La guerre des trois aura bien lieu.

Publié le par Asse42

rubon36-copie-1.jpg

 

 

 

 

DSK est à l'offensive depuis la fin des régionales. On sent un plan média bien préparé à l'avance pour faire du bruit et surtout pour se rappeler au bon souvenir de tous ses petits camarades socialistes. Oui DSK bouge encore et pense encore à 2012. Qu'on se le dise. Le moment est particulièrement bien choisi, pour lui, puisqu'il intervient après une campagne des régionales particulièrement réussie pour le parti socialiste et qui a permis de faire grimper en flêche Martine Aubry et remis dans le jeu Ségolène Royal. Il se pourrait donc bien que le candidat pour 2012 ne soit pas obligatoirement choisi en bonne intelligence à l'intérieur de ce triumvirat.


Lorsque Fabius, puis Aubry, avait acté ce pacte à trois on était tombé des nues! Voilà que les trois figures du TSSR se seraient mis d'accord pour ne pas se faire concurrence pour 2012! Quel que soit donc le projet porté par le parti socialiste ce serait la personnalité la mieux placé qui irait. Mais qui déciderait? Les militants? Non bien sûr. Les sondages pardi! Ben oui comment vous voulez départager des personnalités qui sont d'accord sur un même projet? Déjà cela permet de voir les convictions des uns et des autres...Fabius accepterait sans sourciller d'intégrer le traité de Lisbonne? Soutient-il le FMI en Grèce? Où sont les gauchistes du PS? Celles et ceux qui à Reims ont brandi l'étendard du drapeau rouge en chantant l'internationale à pleins poumons? Alors Aubry-Fabius-DSK même combat pour le socialisme? On est content de l'apprendre. Et pour nous qui défendions un socialisme ouvert et populaire contre ces édiles du parti nous sommes confortés par ces basses manoeuvres politiciennes qui au final seront intenables.


Car DSK a encore de l'ambition. Il se dévoile petit à petit donnant aux français l'envie irrépressible de lui courir après pour sauver la gauche du marasme. Et si c'était lui notre sauveur socialiste? En tout cas c'est amusant de voir comment la sarkozie médiatique ne sait plus trop sur quel pied danser. Lorsqu'il fallait taper sur Royal ça allait, mais là qui encenser? Aubry ou DSK? Je mets Fabius à part. Comme Hollande il n'auront pas le charisme populaire suffisant pour s'immiscer dans la bataille.

Je sens donc qu'on va bien rigoler dans les mois à venir. La belle entente scellée à Reims sur le dos de Ségolène Royal va se trouver à l'épreuve du feu. Comment cette union hétéroclite va-telle-résister à la lutte des ambitions personnelles? On verra par la suite. En attendant on ne peut pas dire que c'est Ségolène Royal qui divise. Elle est rentrée dans le rang et attend les primaires pour peser sur le parti socialiste. Alors qui sera élu au sein de ce triumvirat? Y-aura-t-il entente entre les trois? ou bien la guerre? Moi je penche pour la guerre et vous? 

 

Les liens utilisés pour ce billet sont dans ce pearltree:

 La guerre des trois aura bien lieu.

 

Publié dans 2012

Commenter cet article

Max 04/04/2010 19:21



"Anne Sinclair, première Dame en 2012" C'est de ça qu'on discute sur la Coopol ? A quand les toutous ou les poissons rouges ?



rbella24 03/04/2010 13:06



 


 Je tiens quand même à souligner que le décor est bien planté et le problème très bien posé.


 Bravo Asse42!


 Nous allonsassister à remake du Congrès de Reims avecqui pour le dindon de la farce cette fois-ci?


 A Reims, ce fut Delanoé; pour 2012, ça sera qui?


 Mais il y aura bien la guerre entre les trois ou une vaste opération de manipulation des électeurs et des français.



Asse42 03/04/2010 13:36



Aubry?



rbella24 03/04/2010 12:59



 


Je pense que ça va se passer comme avec Delanoé.


 N'oubliez pas qu'avant Reims, le pacte denon agression avait été passé entre Aubry, Hamon et Delanoé, avec Delanoé comme le favori destiné à devenir le Premier Secrétaire; le petit 
Moscovici, pris pour quantité négligeable, avait été sorti de la course dès le début.


 Qu'arriva-t-il en fin de course à Reims? Fabius qui était aux manettes manoeuvra tellement fort que le pauvre Delanoé, ce gentil Delanoé qui met l'interêt général au-dessus de l'intérêt
personnel, quitta le Congrès la queue entre les jambes, si je puis me permettre cette expression, furieux!


 Ca sera la même chose avec la Troïka. Un Groupe "Anne Sinclair, première Dame en 2012" (drôle comme appelation non?" s'est déjà formé sur la Coopol.


 Un autre groupe, "en finir avec la candidature de Ségolène Royal en 2012" (tout un programme) s'est formé également sur la Coopol.


 Nous attendons la suite; mais DSK ne se laissera pas dribler comme Delanoé.


 Il va y avoir du sport.Peut-être que son chef de campagne sera V. Peillon qui clame désormais partout que DSK est son ami.


 Il va y avoir du sport; et comme le dit si bien Ségolène, il va y avoir des recompositions d'ici 2012!


 fraternité!



francis 03/04/2010 10:05



dsk ferait-il peur à asse ici,


et SR aussi?


je suis surpris...


DSK restera au FMI, 


aubry moscovici,


hollande, valls aussi,


il y a assez de primocandidi...


 



estelle92 03/04/2010 09:00



Ben, moi, je panique un peu !


Quand la situation est très difficile, on se rabat toujours sur ceux qui donnent l'impression de pouvoir la maîtriser un tant soit peu : DSK grâce aux médias (l'hypercompétence...) ou un type
comme Juppé pour la droite.


Un ticket DSK président et Aubry premier ministre, allez, Libé et l'Obs vont bien nous vendre ça !!! Le "cercle de la raison" et TINA vont s'en donner à coeur joie !!! Et s'il y a 40%
d'abstentions, ils s'en moqueront : après tout ne comptent que ceux qui se donnent la peine d'aller voter.


Et si en face il y a Sarko, une partie de la droite votera DSK.