Des primaires organisées pour des présidentielles!

Publié le par Asse42

primaires-gauche.jpg

 

 

 

L'intérêt des primaires organisées par le parti socialiste c'est qu'elles doivent permettre de désigner le candidat de la gauche pour 2012. C'est donc une étape importante dans la vie de notre parti et il ne nous appartient pas de les galvauder. Les primaires peuvent même encore espérer rassembler au-delà du parti socialiste et nous devons militer pour cela parce qu'elles doivent avoir une portée présidentielle.


Ceux qui se satisfont de primaires courtes, tardives et uniquement socialistes ne l'envisagent nullement ainsi. On peut dire que c'est le cas dans l'entourage de Martine Aubry, de Fabius et des supporters de DSK. Pour eux la priorité ne sera pas d'organiser des primaires populaires, un gros mot, craignant, comme l'a affirmé avec aplomb Ségolène Royal hier, de se faire déborder par une candidature plus populaire. Ce quarteron freinera des quatre fers pour l'organisation de primaires sérieuses. C'est pourtant l'enjeu des présidentiels qui est en cause. Pour le pays, pour le peuple français.

Or l'élection présidentielle nécessite du sérieux, du débat, de la cohérence et enfin de la cohésion à gauche pour pouvoir ensuite rassembler. Tout cela ne peut se faire que dans des primaires suffisamment longues et attractives pour permettre l'instauration d'un véritable débat politique.

 

 

 

 



C'est pourquoi je milite pour qu'il y ait un maximum de représentants de partis de gauche qui viennent participer à ces primaires pour élargir le débat à toutes les visions de gauche. Ainsi confrontées directement au verdict populaire on en saurait plus exactement sur les attentes du peuple de gauche, et le verdict démocratiquement tranché ne laisserait plus la place à des postures politiciennes. On pourrait ainsi avoir un débat riche et de haut niveau intellectuel avec les verts, le PRG, le PC, le PG, le MRC et les diverses sensibilités du PS bien sûr. Il ne sera pas question d'une guerre des chefs ou des ego mais d'un débat d'idées en profondeur seul susceptible d'intéresser les français. Je suis même persuadé que monter un chapiteau près d'un rassemblement de vacanciers pour leur proposer un débat politique serein, argumenté, de haut niveau attirerait les français. Ne croyons pas que les français se détournent de la politique ils se détournent de l'absence de politique ce qui n'est pas du tout pareil!


La conséquence d'une large participation des différentes sensibilités de la gauche serait un rassemblement dès le premier tour pour la présidentielle 2012. Les primaires auront permis de trancher la voie politique d'avenir susceptible de rassembler largement les français. Cette voie sera incarnée par un leader c'est une évidence. Tous ceux qui nient la personnalisation de la politique sont des hypocrites. On peut très bien imaginer que le congrès du PS soit le congrès de toutes les forces de gauche. On en profiterait pour discuter cuisine car il le faudra aussi: comment on se répartit les tâches matérielles, les postes à pourvoir, les futurs candidats aux législatives. Voilà ce qui me semblerait être une organisation intelligente et rationnelle de primaires.


En toute logique il faut donc envisager un claendrier qui débuterait assez tôt. Et qui respecterait tous les candidats quels que soient l'importance de leur parti. Personnellement envisager un tour préliminaire pour éliminer les petits candidats ne me semblent pas respectueux. Je suis pour tout le monde sur la même ligne. Il faudra donc commencer tôt et durer longtemps. Ne pas craindre de les allonger au maximum. La gauche aura tout à y gagner. Après il est évident que les leaders devront se tenir correctement et ne pas insulter son petit voisin mais est-ce besoin de le préciser? Pour que l'on ait des primaires intelligentes et intéressantes.

 

 

Plus de liens dans ce pearltree:

 


 

 

 

Partager

Publié dans parti socialiste

Commenter cet article

Asse42 09/06/2010 19:25



@ Elie


Il ne faut pas partir défaitiste. On a encore 6 mois pour les convaincre si on en a vraiment la volonté bien sûr. Pour moi ce sera la condition sine qua non de primaires parfaitement réussies
pour la gauche car elle nous mettra en configuration présidentielle.



Elie Arié 09/06/2010 19:19



"avec les verts, le PRG, le PC, le PG, le MRC"


 


Pas de chance: ils ont déjà tous annoncé qu'ils n'y participeraient pas.