La petite victoire du PS récupérée par Solferino.

Publié le par Asse42

commissaire-politique-bartolone


Demain Martine Aubry invite tous les présidents de région
à venir se rendre à Solferino écouter sa bonne parole, faire une belle photo avec elle et entendre encenser la stratégie du parti socialiste dans ces élections. Martin Malvy ira-t-il lui qui est tranquille comme baptiste dans sa région et loin de solferino? On sait déjà que les deux autres présidents de région vainqueurs de ces élections ne viendront pas. Frêche parce que parait-il pour Solferino il ne sera pas de gauche, et Ségolène Royal puisqu'elle ne veut pas passer sous la coupe solferinesque. La victoire des régionales n'est pas une victoire de Martine Aubry et de solferino mais bien une victoire des présidents de région. Solferino ne faisant que surfer sur la vague pour tenter de récupérer pitoyablement cette victoire. Notamment de la part des fabiusiens comme Bartolone et Weber qui n'ont plus qu'Aubry pour espérer encore exister en 2012. Mais est-ce vraiment une volonté des militants socialistes, des sympathisants et même du peuple français? On attend une primaire honnête pour en valider ou non cet objectif.

En tout cas à Solferino on ne doute de rien et on a déjà tout verrouillé la communication.
    Le parti serait pacifié...Il faut rire où? Que vont dire les bannis du PS du Languedoc?
    Cette victoire serait celle de la stratégie d'union de la gauche...c'est une surprise ça? Et que dit solferino à Ségolène Royal qui en allant encore plus loin, puisque s'ouvrant aussi aux centristes, fait quasiment le meilleur score du PS et ramène à elle le vote populaire?
    C'est le meilleur score pour la gauche depuis 1981...Se glorifier d'une victoire dans un océan d'abstention, avec un FN de retour en pleine forme, avec un grand chelem raté dans les grandes largeurs est une insulte à l'intelligence collective des citoyens.
    Enfin entendre Fabius rappeler que 2004 n'avait pas débouché sur une victoire en 2007 et donc que le PS devait être uni et proposer une alternative à sarkozy montre que son autocritique est en marche non?( LOL)

Mais le pire finalement c'est qu'on a l'impression que cette victoire sert uniquement à solferino à installer Aubry dans la candidature présidentielle pour 2012. A croire que c'était l'unique objectif et peu importe les résultats finalement. Cette manière outrancière de récupérer une victoire montre que solferino n'a aucune envie de jouer collectif en organisant des primaires ouvertes et démocratiques. D'ailleurs les uns et les autres n'envisagent rien d'autre qu'une candidature entre DSK et Aubry. Exit les autres possibilités et surtout exit la consultation des militants. Solferino s'est déjà assis dessus en 2006, en 2008 alors 2011...En tout cas cette récupération est malsaine et ne promet rien de bon pour 2012. Il est même possible que le parti se scinde en deux sous l'impulsion d'une autre volonté que celle exprimée par solferino. Cette direction illégitime qui entend tout régenter va se voir opposer un mouvement citoyen puissant. Les appareils des partis ont pris une grosse claque dans ces élections puisque partout où ils se sont personnellement impliqués ils se sont fait balayer. C'est le cas pour sarkozy et l'UMP, c'est le cas pour solferino en languedoc. Plus dur sera le réveil pour cette direction solferinesque qui croit encore que les citoyens soutiendront cette vision passéiste et sectaire pour l'avenir.

Ségolène Royal est donc revenue dans le jeu au PS et c'est tant mieux pour celles et ceux qui ont une perspective d'avenir sur un projet concret. Celui de Ségolène Royal est prêt et a été validé sans détour par sa large réelection. Elle a commencé à rassembler. Mais contrairement aux élites elle ne rassemble pas des figures politiques sur papier glacé, elle rassemble des citoyens sur l'ensemble du spectre politique républicain et sur son projet. C'est sa différence et sa valeur ajoutée qui sera indispensable pour gagner en 2012.

Les liens utilisés dans cet article sont dans ce Pearltree:
 La petite victoire du PS récupérée par Solferino.  

Publié dans Parti solferinesque

Commenter cet article

bob08 25/03/2010 14:52


Je ne vois pas tres bien quel interet aurait SR a frequenter le panier de crabes qu'est devenu Solferino...
 Je note que certains, exclus du PS,etaient gentillement convies a la photo,il faut dire qu'apres avoir ete "soutenus" par Martine et Fafa,cela vaut sans doute rehabilitation!!


Max 24/03/2010 21:19


Quel ridicule la photo de classe !!! D'ailleurs, il y en avait que 18 si j'ai bien compté. Bon, on comprend bien que Solférino veuille récupérer Royal. Comme un trophée à accrocher au mur, et
surtout, pas bouger, hein  ?  
Royal est allée dîner, le soir, avec ses "collègues". Elle n'a pas besoin de la clique de Solférino.


francis 23/03/2010 07:39


pierre moscovici écrit sur son blog: "Mardi au bureau
national (du PS), les présidents de région seront tous invités et je souhaite que Ségolène Royal soit là parmi nous, qu'elle se comporte comme une socialiste parmi nous. C'est la moindre des choses
quand on veut prétendre les représenter à nouveau en 2012".
je suis parfaitement d'accord avec lui: SR ne se grandit pas en boycottant solferino
la gauche a bien gagné, toutes composantes réunies, 
l'abstention est un problème, mais n'est pas particulièrement liée à ce scrutin: les européennes firent pire. seules municipales, présidentielle, législatives y échappent...il faudrait en tenir
compte. 


Mireille Cordet 22/03/2010 20:58


En effet 4 grands vainqueurs dans cettte élection :
1/ Ségolène Royal
2/ Georges Frech
3/ Les verts
4/ (Hélas) Le FN
Solfé devrait arrêter de tenter de faire de la récup dans cette affaire. MA et sa troupe ne sont pour rien dans ces victoires, même pas le score du FN (heureusement... seul point qui honore le PS,
un très petit peu...)