Le parti socialiste est un handicap pour Ségolène Royal.

Publié le par Asse42

h-20-1688717-1252500511.jpg



Canal+ s'intéresse de très près à Ségolène Royal. Tellement qu'il en vient à demander un sondage pour savoir si elle serait un handicap pour le PS. Il est vrai que pour cette chaîne privée cette question est existentielle. Qui se se demande encore pourquoi Ségolène Royal dérange tant le microcosme? En tout cas cette sondagite aiguë vient contredire les commentateurs politiques de Libération qui disent que la droite valorise Ségolène Royal... Au contraire on assiste à une multiplication d'articles et de sondages pour nous expliquer que Ségolène Royal est finie, que tout le monde la lâche. Ce dernier en date est risible sur la forme comme sur le fond et on peut d'ailleurs s'amuser à retourner la question: Le PS est-il un handicap pour Ségolène Royal?

Bien sûr cela demande un effort de mémoire, de rappeler des faits, des actes et ça ne va pas faire plaisir. Pourtant c'est la stricte vérité.
Ségolène Royal a fait campagne toute seule face à sarkozy, face à Bayrou et à la sarkozie médiatique. Qui a entendu Martine Aubry pendant la campagne présidentielle? Personne.
Pendant le congrès de Reims, Ségolène Royal affirme très clairement qu'il faudra construire un arc républicain autour d'un PS fort. Tout le monde la conteste en disant qu'il faudra d'abord un PS fort avant de s'élargir...Allez comprendre les méandres de la rhétorique socialiste.
Pendant 6 mois cette direction nommée par elle-même mène le PS droit dans le mur des européennes. Elle n'a pas eu besoin de Ségolène Royal pour cela. Par contre pour jouer le jeu de l'unité devant les caméras on a fait appel à elle. A-t-elle refusée? Non, elle a même jouer le jeu à plein et avec enthousiasme. Au point qu'elle aura réussi à convaincre quelques militants socialistes supplémentaires de voter PS. Cela n'aura pas suffi tant la stratégie de cette direction fût autiste et suicidaire.
Enfin dernièrement il y a eu La Rochelle. Martine Aubry devant l'incurie de sa vision politique ne peut que reprendre les thèmes proposés par Ségolène Royal au congrès sur l'urgence de la rénovation. Mais elle le fait en douce et elle se garde bien d'y associer Ségolène Royal. Bien au contraire elle la snobe! C'est collectif dans l'esprit ça? Depuis le ressort est cassé chez Ségolène Royal qui se rend bien compte que cette direction a un seul et même adversaire: Ségolène Royal.
Pendant ce temps les membres politiques rassemblés autour de son courant tentent un putsch en essayant purement et simplement de l'éliminer de la vie politique! Il y a mieux comme fraternité au sein du PS.

Dernier événement en date, la main tendue de Ségolène Royal aux centristes en Poitou-Charentes engageant un rassemblement de toutes les forces progressistes sur son projet. Tollé de la direction qui s'arc-boute sur son sectarisme du rassemblement uniquement à gauche, comme si c'était la panacée et surtout sans y parvenir! Il se peut même que dans certaines régions le PS soit devancé par d'autres formations de gauche comme les Verts par exemple. Qu'est-ce qu'elle fera alors la direction du PS? Elle fera ce que proposait Ségolène Royal bien sûr et est partagée par d'autres comme Julien Dray par exemple.

Bref finalement on se demande si la parti socialiste a bien conscience d'être un handicap pour Ségolène Royal et s'il le fait exprès pour la diminuer avant les primaires? Avec la bénédiction de Sarkozy qui voit la seule leader politique d'opposition à incarner une ferveur populaire affaiblie par son propre camp. Quand on connaît les accointances entre ce pouvoir et certains socialistes proches de la direction comme Lang, Kouchner, Rocard. On n'a plus à se poser de questions sur la stratégie de la sarkozie de droite comme de gauche. Elle est claire: éliminer Ségolène Royal.

Publié dans Ségolène Royal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

br08 11/12/2009 18:09


Le PS est effectivement un handicap pour Segolene Royal en
savonnant la planche de leur propre candidate ils ont favorise l'election de Sarko en 2007,les citoyens sont en mesure aujourd'hui de voir l'etendue des degats..depuis l'on a vu de nombreux
dirigeants venir servir la soupe a cet ennemi du peuple..
Voire aujourd'hui les Bartolone,Cambadelis s'eriger en "temoins de moralite" permet de mesurer le degre de decrepitude de ce parti qui a l'evidence a perdu tout ses reperes.