr. Ne pas apparaître comme la diviseuse, rentrer de nouveau dans le jeu des négociations, revenir au cœur du parti solferinesque, s'imposer comme présidentiable...je peux comprendre tout ça. D'ailleurs je partage son analyse lorsqu'elle dit qu'il faudra un parti socialiste rassemblé derrière sa personnalité candidate. C'est une évidence. Mais j'enrage quand même...


J'enrage car j'ai l'impression de voir gagner le côté obscur de la force. Lorsqu'en 2005 elle va se lancer dans la bataille des primaires 2006 elle commence par s'en prendre plein la gueule pour rester poli. Malgré cela ses premiers meetings, et alors qu'elle  est encore ignorée par les sondages, vont être bourrés jusqu'au plafond! Pourquoi? pour son ordre juste et ses sécurités durables. Pour un discours tout simplement socialiste. Sans dogmes, sans idéologies, sans tabous. Un discours, une pensée , qui va déstabiliser les éléphants qui pensaient que leur stratégie qui était d'être à gauche dans l'opposition et à droite au gouvernement serait éternellement la bonne. L'irruption de Ségolène Royal dans leur jeu leur a clairement fait savoir que le peuple socialiste ne voulait plus des illusions invariablement suivie de déceptions. Combien parmi eux n'ont pas voté Jospin en 2002 malgré un bilan soi-disant exceptionnel pour ses dévots?

 

La force de Ségolène Royal c'est d'en avoir tirer la conclusion et d'avoir apporté d'autres réponses. Et elle l'a fait sans détruire le bilan Jospin! Elle ne s'est jamais attaqué au jospinisme. Elle en a toujours souligné les bienfaits, n'hésitant pas même à valoriser les membres de ce gouvernement. Seulement quand on lui posait des questions précises sur les 35h elle ne pouvait pas dire que c'était une mesure formidablement bien appliquée alors que les ouvriers, les employés, les salariés venaient lui dire qu'ils souffraient beaucoup de l'unilatéralisme de l'application. L'idée des 35h est bonne c'est leur application qui a été bâclée. Car le Jospinisme souffre des mêmes maux que l'ensemble du monde politique, l'arrogance envers le peuple.


Ségolène Royal a brisé cette arrogance avec détermination. Elle a su se mettre à notre portée, à notre niveau pour nous écouter et pour nous comprendre. Elle a fini par gagner largement les primaires socialistes et par apporter au pays un pacte présidentiel socialiste et républicain dans son esprit. Un projet pour le pays aux antipodes du sarkozysme et qui,lui, était crédible car reposant sur les vraies valeurs de Ségolène Royal. Ce projet c'était le sien et c'était celui qu'il fallait au pays.

Malheureusement elle s'est heurté à l'ensemble de la sarkozie médiatique qui roule pour les élites, pour les puissants en un mot pour le social-libéralisme. Eux ils ne veulent pas payer d'impôts donc ils défendront un projet libéral. Normal. Ce qui l'est moins c'est que pas un organe de presse fût à même de contrebalancer ce déséquilibre flagrant. Qui pour soutenir le pacte présidentiel? A part quelques journalistes ici ou là, l'ensemble des journaliste a préféré soutenir la fumisterie du travailler plus pour gagner plus...Bref elle a perdu. Et nous avons perdu avec elle. Nous le peuple.


Ensuite il a fallu se battre pour que Ségolène Royal trouve une respectabilité au sein du parti solferinesque. Non auprès des militants, car elle l'a, mais auprès de l'appareil. Or jusqu'au summum que fût le congrès de Reims on a bien vu que l'objectif premier de Solferino était d'éliminer Ségolène Royal du jeu. Jusqu'à même aller jusqu'à tricher comme jamais! Une infamie. Et pour ceux qui défendent encore cette triche au nom des pratiques du passé, je leur dis que dans une atmosphère de suspicion autour d'un scrutin aussi serré, la grandeur de Martine Aubry aurait été d'accepter que l'on vote de nouveau. Par respect pour les valeurs socialistes et de démocratie. Il n'en a rien été. Ils voulaient nous voler la victoire pour nous empêcher de gagner et tous les moyens leur étaient bons.

Après il y a eu la pitoyable séquence des européennes où ce parti solferinesque imbu de lui-même et croyant mener campagne comme en 40 s'est ramassé une rouste monumentale. Au point même de voir nos amis verts venir au coude à coude leur faire la nique. A un point tel qu'ils sont allés chercher la pestiférée pour les aider à rallier les Royalistes déçus du congrès de Reims. Ce fût le meeting de Rezé le seul moment de lumière pour le PS.


Mais le pire c'est que ça a continué ensuite. A la Rochelle 2009 Martine Aubry s'empare du projet de la rénovation porté autour de Ségolène Royal, sans même la citer ou l'y associer une seule fois! Alors qu'auparavant on avait prié celle-ci de ne pas se rendre à la réunion d'EAG à Marseille y apporter sa caution populaire. Donnant-donnant certes mais gagnant pour une perdant pour l'autre. Pas sympa ça déjà. Depuis les propositions socialistes s'enchaînent et on voit qu'elles ne peuvent être différentes de celles portées autour de Ségolène Royal. Même la retraite par points que nos camarades ont tant moquées pendant le congrès comme étant une mesure de droite, reviens dans le jeu du PS. Tout comme personne ne croit une seconde que celui-ci gagnera les élection en restant coincé sur sa gauche. Le PS qui a une ambition de gouvernement doit être ouvert à toutes les forces progressistes du pays. C'est cela sa légitimité et cela c'est Royal.


Et après tout cela et après une propagande savamment orchestrée comme quoi ce serait Ségolène Royal la diviseuse, voila que celle-ci humblement choisit de se soumettre. Certes elle ne renonce à rien, elle ne s'interdit rien pour la suite, mais elle annonce publiquement qu'elle fera tout pour faire gagner la gauche quitte même à s'effacer.  Bien sûr ça a fait plaisir du côté de Solferino. Ils sont rassurés elle ne se présentera pas en dehors du parti et comme ce sont eux qui le tiennent ils ne risquent plus grand chose. En dehors des satisfecit d'usage avez-vous entendu une réponse en retour? Avez-vous entendu d'autres leaders pressentis, d'autres candidats dire qu'eux aussi soutiendront sans coup férir la personnalité désignée? Personne. Personne car la haine interne est trop grande pour dire que si je perds je soutiendrai Ségolène Royal. Personne parce que personne ne l'envisage sérieusement tout simplement. Tout ce mic-mac des primaires servira surtout à éliminer Ségolène Royal et comme en plus elle est fidéle, collective, solidaire ça n'en sera que plus facile. On n'a qu'à continuer le matraquage sondagier en faveur de DSK et Aubry et elle s'inclinera...Non!


Moi je le dis franchement je refuse cette évidence et je refuse que Ségolène Royal rende les armes sans combattre. Je suis remonté contre Solferino depuis trop longtemps pour croire encore une seconde à sa sincérité. Alors je soutiendrai Ségolène Royal , bien sûr, mais moi je suis dans le combat pour le socialisme à ses côtés car c'est celui-là que je veux! Pas celui de DSK ou Aubry. Pour moi c'est trés clair ce sera Ségolène Royal ou rien! Et  si elle vient me demander de soutenir DSK alors je me ferais hara-kiri...

 

Plus de liens dans ce pearltree:

 


                                              Partager

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article

estelle92 11/06/2010 16:27



Bah, en fait ce sont la plupart des gens qui écrivent sur les blogs ou les forums politiques qui ne valent pas tripette !


Ils servent surtout de catharsis à ceux qui commentent, dont toi Elie : "fatigué, démoralisé ? un petit coup sur la tête de Ségolène et ça repart !"


Moi c'est l'inverse : "démoralisée ? hop, je file che Asse42".



Elie Arié 11/06/2010 15:06



@ Estelle 92


Si Royal veut améliorer son image et sa crédibilité, c'est tout le forum de DA qu'elle devrait censurer, et pas seulement Asse42.


 



estelle92 11/06/2010 10:22



@asse


Tu es toujours censuré sur DA ? Tu as demandé des explications ?



Asse42 11/06/2010 12:12



@ Estelle 92


Pas besoin d'explication. Ils font leur vie et je fais la mienne. C'est comme ça



hafrit 10/06/2010 21:19



hier attali et toutes la clique neo conservatrice , aujourd'hui c'est Sapir .y a du monde a convaincre et avec n'importe qu'elle leader socialiste .



Asse42 10/06/2010 21:22



@ Hafrit


Tout n'est peut-être pas encore perdu. Bien que je sois toujours censuré par ce site je trouve qu'il commence à évoluer dans le bon sens. Ca ne présage de rien mais c'est quand même un bon signe:


http://www.desirsdavenir.org/s-gol-ne-royal/le-blog/lu-pour-vous/09-06-2010



christian 10/06/2010 19:07



Bonjour Asse,


Je trouve que depuis quelques temps tu te fais du mal pour rien.Je soutiens comme toi Ségolène Royal,et je pense que sa posture actuelle est calculée avec son état major.A elle la carte de
l'union et a ses soutiens, JL Bianco, Najat,Gaëtan Gorce,les propositions et les possibilités de se présenter.Elle est obligée de jouer l'union jes gens ne lui pardonneraient pas de se la jouer
perso.Soyons patients, nous  sommes encore loin des primaires et le pacte DSK AUBRY ne tiendra pas,ils finiront par s'entrtuer,et là Ségoléne viendra ramasser la mise avec le cocu des
deux.J'ai confiance,c'est de la haute stratégie.



Asse42 10/06/2010 19:30



@ Christian


Pour te le dire franchement j'ai confiance aussi surtout depuis que j'ai lu ça sur DA!
http://www.desirsdavenir.org/s-gol-ne-royal/le-blog/lu-pour-vous/09-06-2010