La gauche bête et méchante existe.

Publié le par Asse42

ONFRAY.jpg

 

 

La gauche bête et méchante existe on la rencontre tous les jours dans les journaux, les médias complaisants etc. Cette gauche bête et méchante a un bouc émissaire tout trouvé: Ségolène Royal.
Pour cette gauche bête et méchante tout ce qu'elle dit, tout ce qu'elle fait mérite d'être diaboliser au nom du dogme de la bien-pensance. Et pour exister dans les médias, qu'elle sait complaisant, elle doit se saisir de toutes les occasions pour créer des polémiques avec Ségolène Royal sans même prendre le soin de l'appeler en direct pour lui demander des explications. Il me semblait qu'on était bon camarades à gauche et susceptible de fraternité?

Le plus bel exemple est ce philosophe, Onfray ,  qui fait fortune en faisant croire que c'est un révolutionnaire gauchiste ultra qui détiendrait la pierre philosophale de la gauche. Ce monsieur de par son extraordinaire intelligence se croit autoriser à publier des pamphlets contre Ségolène Royal quand ça l'arrange, mais sans prendre le temps de réflechir cela va de soi. Sinon il ne pourrait même plus se regarder dans une glace tellement ce qu'il verrait le glacerait d'effroi.
La dernière polémique permettant à ce monsieur d'exister dans les médias est donc contre le fait que Ségolène Royal ait fait une demande pour protéger des appellations spécifiques comme par exemple "Universités populaires", "Universités populaires participatives", "Fête de la Fraternité" etc... Mais ce qu'oublie ce gauchiste des bacs à sable c'est que nous vivions dans un monde capitaliste où tout s'achéte et tout se vend. Nous assistons à des achats massifs de nom de domaines par des  différents lobbys.
Admettons alors avec notre gauchiste désigné que l'appellation "Université populaire" ait été achetée par un ami de sarkozy au hasard. Et que cet ami, qui nous veut du bien , demande à Onfray de renoncer à son appellation "Unviersités populaires" car sous le coup de propriétés individuelles, qu'aurait dit cet affreux gauchiste donneur de leçons? est-ce qu'il aurait fait dans sa culotte comme en 2007 lorsqu'il s'est fait tout petit après avoir dénoncer l'eugénisme de sarkozy? Refusant ensuite d'alimenter le débat et poussant le vice à ne pas choisir entre les candidats de droite et de gauche? Combien ils sont ces gauchistes qui nous jouent zorro dans la nuit noire et qui poussent au crime en laissant la droite détruire notre pays pour de sombres raisons de dogmes ou de bien-pensance?

Alors à tous ces affreux gauchistes je leur demande d'assumer leur résultat  et bien se dire que c'est parce que vous êtes allés à la pêche ou que vous avez fait campagne contre la candidate de gauche que vous avez sarkozy. Regardez-le il vous ressemble mais il est à l'extrême opposé du spectre politique lui.

Combien ils sont ces intellectuels, ces artistes à se prétendre de gauche et à ensuite défendre leur bouclier fiscal et hadopi? Et ce sont eux qui viennent ensuite de donner des leçons de gauche!? Vaut mieux en rire.

 

Lire le communiqué de Kamel Chibli, secrétaire général de Désirs d'avenir.

 

Les liens utilisés dans ce billet sont dans ce pearltree:

 La gauche bête et méchante existe.

 

Publié dans Gauchistes

Commenter cet article

evah5 02/04/2010 11:30



Francis est toujours fidèle au poste!


M. Onfray est très imbu de lui-même et de sa réussite avec son université populaire. Les français ont envie de savoir, de réfléchir, donc ça marche. j'espère seulement que ses auditeurs ne
prennent pas tout pour vérité: voilà que maintenant il s'attaque à S. Freud l'inventeur de la psychanalyse; c'est très à la mode. Bien sûr il peut se permettre avec son immense savoir. Sauf que
celui de la psychanalyse, c'est celui dont lui ne veut sans doute rien savoir; cela lui échappe un peu alors il va chercher les failles, et des failles bien sûr il y en a. Ce qui est remarquable
c'est ce besoin précisément d'être à l'affût des ratages chez les autres, et pas n'importe qui! Freud et... Ségolène! ET oui, elle aussi elle invente, et découvre!


Bien sûr cette expression Université Populaire n'appartient pas à DA, mais peut-être qu'U. P. Participatives oui.


amitiés.



Asse42 02/04/2010 11:51



Ce n'est même pas une question d'appropriation mais de protection. Dans le monde tel qu'il est il vaut mieux protéger quelques appelations clés ou bien elles seront imanquablement détournés.



francis 02/04/2010 08:17



cette histoie me rappelle claude goaguen, auteur du "guide du routard", essayant de protèger la mot "routard",


et si on s'intéressait plus au contenu, qu'au flacon


aux idées qu'aux universités, qui n'en sont guère, 


mais plus simplement des "rencontres de dialogue et d'échanges"...