Le dispositif gagnant de Ségolène Royal.

Publié le par Asse42

4612268208 931f3c36ed

 

 

 

 

 

Ségolène Royal était sur la 5 et a pu longuement nous exposé sa vision des retraites, sa volonté d'organiser un référendum, mais ce qui a marqué les esprits c'est l'avenir avec le parti socialiste.

 

Tout d'abord elle a réaffirmé son soutien à Martine Aubry et elle a donné un satisfecit sur le projet socialiste dont elle a bien fait de rappeler qu'il était très nettement sur ses idées. Ce projet fera partie intégrante de ce que Ségolène Royal a appelé le dispositif gagnant.

Ensuite il faudra rassembler de la gauche alter jusqu'aux déçus du sarkozysme. C'est donc la perpétuation de l'alliance arc-en-ciel qu'elle poursuit depuis 2007. Elle a bien montré que ce sera indispensable cette large alliance contre cette droite populiste, qui ne fait que de la com, et qui détient tous les pouvoirs.

Enfin, et c'est de loin le plus surprenant, elle a envisagé un ticket à la manière américaine pour les primaires qui s'annoncent et pas nécessairement une compétition entre plusieurs leaders socialistes. Là aussi elle est cohérente avec ses idées puisque pendant les primaires 2006 elle dénonçait cette possibilité d'assister à une destruction entre socialistes qui au final profitera à la droite. Elle voudrait donc des primaires constructives, faisant participer les citoyens à la compréhension du nouveau projet de société, et en total appui sur l'appareil du parti socialiste. Ségolène Royal est donc clairement rentré dans le rang à l'intérieur du parti et choisit donc la solidarité à la division. C'est tout à son honneur.

 

Maintenant bien évidemment cela pose un problème de convictions partagées. Comment dire que l'on sera solidaire de la potion amère qu'inflige DSK aux peuples? Elle fera donc passer l'intérêt supérieur du parti socialiste avant le socialisme. Sa priorité sera donc de faire partir Sarkozy du pouvoir quitte à abandonner quelques ambitions de transformation radicale de la société. Nous savons très bien que les sociaux-démocrates qui se prétendent réformistes seront les plus grands conservateurs de ce système. Cela va être dur pour l'avenir.

 

C'est donc le choix de la raison contre celui de la passion. Il peut être compréhensible mais plus dur à accepter pour celles et ceux qui ont un désir d'avenir et qui ne passent pas vraiment par la victoire  de l'appareil socialiste qu'il tient aussi pour responsable des crises globales.

Nous verrons bien comment se vivra la suite et si les bonnes intentions des unes et des autres résisteront à l'épreuve des faits. Et aussi à la réalité de la situation mondiale, et européenne, qui risque de bouger brutalement montrant ainsi que les solutions envisagées par la droite, et par la social-démocratie, ne sont plus tenables humainement dans ce monde.

 

A ce moment on devra peut-être choisir entre la solidarité à tout prix, y compris avec les appareils politiques, et la défense des peuples. En tout cas on ne pourra pas dire que Ségolène Royal manque de constance. Elle trace la route de la solidarité avec le parti socialiste depuis toujours et par-delà les courants.

Sa vision du parti socialiste et du rassemblement elle l'avait déjà dit à Reims:

 

 

 

 


 

 

Partager 

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article

jls74 31/05/2010 20:53



Asse 42, ben c'est celui qui dit qui y est!


na!



jls74 31/05/2010 18:49



Asse42, laisserais tu entendre que finalement la déclaration de SR ne serait qu'une posture pour mieux endormir son monde?


Je me doute bien que tu es loin d'être son confident et qu'elle ne te consultera pas avant de prendre sa décision mais finalement cela révèle ta position ambigue sur le sujet.


Aujourd'hui, elle a compris qu'elle n'est pas en position d'être candidate. Après qu'elle essaie de négocier sa non candidature, c'est de bonne guerre histoire de placer quelques uns de ses
soutiens (il doit bien en rester?) au milieu de la partie. Elle au moins a un peu de jugeotte dans la cervelle!



Asse42 31/05/2010 19:25



Ca ne doit pas être ton cas alors.



jls74 31/05/2010 17:45



A la lecture des commentaires, je me demande si leurs auteurs ont réellement assisté à l'émission. SR a dit, ce qui est uen bonne chose, qu'elle était prête à renoncer à sa candidature en 2012,
ce qui démontre qu'elle a une certaine dose de réalisme. Elle se rends compte que sa candidature est sérieusement compromise pour 2012 et elle fait celle qui prend de la hauteur. Ok c'est de
bonne guerre mais aux supporters de SR ne revez pas trop fort, elle même y renonce. Il est temps que vous même commenciez à vous y faire.


 



Asse42 31/05/2010 18:32



@ Jls74


Dans tes rêves ça. Elle renoncera si le PS met en place un dispositif gagnant c'est-à-dire véritablement engagé sur un projet d'avenir, sur une large coalition républicaine et sur un PS en ordre
de bataille. Elle joue franchement le jeu du collectif en appellant le PS à l'unité et à la prise de cosncience de l'enjeu pour 2012.


S'il reste toujours aussi sourd et fermé alors...



Nicolas Huet 31/05/2010 13:49










Mireille Cordet 31/05/2010 11:20



Merci asse de nous faire revivre ces moments qui n'ont pas pris un "cheveu blanc". Merci de dire à ceux qui doutent encore, que si Ségolène n'est pas élue Présidente aujourd'hui, si elle n'est
pas non plus à la tête du PS, c'est bien parce que les peaux de bananes jetées sous ses pieds sont venus de tous les partis, y compris de certains PONTES du PS. La honte pèsera lourd pendant
longtemps sur le parti dans son ensemble. Le prix à payer tombe du coup sur NOUS militants, MAIS HELAS aussi sur l'ENSEMBLE de la GAUCHE...


La seule capable de rassembler TOUTE LA GAUCHE, y compris certains militants du CENTRE ou de la droite MODEREE s'appelle SEGOLENE ROYAL, qu'on se le dise... Ce sera le seul moyen de faire changer
la donne en 2012...