Cette gauche bien-pensante me fait gerber.

Publié le par Asse42

745123.jpg

Voilà donc la gauche bien-pensante
, j'exclus la droite qui attaque normalement un adversaire même si elle est prête à utiliser tous les moyens pour cela, qui se déchaîne encore une fois contre Georges Frêche. Qu'a-t-il dit de scandaleux? Il aurait dit à Fabius, en réponse à une de ses saillies fraternelles dont il a le secret, qu'il ne voterait pas pour lui parce qu'il a une tronche pas très catholique. Où est le problème? Où est le scandale? Combien de fois employons-nous cette expression dans notre langage? Et en quoi le fait que Fabius soit juif est incompatible avec quelques écarts de langage?

Moi je ne me rappelle pas voir cette gauche bien-pensante tomber sur Vincent peillon à bras raccouris après ses propos débiles sur la "psychiatrie lourde". Ni même tomber sur Valls après sa sortie sur les "blancos". Ni sur Kouchner qui disait "qu'on cherche les blancs dans cettre équipe de France". Ni sur Fabius lui-même lorsqu'il se permet de balancer ses petites phrases sur les unes ou les autres. Voir cette révolte à deux vitesses sous prétexte que Fabius serait juif est écoeurant de servilité et de soumission à un communautarisme bien-pensant. Il y aurait donc une communauté au-dessus des autres qui pourraient balancer ses boules puantes sans s'en prendre en retour? Dans quelle démocratie on est là?
Fabius a voulu comme d'habitude faire son malin il s'est pris un crochet à la face. Il est normal qu'en pleine période électorale on attende pas de ses "camarades" qu'ils viennent nous mettre des bâtons dans les roues. Ce sera le cas en Languedoc-Roussillon, ce le sera aussi en Poitou-Charentes. Comme par hasard. Cette gauche bien-pensante me fait gerber tellement sous le couvert de la bien-pensance elle dissimule ses bassesses.

Publié dans parti socialiste

Commenter cet article

Gabale 21/02/2010 23:10


Moi aussi, cette gauche morale me fait gerber.


cyrano 29/01/2010 17:23


Fabrice, si on était en 1940, tu aurais fait partie des socialistes qui auraient rejoint Petain. Et pareil, si Besson n'avait pas trahi ton gourou Royal, tu serais fier de ce socialiste pas bien
pensant.

En tout cas, je suis content de voir que tu as fait ton coming out en tant qu'antisémite : le PS a déjà pris des sanctions contre Frêche pour racisme (sur les harkis, et les noirs), et là, je ne
t'ai pas vu prendre la parole. En revanche, quand il s'attaque à un Juif, et que le PS réagit, le PS est forcément à la solde d'une "communauté au-dessus des autres".

En réalité, je vais te dire ce que je pense de cette histoire, en disant d'entrée que je suis d'origine juive. Le jeu de mot sur "la tronche pas très catholique de Fabius", je m'en fiche. C'est
juste pas drôle. En revanche, j'observe que Frêche, dès qu'il est renvoyé dans les cordes, s'attaque directement à l'identité de la personne, à ses origines (les harkis, les noirs, Fabius qui est
juif). Et ça, je trouve que c'est écoeurant. Et je dis ça, malgré le fait que j'ai beaucoup d'admiration pour le bonhomme et pour ce qu'il a fait à Montpellier. En fait, il est trop vieux, et il
est juste temps qu'il se retire.


evah5 29/01/2010 12:07


Tellement d'accord avec vous. Nous sommes tellement nombreux à être écoeurés. Que pouvons-nous faire face à cette alliance objective?
Pour aujourd'hui j'ai envoyé ça sur le site du PS que je vous livre (j'ai bien conscience que c'est vain):
"Bonjour, je veux en préambule vous dire que je n'ai aucune sympathie particulière
pour G. Frêche. Cependant cette interprétation outrancière et démesurée que vous faîtes d'une phrase du langage courant ("pas très catholique") est insupportable et dangereuse. De plus pour
s'ériger en valeurs morales encore faut-il n'avoir pas de choses trop compliquées à se reprocher! Et puis l'importance que vous donnez à cette affaire laisse vacante toute la place que vous devriez
donner chaque jour à la casse permanente des liens sociaux et de la démocratie dans ce pays. Je ne vous entends pas beaucoup là-dessus. Enfin je constate que les règles ne sont pas les mêmes
partout: ici on n'a pas le droit de faire alliance au premier tour, mais là-bas si! (?). Un camarade bien intentionné peut utiliser publiquement des insultes odieuses et d'un autre temps envers une
autre camarade et... silence; là à Montpellier ce sont nos valeurs qui sont attaquées! Mauvaise foi, stratégie, calcul? Chers camarades où va ce parti? ps: je n'ai hélas pas grand espoir que ce
mail sera lu, ni non plus que mon vote du mois d'octobre soit respecté."
 


francis 29/01/2010 11:59


les propos de G Freche sont inacceptables. depuis quand juge t on les gens sur "leur tronche", au mépris de tout ce qui fait l'individu, en contradiction avec l'éducation de ne pas s'arrêter aux
apparences...sans compter la suite
j'espère que ce scrutin débarassera le PS de Freches, et que la région sera "verte",
ce qui serait un bel hommage à nos partenaires.

et à propos, SR, elle est où, elle dit quoi?
sur Frèches, les retraites, la burqua,
pourquoi ne participe t -elle pas au débat?


Marie Gendron 29/01/2010 05:52


100% d'accord !
Moi ce qui me fait gerber, c'est le fait que personne n'ait défendue Madame Royal lors des propros de Vincent Peillon (la fameuse psychiatrie lourde). Je crois que je vais finir par abandonner
le PS tout entier ! Exception faite bien sûr pour Ségolène Royal !