Face à l'impuissance Sarkozyste, le pouvoir Royaliste.

Publié le par Asse42

royalsarko.jpg

Hier soir Nicolas Sarkozy était donc face aux français
pour disserter sur les mérites de sa politique et pour donner quitus sur son travail, sur son engagement au service de l'intérêt général. Si si il a osé le dire...Cette émission a été une vraie réussite populaire pour lui puisque face aux mastodontes télévisuelles d'en face, il a quand même réussi à rassembler près de 9 millions de personnes devant l'écran. Beau succès populaire incontestable. Il a pu ainsi montrer combien il était proche de notre peuple en agitant régulièrement sa légitime compassion envers ceux qui sont en difficulté du fait de la crise. En montrant une vraie empathie pour le peuple de France. En montrant qu'il faisait de son mieux pour le bien commun et que, vous allez voir ce que vous allez voir, la situation de la France ne pourra que s'améliorer! Oui, peut-être, certes, on y pense, assurément,tout à fait,c'est possible...mais comment? C'est à l'heure des réponses qu'on a pu voir toute la vacuité intellectuelle de la sarkozie. Il n'y avait rien aucune réponse. Du vide.

Mais le pire dans tout cela c'est qu'en face il n'y pas grand chose non plus! Je veux dire au PS. Ce matin Valls et Hollande ont fait assaut de courtoisie face au chef de l'état, puis ont demandé quelques précisions, répétant quelques incantations partagées face à la sarkozie et puis rien non plus! Rien de précis, de concret. Pourquoi? Parce que le PS navigue à vue et n'a pas de projet non plus. Enfin si. Une socialiste a un projet. Un projet bien clair et argumenté et ce projet embête aussi bien la sarkozie que le PS puisque c'est le seul crédible à l'heure actuelle.

Nicolas sarkozy a fait le constat de son impuissance à agir sur tous les sujets. Ségolène Royal prouve exactement l'inverse dans sa région. Sur l'emploi, les délocalisations,la santé,les services publics,l'agriculture,...le sarkozysme est dans une logique de libéralité à outrance tout en cherchant à se dégager des "charges" sociales. Créant ainsi une accroissement des inégalités puisque les "charges sociales" sont le matelas de l'intérêt général.
La politique de Ségolène Royal dans sa région est toute autre et prouve qu'elle est plus efficace et plus juste. La politique qu'elle engage est volontariste. Le pouvoir de la collectivité publique doit être au service du collectif. Elle s'engage donc résolument dans tous les dossiers pour permettre la défense de l'intérêt général.

  • La région agit directement pour l'emploi: La création des emplois tremplins qui permettent concrètement  d'aider financièrement à la création et la pérennité des entreprises. L'aide à la reprise en Scoop, ou SCIC, des entreprises qui ferment ou délocalisent. L'investissement publique dans une entreprise privée pour garantir la bonne marche, et le suivi, d'une entreprise dont dépend l'intérêt général. Le contrat donnant-donnant passé aux entreprises, qui est une charte de respect citoyen, qui demandent à ce que les entreprises remboursent les aides publiques si elles délocalisent ou licencient si elles font des bénéfices. Voilà des pistes concrètes et qui montrent qu'un volontarisme politique, basé sur une volonté de justice sociale, est possible dans notre pays. c'est aussi un moyen efficace de lutter contre la globalisation économique.
  • L'investissement dans la croissance verte: Voilà une région qui a eu du nez en 2004 lorsqu'elle a décidé d'investir dans la croissance verte. La croissance verte c'est un tout global: Développement des éco-industries, développement des énergies renouvelables,aides publiques accrues pour le logement et le transport propre, lutte contre les OGM en plein champ, aide à l'agriculture bio, reconquête des paysages, etc... Cette croissance verte agit directement sur le quotidien et montre qu'un autre modèle de développement économique est possible même dans une région rurale. Un développement économique porteur d'une nouvelle conception de la croissance. Une croissance basée sur le progrès humain et non la rentabilité financière à tout prix.
  • Le soutien aux services publics: En développant les maisons de santé à l'intérieur du territoire régionale, Ségolène Royal prend l'exact contre-pied d'une politique sarkozyste qui consiste à centraliser les moyens publics. Bien au contraire la présidente les ventile, les diperse, pour en faire profiter le plus grand nombre. Cela s'accompagne d'un vaste plan d'aide à l'installation de médecins en milieu rural. La reconquête sanitaire est en marche. Dans l'intérêt général...
A travers ces quelques exemples on comprend bien que face à une politique sarkozyste de désengagement de l'état, et de soumission aux lobbys, il existe un projet d'avenir crédible et de gauche. Le seul argument qu'on lui oppose est de dire que ce n'est pas viable au niveau national. Les forces sont trop puissantes pour permettre de mettre en place une véritable politique au service des citoyens.

De deux choses l'une soit on y croit pas et on ne votera donc pas pour la gauche; soit on y croit et on analyse froidement la situation. On se demande où vont les aides publiques de l'état  et quel retour pour les citoyens en contrepartie? Un exemple, celui de Renault qui a touché 3 Milliards d'euros l'année dernière mais sans aucune contrepartie demandée par l'état. Renault peut donc faire ce qu'il veut malgré les pleurnicheries de sarkozy car il n'y a pas eu de CONTRACTUALISATION!  De même pour le renflouement des banques. Voilà le gros mot oublié par la sarkozie et voilà ce que la gauche devra lui opposer pour montrer que dorénavant il y aura une éthique demandé face aux dépenses publiques. Et c'est possible. Ca marche! Ca marche déjà en Poitou-Charentes. Cela s'appelle le donnant-donnant et ce sera la seule façon de lutter contre toutes les formes d'injustice. Mais voilà, cette volonté c'est celle mise en place par Ségolène Royal. Le PS est coincé par la réalité de son volontarisme efficace et ne peut ouvertement revendiquer cette contractualisation car alors on lui demanderait benoîtement: Mais si Ségolène Royal montre le chemin pour l'avenir, pourquoi vous ne la soutenez pas? Il serait bien en peine de répondre.

Les liens connexes à ce billet sont dans ce Pearltrees:     Face à l'impuissance,le pouvoir Royaliste  

Publié dans Sarkozie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jocegaly 27/01/2010 12:59


Cher ASSE, je n'allais pas laisser passer ça sans... le copier coller et le diffuer! Merci !! Il est superbement ... clair.


Asse42 26/01/2010 22:17


Merci à tous les deux pour vos commentaires positifs. Ca motive et ça fait plaisir


Abdoulaye 26/01/2010 21:51



C'est avec plaisir que je lis tes billets bien écrits, documentés et pertinents. A chaque fois tu montres, par la preuve, que Ségolène Royal est notre grand espoir à gauche, celle qui nous fera
gagner si nous savons l'accompagner et faire partager ses idées et sa pratique politique à la plupart d'entre nous. A la coopol et surle site de D.A., tu montres la même détermination. Tu as tous
mes encouragements aussi modestes soient ils pour notre combat commun.



Jean-Louis MURAT 26/01/2010 18:51


  Merci pour ce billet . Je le transmets à tous mes correspondants.Amitiés fraternelles
Jean-Louis Murat