L'enfermement de Ségolène Royal.

Publié le par Asse42

6a00d8341bfee953ef0120a5f87226970c-320wi

 

 

Petit à petit le piège se referme sur une éventuelle candidature de Ségolène Royal. Le parti solferinesque est en train de mettre tout en ordre pour verrouiller la désignation de Martine Aubry comme candidate en 2012. Aidé par la propagande médiatique qui va bien sûr aller dans ce sens. Si l'on en croit les sondages Martine Aubry s'envole et semble être la seule à pouvoir concurrencer DSK. Les autres, dont Ségolène Royal, sont loin derrière. Ça ne laisse que peu d'espoir, si l'on en croit les sondages, pour l'avenir. On se dirige donc tout droit vers une victoire du Jospinisme et du social-libéralisme au PS.


Car le projet que semble vouloir mettre en place le PS sera d'essence social-libéral si il veut rassembler les DSKistes. Autrement dit l'essentiel du parti qui est pour la taxe carbone par exemple et une logique de soumission aux diktats financiers. Bien sûr ils vont l'adapter avec quelques mesures sociales mais il n'y aura pas véritablement de changement de société. Cela conviendra finalement aux barons du parti et aux édiles. Ils sont tous peu ou prou dans le même logique. Et ceux qui pourraient avoir des divergences vont vite rentrer dans le moule pour continuer d'aller à la soupe. Elle est si bonne. C'est ce que j'ai exprimé dans mon précédent billet.

Il ne restera plus que Ségolène Royal pour proposer un projet socialiste mais elle sera bien seule. Hollande aura rallié lui aussi la victoire. De toutes façons il est plus proche de DSK que du socialisme.


Donc c'est cuit pour Ségolène Royal?


Ca en a tout l'air. Je ne vois pas comment elle pourra convaincre quelques élus de la soutenir contre l'appareil socialiste surtout si celui-ci feint de travailler collectivement et noue déjà des alliances avec la gauche dite solidaire. A moins que le ressentiment envers Aubry soit plus important qu'on ne le pense au sein du parti. Pas du côté des militants, parce que c'est le cas, mais du côté des édiles. On verra.

Il ne restera alors plus beaucoup de solutions pour Ségolène Royal. Je la vois mal faire campagne contre Martine Aubry et rappeler combien elle a triché , combien elle est autocratique, et combien elle est aussi de gauche que Rocard...Bref que la construction de son image politique c'est totalement du flan mais il faut reconnaître qu'avoir les médias de son côté ça facilite grandement les choses.

L'espoir réside dans la capacité de résistance des citoyens à la propagande médiatique mais il ne faut pas trop l'espérer.


Je ne vois plus qu'une seule solution pour Ségolène Royal: S'engager à fond dans la primaire. Porter haut et fort son projet, souligner les différences avec le solferinesque, faire la preuve de sa politique et faire le tour de France des fédés. Bref reprendre son bâton de pèlerin pour reconquérir la base socialiste et au-delà.  En aura-t-elle l'envie? Je l'espère fortement parce que ce PS là n'est plus attrayant. L'avenir serait-il avec les mêmes? Ce serait retour vers le futur de 2002? Personnellement je ne le veux pas. Il faut en finir avec ce Jospinisme même s'il est encore puissant. C'est un combat de guerrière qui sera demandé à Ségolène Royal. Un combat au corps à corps. Elle a déjà donné en 2006 aura-telle le même enthousiasme en en 2011? Nous sommes nombreux à le souhaiter fortement. Il en va du socialisme et du pays.

 

Les liens utilisés pour ce billet sont dans ce pearltree:


 L'enfermement de Ségolène Royal.

 

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article

Pat 14/04/2010 13:18



Pourquoi ce défaitisme? On sait depuis longtemps que tout est verrouillé, que la tricherie recommencera. Que des gens comme Minc ont déjà fait l'élection 2012, soit Sarkozy soit Aubry (ses
coapins) et qu'il est aux manettes. Il y a du souci à se faire pour la démocratie...Pourtant c'est encore le peuple qui décide, qui n'accepte pas qu'une poignée de gens décident de tout pour
notre pays. Royal a l'intelligence de s'éloigner de ce panier de crabes, elle fait confiance aux citoyens d'où ce travail continu avec la base. C'est maintenant qu'il faut se battre ! Pour la
démocratie !



Asse42 14/04/2010 14:38



Je ne suis pas défaitiste! C'est dingue ça...Je dis quelle est la situation actuelle de SR au sein du parti. C'est pas réjouissant pour l'avenir mais les choses peuvent changer et nécessiteront
un engagement maximal de Ségolène Royal. Voilà c'est clair car on aura tout contre nous. Sauf le peuple...


Alors je ne suis pas défaitiste mais réaliste. Il va falloir se battre! Et j'y suis prêt ne t'inquiète pas



rbella24 14/04/2010 09:44



Je vois bien que tu cherches à démonter le piège; mais comment?


 Dans ce cas, on peut parler de "la tentative d'enfermement de Ségolène Royal";


 il s'agit d'une tentative, d'un plan d'enfermement que nous connaissons tous et qui a été mis en place par Bartolone, Cambadélis, Fabius et DSK, une nuit du 7 mai 2007.


Personnellement, je ne crois pas aux élus socialistes et aux personnalités médiatisées tout simplement parce que ce ne sont pas elles qui votent et qu'elles sont minoritaires pra rapport aux
électeurs qui seront appelés aux urnes.


 Depuis 2007, je reste convaincue que l'équipe de Royal a appris la leçon et cherche elle aussi les moyens de contourner tous les pièges tendus par l'équipe.


 Ce n'est donc gagné pour personne, ni pour la Direction illégitime en place qui essaye de tout verrouiller à la soviétique, ni pour Ségolène Royal et pour nous qui la soutenons.


 Brandir tout le temps l'épouvantail "on ne peut pas gagner si on n'a pas l'appareil avec nous", alors même que nous savons que quel que soit le cas, cet appareil ne sera jamais avec nous,
ou "Cambadélis, Bartolone, Fabius et DSK ou les sondages ont dit cecei...",n'est pas mobilisateur, c'est se laisser influencer par la campagne de déstabilisation menée par les adversaires de
Ségolène Royal qui sont aussi nos adversaires.


 Positiver dans l'analyse, faire des constats mais aussi rechecher des solutions efficaces à partir de ces constats, sont plus mobilisateurs que des analyses alarmistes.


Ca, c'est mon point de vue; j'ai pu lire aussi sur Le Post que beaucoup de gens pensaient comme moi, même nos adversaires.


 amitiés fraternelles!



rbella24 13/04/2010 23:28



 


 


 Asse42,


 Ségolène Royal n'est pas enfermée!


 Tu broies du noir en ce moment; ce n'est pas très mobilisateur, sauf si tu as l'intention de nous démobiliser.


 Heureusement que nous sommes nombreux à ne pas partager ton pessimisme.


 Tu sembles céder à la fatalité; ce qui n'est ni le cas des militants qui soutiennent Royal ni celui de Royal elle-même.


Si Royal décide de ne pas se présenter aux Primaires et qu'elle se présente en dehors de l'appareil, je fais partie des gens qui la suivront.



Asse42 14/04/2010 01:29



Rbella


Il faut arrêter de voir une stratégien partout! Je fais une analyse politique de ce qu'est actuellment la situation de SR au PS. Je lis les bruits comme quoi Bartolone t cambadélis sont en train
de tout verrouiller pour Aubry...J'en tire une analayse pour dire que l'appareil solferinesque est en train d'enfermer Ségolène Royal dans une position externe au parti donc de diviseuse. Je ne
cherche pas à démobiliser! Je cherche à montrer le piège. C'est tout.



Philoup 13/04/2010 22:01



Je suis tout à fait d'accord sur l'implacabilité de l'analyse. C'est sur les conclusions que je diverge. Quel intérêt pouvons nous avoir à fragiliser un peu plus Ségo? Si les "sondages" la
coulent, au moins que ses adhérents la soutiennent! Je ne doute en rien de ta bonne foi, elle est à l'épreuve des balles. Les sondages changent d'avis comme de chemise. Et Ségo nous donne
l'exemple : plus on l'attaque, plus elle culmine! Alors suivons son exemple et positivons un max, cherchons les failles chez ses adversaires, relevons ses points forts, elle est loin d'être
démunie, non?



Asse42 13/04/2010 22:07



il me semble que c'est ce que je dis en conclusion non? Elle va devoir encore mettre beaucoup d'énergie et nous il faudra que l'on soit au top. C'est une analyse de l'instant T. Il y en aura
d'autre



Daupias 13/04/2010 21:38



Ce catastrophisme, s'il me touche tout de même un peu, me fait sourire. Qui eut pu croire que Ségo aurait une voie royale tracée par tous les TSSR de France et de Navarre? Diviser pour mieux
règner, tel a toujours été la devise du Pouvoir. Ce n'est pas parce que Médiapart sort un article de fond pour savoir ce que MA a dans les tripes qu'il faut sortir ses mouchoirs! Au contraire! Il
faut analyser tranquilement ce qu'elle dit et le mettre à l'épreuve des faits et de l'Histoire récente. Son "ancrage à gauche" (aussi ridicule que les dictatures qui se prétendent
populaires) qui fait alliance avec celui qui participe au meurtre financier de la Grèce en voulant faire payer au peuple Grec l'opportunisme illégal de la finance internationale (DSK au
FMI pour ceux qui ne verraient pas), ses idées puisées dans le programme d'une personne qui était censée ne pas en avoir (il vous faut un dessin?), son opportunisme politique capable de
toutes les récupération, yc des victoires des Régionales pour lesquelles elle n'est pour rien, le stalinisme de la gestion du PS depuis le putsch de Reims, la médiocrité de son anti-ségolénisme
primaire, bref, j'en passe, et certainement des meilleurs!


Alors, bien au contraire, haut les coeurs! Qui peut douter des ressources de Ségo dans ce genre de situation? Vous ne l'avez pas entendue avec Daniel Cohn-Bendit? Revoyez le Podcast et comparez
les deux attitudes, yapôfoto! Son voyage au Brésil est une réussite. Les Médias n'en parlent pas? Qu'attendiez vous donc? Que ça fasse la Une de TF1 et du Figaro? Prenez des notes, votre
argumentaire sera implacable, et les français(es) en ont marre des fausses promesses. Sur le terrain, elle assume! Que voulez vous de plus?



Asse42 13/04/2010 21:46



Ce n'est pas un catastrophisme, il ne faut pas éxagère, c'est une analyse lucide d ela situation interne au PS il me semble. Et tout repose sur le peuple.