C'est tout le système politique qui est corrompu.

Publié le par Asse42

 

timbre_amitie_franco_americaine.jpg

 

 

 

 

Ségolène Royal a bien raison d'insister sur la corruption du système Sarkozy mais ça ne suffit pas! Ce n'est pas seulement la sarkozie qui est dévoyée, c'est l'ensemble des acteurs politiques et plus largement de nos élites quelles que soient leur positionnement politique. La corruption est généralisée. Mais pas seulement dans le sens d'une valise pleine de billets. La corruption se fait par l'idéologie et donc la direction politique que l'on donne ensuite au pays. C'est grave et ça pèse directement sur nos vies. Lorsqu'on regarde l'orientation politique de notre pays depuis 30 ans on ne peut que constater que la direction est la même quelle que soit le positionnement politique droite ou gauche. Certes la parenthèse Jospin a été plus sociale mais sans jamais abandonner la ligne libérale chère à la sociale-démocratie ,et bénéficiant de circonstances économiques exceptionnelles (euro en-dessous du dollar!) et en privatisant à outrance notre pays comme jamais aucun autre gouvernement ne l'a fait...


Regardons le monde tel qu'il va et particulièrement l'Europe puisqu'elle conditionne nos vie quotidiennes. La construction européenne ne s'est pas faite sur la fraternité entre les peuples dans un idéal de paix! Il n'y a plus que les bisounours pour croire encore à cette propagande. Elle s'est construite sur une volonté des cartels des maîtres des forges qui dominaient le capitalisme européen. C'est donc leur volonté d'unir leurs marchés respectifs et de les ouvrir au maximum pour faire plus de bénéfices qui a été à la base de la construction européenne: un grand marché ultralibéral. On en voit bien le résultat aujourd'hui où ce système idéologique s'est développé pour devenir ce qu'est la construction européenne: une union au service des intérêts des cartels industriels, bancaires, monarchiques, etc... Où est le bénéfice pour les peuples? On nous dit qu'on a été protégé des guerres? Et la yougoslavie? Et les guerres civiles qui se préparent alors que l'oligarchie prépare encore la rigueur pour les peuples pendant qu'eux s'engraissent comme des porcs? Cette idéologie a un dogme intangible: la stagnation des salaires pour éviter l'inflation. C'est le mandat clair donné à la BCE européenne. Donc depuis 20 ans les salaires baissent ou sont contraints par l'orientation politique de cette Europe. L'Europe a mis en place un système qui empêche d'envisager une autre politique de sortie de crise derrière son leader: l'Allemagne. Car c'est ce pays qui mène la construction européenne depuis que la France a accepté que l'euro s'aligne sur le mark. Depuis on subit la politique allemande et notre déficit avec elle ne fait que s'accroître. Tout comme d'ailleurs les autres pays de la zone euro dont les déficits sont contrebalancés par le seul excédent allemand!

Bref nous sommes coincés car les capitalistes allemands marchent main dans la main avec les capitalistes américains pour fortifier cette union douanière libérale prônant la mise en concurrence des systèmes sociaux en les tirant vers le bas.


C'est cela que Ségolène Royal dénonçait précisément en 2006 et qui a fait son succès populaire. Elle avait mis le doigt juste là où ça fait mal. Elle a poursuivi en dénonçant la main mise des banksters sur la politique, jusqu'à son intervention d'hier où elle a été directe et claire pour dénoncer le mal qui ronge nos sociétés: la soumission aux marchés.

Seulement avec la crise les yeux ce sont ouverts sur la marche du monde et on demande quelles solutions envisagées alors, pour combattre cette soumission qui entraîne l'injustice des politiques. Ségolène Royal, comme la social-démocratie, ne répond pas à cette question qui sera pourtant fondamentale pour mettre en place une politique socialiste dans notre pays. Dénoncer le bankstering c'est bien mais comment faire pour l'imposer dans un environnement global soumis aux banksters? C'est ça LA QUESTION politique majeure. Est-ce que Ségolène Royal envisage des solutions ou s'en remet-elle aux sociaux-démocrates que l'on sait corrompus au système?


Vous ne croyez pas? Alors prenons un exemple concret. Un exemple de ce qui se passe au sein des élites politiques, économiques, médiatiques, bancaires, financières, de notre pays. Prenons l'exemple de la French American Foundation qui véhicule l'idéologie libérale à travers nos élites. Voyons maintenant quels sont les membres de cette FAF parmi nos élites: Je vous laisse regarder tranquillement pour vous ouvrir les yeux sans pointer du doigt l'une ou l'autre. C'est à vous de vous faire votre propre jugement.

C'est fait?...Comprenez bien maintenant pourquoi on dit que l'ensemble de nos élites sont corrompues par ce système et qu'il n'y a pas de différences entre la gauche social-démocrate et la droite. Elles feront la même politique. On le voit bien au niveau international où l'Internationale Socialiste accepte facilement de se soumettre à l'ordre mondial libéral et y prône les mêmes solutions contre les peuples comme la taxe carbone.


Alors que penser? Que croire? Et plus précisément qu'en pense Ségolène Royal? C'est cela ma vraie question politique. Elle ira encore chez Papandréou le 13 Juillet pour quoi faire? Pour impulser une orientation socialiste non-soumis à l'ordre libéral de son "ami" Obama? Ou pour rentrer encore dans le moule de la social-démocratie qui consiste à dénoncer le systéme sans le changer? Pour moi ce sera la base de mon engagement politique d'avenir au-delà de la personnalité même de Ségolène Royal que j'apprécie beaucoup par ailleurs.


Partager

Publié dans Désordre mondial

Commenter cet article

francis 08/07/2010 20:40



et bien, si elle veut un débat, qu'elle le propose, le demande


avec woerth et fillon...


un vrai débat, à la télé, snas s'interrompre...


 



Asse42 08/07/2010 21:32



Et bien justement ce n'est pas elle qui avait la meilleure formule en voulajnt que les candidats puissent s'exprimer sans avoir à s'interrompre pour faire valoir leurs idées?



francis 08/07/2010 15:28



je ne suis pas certain qu'un référeendum sur les retraites fonctionne. quelle pourrait être la question posée? >Tous les retraités auraient, bin sûr le droit de voter ce qui leur permet de
faire basculer une majorité vers un projet qui ne les concerne pas directement. Et les jeunes iront ils voter à 20 ans pour un sustème qui les concernera dans 40 ans?


avant le féférendum, le débat: je mlite pour au moins deux débats télévisés sur les grandes chaînes d'info sur ce sujet qui nous touche tous.


des débats "projet contre projet" pour éviter les illusionnistes du yaka...


pourquoi cel n'a pas lieu, pourquoi n'est ce pas la demande du PS??



Asse42 08/07/2010 20:35



@ Francis. L'idée du réferendum c'est d'obliger au débat avant bien entendu et ça oblige ensuite le gouvernement à poser les termes du réferendum de façon plus consensuel.



Elie Arié 07/07/2010 23:21



Tiens, l'appel de Royal à un référendum sur les retraites, qui a triomphalement recueilli 15 000 signatures sur les 4 millions nécessaires, a disparu de la page d'accueil de DA.


 


Encore une bourde qui a foiré.



Asse42 08/07/2010 01:08



Euh non Elie. C'est toujours en première page: http://www.desirsdavenir.org/