Le club DSK met la pression sur le PS.

Publié le par Asse42

club-dsk.jpg

 

 

 

 

 

Le club DSK vient d'être lancé en grandes pompes par l'ensemble des médias sarkozystes. C'est un joli coup de maître réussi par Antonio Duarte en faisant connaître largement son club de soutien à DSK. Du même coup il met la pression sur le PS qui ne peut plus ignorer l'attente effrénée des groupies de DSK dont beaucoup viennent du Modem où ils s'étaient cachés depuis 2007. Oui si jamais vous avez cru avec les reconstructeurs menés par Camabdélis que les DSKistes ne feraient alliance qu'à gauche c'est que soit vous êtes naïfs soit vous êtes cyniques. Les leaders DSKistes sont très largement cyniques. Jusqu'à quel point donc cette initiative n'a-t-elle pas été téléguidée par les lieutenants de DSK pour mettre la pression sur le PS et plus particulièrement sur Aubry, en lui rappelant qu'avant de la soutenir ELLE, ils soutiennent LUI...

 

Personne n'a la mémoire courte et tout le monde sait maintenant qu'une part importante de la mobilisation militante se fera aussi sur internet. Il ne faut pas déserter internet sous prétexte d'avoir de mauvaises surprises. Et les DSKistes en ont eu une grosse en 2006 en se faisant doubler par une femme qui avait compris, bien avant eux, la puissance d'internet. Il est vrai que pour la plupart, je m'excuse de le dire, l'entourage de DSK est composé d'arrogants. Ils se définissent comme hyper compétents, hyper talentueux, et ne voient pas pourquoi ils s'embêteraient à consulter le peuple alors qu'ils ont déjà toutes les réponses aux problèmes posés par les crises. Internet n'a jamais été une priorité pour eux et ce club DSK vient opportunément leur rappeler qu'il ne faudra pas le négliger.

 

Ensuite il faudra s'intéresser à ce qui se cache sur le fond derrière DSK. Car avec lui s'annonce le nouvel ordre mondial. Oui je sais que c'est une dénomination barbare à tendance complotiste pour certains, mais c'est très clairement ce qu'il dit là:

 

 


Il s'agit donc de créer des structures mondialisées, ou renforcer celles existantes, pour finir par créer des lois mondiales avec une monnaie unique, une banque unique, une justice unique, une armée unique. voire une religion unique. Mais cela il ne vous le dira pas bien sûr. En tout cas cela plaît majoritairement au parti socialiste puisqu'ils vote avec la droite pour une réduction des déficits et un contrôle a-priori des budgets. Le parti socialiste, social-démocrate, pense qu'il faut continuer la construction européenne à tout prix quitte à mettre notre pays pieds et poings liés entre les pattes des banksters dont DSK en est un des rois du monde en présidant le FMI. Je vous épargnerai ici une analyse des désastres causés par le FMI dans le monde pour les peuples et, plus grave encore, pour la souveraineté des nations dorénavant subordonnées aux diktats des banksters et des lobbys globalisés. Autrement dit la ligne DSK sera de nous aligner sur le modèle US dont il est le VRP. Une lutte au sommet entre Sarkozy et DSK serait donc gagnante-gagnante pour le modèle libéral financier.

Qui pour s'y opposer? En capacité de gagner il n'y a plus grand monde. Aubry serait dans la même ligne sous couvert de discours gauchistes et Ségolène Royal hésite à se lancer dans la bataille sachant qu'elle devra clairement choisir son camp. Elle a pourtant la bonne idée qui est de construire les états-unis d'Europe mais cela consisterait à reconquérir la souveraineté nationale des nations et les mettre en mode coopératif au niveau européen, et ainsi nous débarrasser du dogme libéral de la concurrence libre et non faussé qui détruit les protections sociales. J'avoue que je ne sais pas si Ségolène Royal aura le courage, l'envie, la détermination à défendre son modéle européen car cela consistera pour elle à s'opposer à la social-démocratie très largement représentée au sein du PS infiltré par la fondation Saint Simon cher à l'ami Minc...

Pourtant c'est la seule à avoir la capacité de contrer ce jeu dangereux qui mettrait notre pays entre les mains de Bruxelles niant ainsi notre démocratie souveraine. Le club DSK lui met aussi la pression. Devant son succès futur (?) elle devra choisir si elle finit par se rallier à DSK et à la social-démocratie, comme elle l'a malheureusement laissé entendre, ou si elle finit par se découvrir pour se lancer dans la bataille avec le risque pour elle qu'en cas de défaite elle disparaisse définitivement du jeu politique au sein du parti socialiste. Ce qui ferait énormément plaisir aux jospinistes. On en est là vraiment. L'enjeu est d'importance pour le parti socialiste, la gauche et plus largement le pays.
C'est finalement toute la contradiction du parti socialiste qui est pour la défense des services publics et qui pourtant une fois au pouvoir...Voir cet excellent reportage vidéo sur la réalité politique du PS.

( La 2ème partie se trouve en lien sous cette vidéo. A voir vraiment.)

Publié dans Parti solferinesque

Commenter cet article

Elie Arié 31/07/2010 17:26



Petite réflexion iconoclaste et provocatrice sur la mondialisation:


 


http://tinyurl.com/38n7pkk



Elie Arié 29/07/2010 18:18



Et il n'y a pas que ça, on en découvre de nouvelles tous les jours:


http://tinyurl.com/356cpkb


 


Décidément, l'avenir de Royal, c'est le cumul de Ministre de Budget et de trésorière du PS!



Elie Arié 29/07/2010 16:27



Les montages financiers assez peu orthodoxes de la pure Mme Royal:


 


http://tinyurl.com/246v96o



Chevalier Blanc 29/07/2010 01:28



Très intéressant article, mais beaucoup trop compliqué. La réalité est beaucoup plus triviale, et connue depuis un peu plus de deux jours :


http://www.echosetrumeurs.fr/post/2010/07/18/Antonio-Duarte-a-t-il-trouv%C3%A9-le-candidat-id%C3%A9al


Ben oui, je sais, ça énerve. Mais bon.



Asse42 29/07/2010 07:27



Oui je vois bien le personnage mais en quoi cela contredit ce billet?



GARCON 28/07/2010 21:08



BIEN !!!