La fraternité contre le care.

Publié le par Asse42

321e0c8c3f9f68508a6a8e8a

 

 

 

 

 

Au parti socialiste il y a énormément de faux-culs. Notamment dès qu'on monte dans les strates solferinesques. Passer un certain stade on atteint celui de la courtisanerie et c'est parfois dégoulinant de mièvrerie et de basses attaques contre Ségolène Royal. Qui est, ne nous voilons pas la face, l'ennemi juré de Solferino. On se rappelle encore combien Thomas Legrand sur France Inter n'a eu de cesse d'inciter Ségolène Royal à dire qu'elle ne se présenterait pas si elle perdait aux primaires. La grande angoisse du parti socialiste. Non ce ne sont pas vos retraites, vos maigres revenus ou le creusement des inégalités. Notez bien que sur tous les sujets chauds du jour le PS n'a aucune position précise. mais il a un  projet! Ça y est tout le monde s'est mis d'accord sur un projet de base et tout le monde semble heureux. Ils peuvent.

 

Nous aussi d'ailleurs on peut être heureux même si on aurait aimé qu'ils défendent aussi ce projet en 2007. Mais à cette époque ils avaient d'autres objectifs et notamment prendre le pouvoir au PS pour pouvoir se présenter en 2012. C'est réussi jusqu'à maintenant. Tout roule pour solferino. Ils peuvent donc s'appuyer sur le travail de terrain fait par Ségolène Royal, et désirs d'avenir, pendant la campagne présidentielle concernant les débats participatifs. Les remontées ont irriguées le projet et continuent de se retrouver dans le projet PS pour 2012. Logique finalement puisque c'était le souhait du peuple de gauche. Il n'a pas beaucoup changé depuis. Et la crise a même aggravé certaines priorités.

 

L'écueil à venir sera donc celui du choix du candidat pour porter le projet mais on en n'ait pas encore à cette étape, même si mine de rien Martine Aubry s'installe naturellement dans le fauteuil. Signant des accords de projet avec les autres partis, rassemblant la direction solferinesque avec une belle unanimité autour d'elle. Aucune ombre n'est en vue pour la première secrétaire. Elle maintient même Ségolène Royal sous le boisseau avec l'argument massue de ne pas diviser le parti. Bref tout baigne!

Et puis enfin elle a repris à son compte un concept cher à Tony Blair le "care". C'est beau, c'est bon, c'est anglo-saxon! Ça fait de suite moderne vous ne trouvez pas? En tout cas c'est sensé plaire au peuple de France qui devrait lui préfèrer au mot plutôt évangélique de Fraternité. Et oui car c'est forcément évangélique puisque porté par Ségolène Royal. Martine Aubry, elle, c'est notre petite infirmière bien-aimée qui viendra nous bercer dans notre lit le soir avant de s'endormir. Pour nous préparer à une prochaine journée de labeur pour rembourser la dette nationale. Ah elle est gentille notre Martine bien-aimée.

 

Bref le combat interne est déjà commencée et l'on voit déjà fleurir l'argument de la direction solferinesque sur la télévangéliste Ségolène Royal. Ils devraient plutôt lui tenir gré d'avoir su imposer la fraternité dans le débat malgré les quolibets des camarades. Cela permet à Martine de nous imposer son care sans heurter personne. On va même tenter de convertir le peuple de France avec ce concept. Bonne chance Martine. Sincèrement...ou presque.

 

Plus de liens dans ce pearltree:

 La fraternité contre le care.

 

Publié dans parti socialiste

Commenter cet article

francis 03/05/2010 22:20



parmi tous ces mots au sens propches, il y en a un que j'oubliais, qui, pourtant ferait plaisir à Jaurés, qui est peut être le plus beau de tous car, en Français, il exprime à la fois une
attitude et un monde : Humanité!



Max 03/05/2010 18:02



"Quand les hommes ne peuvent pas changer les mots,ils changent les choses" (Jean Jaurès) Alors, pour ne pas employer le mot "fraternité" ou équivalents (la langue française est pourtant
riche), on va puiser dans le vocabulaire anglo-saxon...pour faire "moderne"...auprès de la classe bobo-médiatico-parisienne, à laquelle le discours s'adressait en priorité. Et pour enfumer le
peuple qui n'a pas le dico d'anglais sous la main.


Bref, je rigole, mais il paraît que les relations se "normalisent" entre Aubry et Royal selon l'Express :


http://www.lexpress.fr/actualite/politique/pour-le-ps-les-relations-royal-aubry-se-normalisent_888348.html



francis 03/05/2010 11:22



je n'ai pas vu ou le concept de care, mieux traduit en français par sollicitude que par soin, vient de chez Blair. l'article lié n'y fait d'ailleurs aucune allusion, mais parle des féministes
américaines...


care, soin, sollicitude, solidarité, fraternité, des beaux mots


pour un concept qui vise à mettre la relation à autrui, aux autres commes aux proches, aux lointains comme aux voisins, en un mot au lien social, devant le bien matériel...


une idée vieille comme l'humanité, les tables de la loi puis le message évagélique, amis qui trouve aujourd'hui un écho plus favorable, fort....