Le deux poids deux mesures en sarkozie.

Publié le par Asse42

h-3-1573298-1259078702.jpg

Tout le monde connaît l'adage: " Que l'on soit puissant ou misérable...".
Et bien il semble que cet adage fonctionne particulièrement dans la médiacratie sarkozyste. Oui je sais vous allez dire que l'on tape trop sur ces médias qui font véritablement leur boulot d'information, sur ces journalistes dévoués à leur charte journalistique, à ces éditocrates neutres dans le traitement de l'information. Mais malheureusement on n'y croit pas. Et cela ne date pas d'aujourd'hui. Pour beaucoup d'entre nous cela remonte déjà à 2007 où on a pu constater la différence de traitement de l'information entre Sarkozy et Ségolène Royal.

Mais un nouvel ingrédient est apparu depuis quelque temps et un ingrédient troublant: la complaisance affichée de la sarkozie médiatique à l'égard de Martine Aubry. Alors qu'elle aussi multiplie les bourdes et fait acte d'autorité non fraternelle, aucun média pour relever ses contradictions, aucun journaliste pour lui rappeler qu'en matière de moralité on fait mieux que d'être élue sur une fraude. Non tout cela est oublié. C'est d'autant plus frappant chez Canal plus où sévit le terrible Apathie! Vous savez ce journaliste qui vous regarde dans les yeux et qui vous asséne ses propres vérités comme si il représentait à lui tout seul la morale publique et politique. Regadez-le face à Martine Aubry et voyez ensuite son intervention lorsqu'il rappelle avec délectation les propos de Ségolène Royal sur Frêche deux mois en arrière. Ce n'est pas de la manipulation cela médiatique? Ce n'est pas une orientation journalistique clairement choisie? Voir le player Canal plus de l'émission avec Aubry.

Alors bien sûr le citoyen de base comme moi ne peut s'empêcher encore une fois de faire le lien avec le Siècle, cette assemblée de puissants de France , qui se retrouve complaisamment pour échanger des infos ou monter des stratégies pour l'avenir. Entre eux. Comme par hasard on y retrouve les Aubry, Fabius, DSK, Jospin et autre pour le PS. Mélangés avec la droite, les éditocrates, les financiers, etc...Tout ce petit monde cogite à qui mieux mieux sur ce qui sera bon pour eux. On a bien compris que ce qui sera bien pour eux si Sarkozy échoue sera de mettre Aubry, ou DSK, à la place.
Vous pensez que je délire? Les derniers événements médiatiques ne font que conforter mon sentiment. Tout est permis contre les adversaires déclarés d'Aubry comme Frêche et Ségolène Royal. Pour ceux-là on attend patiemment le bon moment pour sortir des "affaires" destinés à les affaiblir en pleine campagne électorale. Pensez donc que si Ségolène Royal gagne largement sa région ce sera elle la grande vainqueure des régionales. Et non Martine Aubry comme la médiacratie voudrait nous le faire croire. Alors on fait tout ce qui est possible pour l'affaiblir. On enivoe une lettre contre Ségolène Royal de la part de "camarades" socialistes en pleine campagne électorale, on agite l'épouvantail Frêche pour l'obliger à prendre parti. Mais surtout on sort cette "affaire Frêche" pour faire du bruit et pour installer Martine Aubry en chevalier blanc des valeurs morales, socialistes et républicaines. Où faut-il rire SVP?

La collusion est évidente en sarkozie lorsque l'on constate qu'un ministre de la république, engagé contre Royal en Poitou-Charentes, peut se permettre d'insulter nommément les harkis sans que cela ne pose le moindre problème aux éditocrates. Il ne faudrait pas que cette affaire vienne polluer la croisade Aubryiste en Languedoc-Roussillon. C'est trop important pour elle.
On a donc bien la preuve que la sarkozie médiatique veut nous vendre Aubry à tout prix. Et surtout contre Ségolène Royal dont on tente de minimiser ses actions en région... Ah j'oubliais! L'impayable Gaël Sliman de BVA est venu nous dire que Martine Aubry était soutenue par les 3/4 des français! Si si ,dans un sondage sur internet et dans son panel à la Opinionway. Marrant la comparaison. Opinionway travaille clairement pour Sarkozy. Le panel internet de BVA clairement pour Aubry. A chaque action d'Aubry sort le petit sondage BVA qui va bien et est complaisamment repris ici ou là. Tout se tient en sarkozie. Même le pire.

Les liens connexes à ce billet sont dans ce Pearltrees: 
 Le deux poids deux mesures en sarkozie  

Publié dans Sarkozie

Commenter cet article

RERIC 09/10/2010 12:17



l'éternel rangaine de la ce que représentent ces médias, mal payés, neutres, objectifs et soumis aux pressions du Pouvoir ! Quel bluff puéril et imbécile ! Grassement payés, ils vontù la
mangeoire est la plus attrayante ! Sarkozy a envoyé paître les médias qui ne cessent de le lui rendre sous le pretexte de "faire leur travail" Pensent ils une seconde qu'ils sont crus ? ils
travaillent parce qu'ils sont syndiqués à 80 % ET>s'ils ne font pas assez bien leur travail, voyez les mélanchon, les Vincent peillon et d'autres qui s'insurgent. ils ont été formatés pour
obéir au doigt et à l'oeil à la nomenklatura made in soviétie, voir médiapart et son Président Plennel, aussi président de LCr? ALORS taisez vous ! L'honneur de Sarkozy est de ne pas composer
avec eux et la majorité des français l'ont enfin compris. Finalement, l'excès tuant l'excès, ces médias  comploteurs, vont faire perdre toutes chances de succès aux imposteurs qui se
présentent comme des Saintes Nitouches, et aussi parce que leurs cervelets sont au plat, plat ajustés à leurs neuronnes. Ces journalistes qui n'en sont pas;,sont des croupions du PS, qu'ils
essayent de prétendre que non, et ils ne font que se discréditer encore plus !



Elie Arié 04/02/2010 19:59


À propos de "deux poids deux mesures": Ségolène Royal:

-a condamné la phrase de Bussereau sur les harkis,

-mais toujours aucun des dérapages de Frêche sur les harkis, les noirs, les "trognes pas catholiques", qui me semblent plus graves et répétitives.

Bizarre, non?


Jean-Louis MURAT 04/02/2010 18:14


Copte redu d'interview de Mr Bussereau

Claude Askolovitch: "Vous pouvez jouer sur le rejet de Ségolène Royal par une partie de l'opinion de gauche?"

Dominique Bussereau: "Je


//


//
n'aime pas le terme de rejet pour Mme Royal, dont j'apprécie peu la politique. Je pense qu'elle a un problème avec l'électorat de gauche."

Claude Askolovitch: "Elle a quand même récupéré des centristes. Ça prouve qu'elle rassemble..."

Dominique Bussereau: "Oui, enfin, elle rassemble des harkis, hein, si vous me permettez l'expression. Des gens qui vont un peu dans cette affaire, parce
qu'ils n'ont pas d'autres moyens d'être élus."

Bien sur, c'était de l'humour pas du racisme comme Frêche contre deux harkis encartés à l'UMP . Lui a une tête très catholique, lui, et en plus il ne faut pas lui faire de peine et ne pas signaler
ses dérapages. Il travaille contre Ségolène alors chut!! au PS


mamie74 04/02/2010 16:25



bonsoir asse ,l'apathie  hier mais c'était l'horreur plus carpette que lui vis-à vis  de votre 1ére  (c'est pas la mienne ah!! non alors ) sectaire  jamais vu ça ,et elle
,elle les a roulés dans la farine en beauté ,j'aurai cassé mon écran , moi, moi,et les français je travaille pour les français,,un tout petit peu je dis bien un tout petit, denisot  sortait
de la nasse,, tu as raison au sujet des petits toutous de hamon à la limite pas enttendu parlé  ,c'est inadmissible qu'elle n'a rien dit ,elle est première sectaire c'est le cas de le
dire qu'avec ses magouilleurs,incroyable cette bonne femme,,les sondeurs menteurs sont avec elle ,???? moi je dirais avec sarko,ils servent sarko souviens-toi  les sondages pour delanoë
,hier sur bfmtv un sondage,disait pour 69% la direction du ps avait tort  sur la liste de mandroux ,et sur lci c'est le contraire allez savoir  les sondages,,,,,,,,,,