Vice-présidence de l'IS,un poste stratégique pour Ségolène Royal

Publié le par Asse42



Il semble que le parti socialiste souhaite proposer à Ségolène Royal de prendre la vice-présidence de l'IS au côté du président actuel: Papandreou. Ce poste devait revenir au premier secrétaire qui l'a laissé à l'ancien qui n'y est pas attaché. Donc cela devrait aboutir.
Voici la dépêche AFP:

Royal (PS) pourrait prendre la vice-présidence de l'Internationale Socialiste

PARIS (AFP) — Ségolène Royal, qui souhaite un poste à la direction du PS, pourrait succéder à François Hollande à la vice-présidence de l'Internationale socialiste, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Les Echos.fr assurent jeudi que "le Parti socialiste, qui réunit mardi ses instances dirigeantes, devrait proposer à l'ex-candidate à l'élection présidentielle de le représenter au sein du présidium de l'Internationale socialiste".

Interrogé par l'AFP, François Lamy, bras droit de la première secrétaire Martine Aubry, a dit que le sujet "est en discussion", sans autres précisions.

De son côté, François Hollande a déclaré à l'AFP: "ce poste ne m'appartient pas et il est a la disposition du Parti socialiste".

L'ancien chef du Parti socialiste a expliqué avoir eu ce poste "en tant que premier secrétaire du PS, quand le congrès de l'Internationale socialiste s'était réuni en juin 2008". Mais "je n'ai pas vocation à occuper cette responsabilité, et pour moi ça ne pose aucun problème et je l'ai fait savoir", à la direction du PS.

Selon M. Hollande, il s'agit d'un "poste honorifique", qui renvoie "à deux ou trois réunions par an". "Je considère que ce poste revient à la première secrétaire, qui en fait ce qu'elle souhaite"

La présidente de Poitou-Charentes, qui avait scellé ses retrouvailles avec son ex-rivale Martine Aubry lors d'un meeting commun la semaine dernière, a laissé entendre qu'elle était intéressée par plusieurs postes: la présidence de l'Association des Régions de France, la Fédération des élus socialistes et républicains ou une représentation du PS à l'international.

L'IS est présidée par le Grec Georges Papandreou, assisté de plusieurs vice-présidents.


Ce poste est considéré comme honorifique par le parti socialiste français...Cela montre avec quel soin, avec quelle curiosité, avec quelle pugnacité il fait valoir sa vision en Europe.
Pour Ségolène Royal ce serait tout à fait différent, ce pourrait être un chemin vers la présidence de l'Internationale Socialiste et un marche-pied vers la présidence européenne. Mais pour l'instant c'en est encore bien loin.

Non ce qui est important c'est que Ségolène Royal pourra infléchir la vision de l'IS vers le social-humanisme qu'elle souhaite voir en place. Elle va s'affronter avec les tenants d'un social-marxisme et surtout avec les sociaux-libéraux atlantistes qui dominent l'idéologie du PSE. Avec les travaillistes et les soc-dem anglo-saxons, il existe une convergence de vue à se mettre sous la protection de la puissance américaine quitte à lui ouvrir grandement les portes de l'Europe pour cela. Or c'est contraire avec l'idée d'une Europe puissance et donc indépendante des blocs en construction. L'équilibre mondial se fera sur la constitution de blocs indépendants et capables de travailler en commun. Il ne s'agira pas qu'un bloc ( blocs continentaux en construction) domine idéologiquement, financièrement, culturellement un autre bloc.
Pour cela il faudra une Europe fière de ses traditions, de ses valeurs, de son modèle social, de son développement économique et culturel, pour s'adresser d'égal à égal aux autres blocs pour peser dans la marche du monde. Nous n'avons pas la même conception diplomatique que les USA par exemple. Il faudra le réaffirmer.

Ségolène Royal est la dirigeante socialiste la mieux placée pour cela. Elle a une cohérence idéologique solide et elle est à l'origine de l'orientation du PSE. Citizen First veut dire en français qu'il faudra une démocratie participative des citoyens. On ne pourra plus gouverner sans les citoyens. Cela c'est Ségolène Royal qui le porte à l'internationale. Sa région est la plus en pointe en Europe et a des partenariats avec l'Amérique du Sud.
Et puis Ségolène Royal est assez curieuse du développement mondial pour apporter un autre regard sur le monde. Elle n'hésite pas à se rendre à Bélem, au forum social mondial, pendant que les élites se rendent à Davos.
Enfin à travers Désirs d'Avenir elle a déjà organisé une conférence à Athénes sur l'avenir des gauches en Europe auprès de Papandreou.

Elle serait donc idéalement placée pour faire progresser les idées sociales-humanistes en Europe. Son aura est important partout où elle passe et ses discours font date dans la construction du socialisme du XXI ème siècle. Je pense sincèrement qu'elle est prête pour ce poste et pour aller au-delà. C'est elle qui porte les valeurs fondamentales de l'avenir de la gauche socialiste. C'est donc à elle de les imposer au sein de l'Internationale Socialiste pour redonner de la vigueur et de la fierté au mouvement socialiste et pour rappeler au monde que le social-humanisme est la clé du progrès humain pour tous et du respect pour chacun.

Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article