La présidente qu'on aime.

Publié le par Asse42




Rien ne semble pouvoir atteindre Ségolène Royal. On multiplie les polémiques avec elle, on tente d'additionner les campagnes médiatiques visant à la discréditer ou la diminuer dans l'opinion, on s'associe tous contre elle pour lui faire barrage, mais rien n'y fait. Ségolène Royal continue de capitaliser sur son aura présidentielle. Elle le fait en continuant ce qu'elle a toujours fait: faire de la politique. La politique au sens noble du terme, celle qui change concrètement la vie des citoyens.

Ça a toujours été l'ambition de Ségolène Royal et ce pourquoi elle s'est lancée véritablement dans la mêlée. Pouvoir montrer que sa décision change concrètement la vie quotidienne est un vrai bonheur. C'est ce qu'elle a toujours fait en tant que ministre où elle multiplie les mesures concrètes dans toutes ses actions, et où tout prend sa véritable dimension lorsqu'elle devient présidente de région. A la tête de cette collectivité elle peut faire concrètement la preuve de sa politique et mettre en musique les valeurs qu'elle défend. Elle montre qu'elle sait gérer un budget pour le meilleur des citoyens et de son territoire. On a moqué son jusqu'au boutisme pour le Chabichou mais cela démontrait bien qu'elle se donnerait corps et âme pour son  territoire. Cela touche les citoyens au coeur et nourrit sa popularité.

Au sein du parti socialiste on n'a pas compris ce phénomène si particulier qui unit une figure politique avec l'opinion. On préfère parler de populisme sans vouloir admettre que cela va au-delà car elle cultive sa façon de concevoir la politique depuis ses débuts. Elle a toujours préféré être proche des citoyens que des élites. Ce n'est pas une adepte des dîners mondains où l'on passe son temps à bavasser sur les autres. Elle préfère se rendre des agriculteurs pour y passer un moment et discuter de la vie réelle. Elle est au contact des réalités quotidiennes vécues par les gens, elle est donc en mesure d'agir pour améliorer les conditions de chacun. Pour le meilleur toujours. Elle ne cherche pas à diviser, à avantager l'un plutôt que l'autre.

Elle a toujours eu du mal au sein du parti socialiste car elle ne supporte pas les combats d'appareils qui consistent à se battre pour favoriser son soutien au détriment d'un autre car ensuite il t'aidera en retour...Ce ne sont pas les relations humaines qu'elle aime. La dernière politique avec Vincent Peillon en est la résultante. Alors qu'elle faisait confiance à Peillon pour mener son courant, ou du moins le courant collectif dans lequel elle conserve toute sa place, elle s'est vue obligée d'intervenir pour empêcher que celui-ci finisse par le verrouiller en excluant les candidatures des proches ségolènistes. Un comble dans son propre courant!
Malgré cet épisode et la dure polémique qui s'ensuivit, Ségolène Royal conserve tout son aura dans l'opinion. On ne lui tient pas rigueur de cet esclandre. On sait que l'appareil politique et Ségolène royal ne font pas bon ménage, on sait qu'elle sera toujours bousculée par ses "camarades" socialistes parce qu'on sent très bien que cette femme est indéboulonnable, elle est constante, elle trace la route suivant les mêmes convictions et cela ne l'empêche pas d'agir encore et encore quitte à prendre des coups. Cette présidente, cette leader socialiste on l'aime pour son courage et sa droiture. On sait qu'elle ne nous voudra pas du mal bien au contraire. Cette présidente indéboulonnable...on l'aime.

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article