Pourquoi je suis anti-sioniste.

Publié le par Asse42



Je me dois de m'expliquer à mes amis et camarades qui ne comprennent pas comment je peux soutenir Ségolène Royal et sa vision de la fraternité mondiale tout en me déclarant anti-sioniste. Certains même tendent à me diaboliser en me traitant de raciste voir carrément de nazi...ben voyons. Il est évident que si le débat est placé sur ce plan là j'aurais beaucoup de mal à me faire entendre et à faire valoir mon opinion sur l'organisation et la marche du monde tel qu'il est.
C'est pourquoi je fais le pari que l'on peut débattre d'un sujet majeur, car concernant l'humanité toute entière, avec respect des positions de chacun. Nous socialistes, et particulièrement à Désirs d'avenir, nous devons être pour le débat et l'échange c'est ce qui fait notre force.

Le sionisme et l'impérialisme américain.

Je combats le sionisme parce qu'il est partie prenante de l'impérialisme américain. Le sionisme est une idéologie colonialiste permettant à Israël d'agrandir son territoire en colonisant les terres adverses. Le sionisme ne se définit aucune limite à son élargissement. Il prend exemple d'ailleurs de la constitution américaine qui ne précise aucune frontière à la nation américaine. 
Mais le sionisme prend aussi exemple sur le développement de ce que sont devenus les états-unis. ceux-ci ses sont constitués sur un génocide, celui des indiens quii ont été exterminés, et sur l'esclavage qui ,jusque tard a perduré pour favoriser la puissance économique américaine. Le sionisme s'appuie sur les mêmes fondamentaux même s'il n'est pas aussi radical. Il n'a pas exterminé les palestiniens mais il les a contraint à partir, pour finir par les parquer derrière un mur. Cette volonté d'enfermement des palestiniens nous fait penser à la création d'un grand camp d'internement à ciel ouvert qui nous rappelle les heures les plus sombres de notre histoire.
Pour le justifier on nous dit que c'est pour lutter contre le terrorisme. C'est l'antienne repris aussi par l'impérialisme américain pour assurer son hégémonie sur le monde. En diabolisant son adversaire on crée les conditions à la riposte militaire poussée par la haine de l'autre. Est-il anormal pour un peuple qui se voit envahir par des chars, une armée colonisatrice, de résister? Et on ne peut résister qu'avec ses propres armes. Les palestiniens, comme d'autre peuple avant lui, se défend comme il peut. En tout cas cette résistance permet à Israël de faire valider par les autres puissances mondiales son droit à l'existence et à la défense par les armes s'il le faut. Cette situation déstabilise le proche-orient et met la pression sur les voisins d'Israël qui se sentant agressés envisagent une riposte ou du moins cherchent logiquement à se défendre. C'est ainsi que l'on assiste à la nucléarisation de l'Iran qui est son seul moyen de garantir son existence face à la puissance militaire israélienne financée et appuyée par l'hyperpuissance militaire américaine. Autrement comment empêcher que les USA interviennent militairement  en Iran et détruisent le pays, comme ils l'ont fait en Irak, tout en s'emparant des richesses comme le pétrole?

Le sionisme est donc un outil de déstabilisation de la région devant permettre l'établissement d'un pouvoir pro-américain sur une région regorgeant de pétrole et géostratégiquement bien placé pour contrôler le déplacement des flux de richesses mondiaux.

Le sionisme et la guerre des religions.

Le sionisme en s'appuyant sur une volonté juive d'avoir un état à soi sur une terre biblique, induit que le judaïsme est obligatoirement sioniste. D'autant plus qu'il est appuyée par la vision évangéliste très puissante aux USA qui est pour la création d'un état juif pour favoriser leur regroupement favorisant le retour de Jésus-christ et ensuite obliger les juifs à se convertir au christianisme ou...disparaître. Ces deux visions religieuses n'ont donc pas les mêmes finalités concernant le sionisme mais s'associent dans le temps présent pour défendre l'instauration d'un état juif puissant et vaste pouvant accueillir l'ensemble des juifs du monde.
Pour prospérer et être accepter dans le monde, cette association judéo-chrétienne doit diaboliser son adversaire, celui qui est présent sur la terre d'Israël et empêche son extension: l'Islam. Finalement on se retrouve comme aux temps médiévaux des croisades ou l'empire occidental s'en allait libérer la terre sainte des impies musulmans. Qui a dit que l'histoire est un éternel recommencement? Cette diabolisation de l'Islam contraint cette religion à se défendre en se radicalisant et en développant donc l'islamisme radical et politique. C'est l'antithése au sionisme et son objectif ne vaut guère mieux puisqu'à la haine répond la haine, à la volonté colonisatrice donc destructrice, répond la volonté de destruction. A croire que les humains n'ont rien appris du passé et lorsqu'un humain se sent agressé il répond par la haine ou la frustration de la soumission qui ne débouche que sur une violence. L'agression n'est jamais positive même au nom d'un idéal de justice, de démocratie ou de sanctification...

Pour autant cela ne doit pas jeter l'opprobre sur l'ensemble des religieux du monde. Il existe parmi le judaïsme, la chrétienté ou l'islamisme, des religieux qui combattent cette confrontation religieuse car redoutant que l'inévitable se produise: une guerre mondiale qui serait destructrice de l'humanité.
C'est bien pourquoi je suis un athée convaincu et je crois que les religions sont un frein mental et moral au développement de l'être humain.

Le sionisme et le capitalisme.

Tout colonialisme a besoin d'être financer car cela demande des moyens matériels et humains considérables. Le sionisme peut donc compter sur les largesses des USA qui leur octroie des milliards de dollars à leur développement. Ce qui fait que l'armée d'Israël est une des plus puissantes forces militaires du monde. Et lorsqu'on atteint une telle puissance on a parfois tendance à se croire invincible ce qui entraîne un déséquilibre rationnel, une perte de raison qui oblitère la vision globale de la situation. On ne pense plus qu'à son petit intérêt personnel au détriment des autres intérêts.
Le sionisme s'appuyant donc sur l'impérialisme américain entraîne donc un déploiement de forces militaires impressionnant pour résister et détruire ses adversaires. C'est ainsi que les guerres d'Irak ont pu être financées par l'organisation capitaliste mondiale.

A partir de la première guerre d'Irak les américains ont fait le constat que cela leur coûtait excessivement cher de déployer autant de force si loin de chez eux. Pour trouver des financements ils ont donc exploité au maximum le système capitaliste financier qui a dépossédé les états de la gestion de leur monnaie. La constitution de l'euro a été pour eux une aubaine car le différentiel de change entre celle-ci et le dollar finance le déficit américain. Ce qui permet ainsi de dépenser pour la guerre impunément et presque indéfiniment. C'est donc en abandonnant sa souveraineté monétaire à une banque centrale indépendante, comme aux USA, que l'oligarchie financière finance l'incroyable effondrement du dollar. Ainsi le déficit américain est compensé par la force de l'euro qui est dépendant d'un système financier ou malgré sa faiblesse insigne toutes les transactions mondiales se font encore principalement en dollars! Seule monnaie mondiale ayant le pouvoir exorbitant de se créer en toute impunité. Jusqu'à quand les nations mondiales vont-elles tolérer de financer l'économie américaine? A quand un nouveau Bretton-Woods?
Le problème c'est que ce système financier capitaliste profite aux élites du monde entier. Tout le monde est ainsi lié au système et personne n'a envie de le voir s'écrouler. C'est logique. Alors malgré la crise financière et les conséquences sociales que cela induit, le premier soucis des gouvernements occidentaux a été de vouloir sauver le système bancaire du marasme. Non pas pour sauver les peuples, car pense-t-on que la mondialisation financière entraînant les délocalisations fait le bonheur des peuples?, pour sauver les élites mondiales.

Le sionisme a donc besoin d'un capitalisme fort pour se financer. C'est pourquoi ses lobbies sont omniprésents auprès des gouvernements occidentaux, autant américain qu'européen. Avec l'avènement su sarkozysme en France nous avons une vision sioniste de l'international. Une vision qui peut dire qu'elle défend l'identité française en refusant l'entrée de la Turquie en Europe, de faire des amalgames entre immigrés, africains et musulmans bien sûr, et identité nationale. Une vision sioniste qui nous pousse à construire une base à Abbou-Dhabi scellent ainsi notre retour dans l'Otan. Le sarkozysme, comme le bushisme avant lui , nous entraîne donc dans un choc des civilisations contre notre gré car la volonté des peuples n'est pas de se faire la guerre et c'est là tout le danger. Comment les gouvernements peuvent-ils continuer à financer le colonialisme occidental qui sert leurs intérêts particuliers contre celui des peuples, si ce n'est en nous faisant peur et en nous poussant à la haine de l'autre?

Quelles solutions?

Quelles solutions pour résister à cette montée des extrémismes qui finira par nous pousser à la confrontation mondiale? Car c'est là le chemin qu'on emprunte si rien n'est fait.
La solution doit venir des peuples, des opinions publiques. C'est d'ailleurs pourquoi l'omerta, la propagande médiatique n'a jamais été aussi forte pour empêcher la prise de conscience des peuples. On insiste toujours sur le danger de la haine anti-sémite ou anti-juifs en montant en épingle des évènements dont on se rend compte a posteriori que parfois ils étaient faux. Comme cette fausse agression d'une femme juive dans un train, ou  cette agression contre un rabbin montée de toutes pièces. Est-il acceptable dans notre république de voir notre élite politique se rendre à un dîner du CRIJF officiellement? C'est une dérive dangereuse pour notre équilibre républicain laïc.
On le voit en Amérique du Sud notamment c'est par la consultation massive des peuples et leur participation aux décisions que les états parviennent à lutter contre la domination impériale Occidental qui s'était accaparée les richesses des pays. C'est la solution pour lutter contre la propagande américaine et ... la CIA. Officine responsable des déstabilisations politiques dans le monde entier.
L'autre solution est plus radicale mais tout aussi efficace: l'indépendance énergétique. En développant les énergies renouvelables les pays pourraient se passer de pétrole et d'énergies fossiles en général. Ainsi la lutte pour la domination énergétique du monde que ce soit pour le pétrole, le gaz ou l'uranium deviendrait caduque. Et l'ensemble des pays mondiaux pourraient accéder à l'indépendance énergétique. L'horreur absolu pour les tenants du système capitaliste dont l'essentiel de la richesse repose sur l'exploitation des ressources énergétiques.

Pour l'avenir de l'humanité il faut donc lutter contre le sionisme et plus généralement contre tous les impérialismes qui sont néfastes et destructrices. Il faut arrêter de concevoir sa religion comme un pouvoir de domination sur l'autre. Il faut arrêter de concevoir sa race comme étant supérieure à l'autre, sa culture, sa civilisation, son mode de vie. Toutes ces confrontations ne font qu'entraîner une montée des tensions et donc des guerres.
La seule solution est de concevoir notre développement sous l'angle de: Est-ce pour le bien être de l'humanité? La Terre n'a pas été créée pour être un lieu de confrontation entre différentes tribus humaines. Si nous sommes humains c'est pour apporter notre richesse à cette planète, tout comme les autres formes de vie. Nous avons la capacité d'agir sur l'environnement non pas pour le détruire mais pour l'organiser de telle façon qu'il permette le bien-être pour toutes et tous.
Je combats donc le sionisme comme étant la résultante d 'un ordre mondial que je ne veux pas cautionner. Je refuse d'avoir la haine pour une culture, une religion ou une civilisation parce que l'on me montrerait que ses travers et ses mauvais côtés. Il me semble qu'étant de gauche et humaniste cela va de soi et est parfaitement compatible avec mon engagement pour un monde plus fraternel. Bien sûr cela demande à mes contradicteurs de dépasser leurs tabous, leur barrière idéologique ou théologique pour ne voir que le seul bien-être de l'humain. C'est mon seul objectif sur cette planète.

Je vous mets le lien d'une vidéo pour illustrer mon propos. Ce n'est pas une vidéo de haine ou de stigmatisation alors je vous demande de la visionner avant de vous radicaliser. On ne peut voir le monde que d'un seul côté ou par un seul bout de la lorgnette:
http://www.clap36.net/index.php?option=com_content&view=category&id=7&Itemid=24fra

Publié dans Désordre mondial

Commenter cet article

Maghnia 04/11/2009 17:12


asse42
le comm' 5 est écrit par un blogger qui orthographie mal son prénom.. "Nicoals" à la place de Nicolas
je trouve ça assez suspect :-)))

non je pinaille parce que Nicoals (donc) .. quand je lis "Alors quand je vois tout ces imbéciles qui confondent antissionisme et antisémitisme je pense que la réflexion n'est pas encore bien
ancrée"

je me dis qu'il n'est pas .. lui.. un imbécile :-)))))))))


Rodolphe 04/11/2009 15:54


A MICHEL
Le fond du problème c'est que tu réagis plus en fonction des données des médias (contrôlés par qui???) qu'au travers d'une analyse à froid multidonnées.
Par ailleurs,du fait de l'affrontement « fond de commerce » des deux parties tu fais comme tout le monde et tu mélanges les genres dans un méli-mélo type salade russe façon chinoise.
Si demain le conflit israélo-palestinien prenait fin ,il n'y aurait plus d'aide généreuse à cout terme tant pour les uns que pour les autres, surtout pour Israël qu'il ne faut pas confondre avec la
notion de juiveté. C'est à ce niveau là, idéologique et philosophico-religieux (la religion servant à assoir comme d'habitude un pouvoir extrémiste et dictatorial) que doit être dévoilé le principe
du sionisme dont les fondements sont l'intégrisme et la xénophobie.
Sépare donc Michel les deux histoires et analyse ensuite le sioniste en toute neutralité, pour ce qu'il est, ce qu'il fait et ce qu'il envisage politiquement. Peut-on parler de Démocratie et de
Liberté dans les projets connus de gouvernance des peuples dans le cadre du sionisme? N'y a-t-il pas similitude avec le pangermanisme tristement célèbre?
Voilà de bonnes questions à se poser, nous qui ne sommes que des goys.
Accessoirement, Michel, reprends tes lectures historiques Tu te rappelleras alors que la Palestine n'est que l'ancien pays cananéen et que ce qui se passe actuellement n'est qu'un combat fratricide
par religion interposée pour justifier et manipuler.
Le sionisme dépasse totalement le microcosme palestinien et n'y est rattaché que par l'implantation d'une base militaro-religieuse permettant de structurer et sauvegarder la mise en place d'un
système mondialiste sans foi ni loi si ce n'est celle du fric et des affaires. Les guerres locales ne sont que le prolongement des guerres fratricides ancestrales liées à la seule volonté
d'hégémonie des dictateurs de chaque faction ou clan ou plus encore tribu.
L'erreur pour les dirigeants sionistes a été l'implantation en Palestine. Il y avait beaucoup de place tranquille ailleurs et si cela avait été le cas, le pouvoir mondial absolu tel que prôné par
une frange extrémiste très minoritaire des juifs serait en place depuis plus de 50 ans.
TANT MIEUX POUR NOUS!!!
Dernier point essentiel: le peuple juif n'existe plus depuis belle lurette, au gré des mélanges interraciaux. La juiveté existe par compte en tant que culture comme la culture basque ou bretonne.
Se référer au peuple juif est un insulte de la part des sionistes, à mon avis, pour les juifs, les vrais de cœur et d'âme, de pensée et de religion, ceux qui triment et sont exploités par leurs
soit disant frères qui leur caressent le dos pour mieux les asservir.
A LIRE: « Le livre d'Hiram » sur la franc maçonnerie (Christopher Knight et Robert Lomas)
collection « aventure secrète » éditions « J'AI LU »
après on en recause...
En toute Amitié, sans volonté de dominer ou de manipuler.
Amitiés à tous du fond du cœur!


Michel 02/11/2009 17:21


"Les territoires palestiniens seraient annexés par l'Iran, ou par l'Irak,.."
Réctificatif : par l'Iran ou la Syrie


Michel 02/11/2009 03:00


"Même Obama demande à Israël d'arrêter d'implanter des colonies en Palestine"
En attendant, aujourd'hui-même, c'est bien à israël qu'Hillary Clinton a donné raison, face aux éxigences nouvelles d'Abbas....

"Tu me demandes de critiquer le Hamas mais je le fais. Seulement ce n'est pas lui qui est impérialiste et agressif dans l'histoire."
Ak, ok... ca rejoint ce que je disais plus haut : pour toi, du moment qu'on est pas "impérialiste", on a tout bon... Le Hamas, lui, n'est pas agressif, il se défend seulement... lamentable !!

"...les sionistes israéliens qui poussent à la haine et qui sont les vecteurs du terrorisme."
Il y a eu terrorisme au moment-même ou l'état d'Israel a été voté par l'ONU, et bien avant l'annexion de territoires. Le vote de l'ONU n'a JAMAIS été accepté par les arabes, qui n'ont JAMAIS
accepté non plus l'état palestinien qui leur était offert. Mais c'est plus facile de se poser en martyr et d'appeler à la guerre, plutôt que se retrousser les manches et de construire des
routes...

"La violence entraîne la violence. C'est clair non? Et dans le cas d'une lutte c'est toujours au plus fort de faire le premier pas."
A CHAQUE FOIS qu'Israël, dans son histoire, à fait preuve de modération, ça a TOUJOURS été interprété, par les arabes du camp opposé, comme un signe de faiblesse, et ça a toujours été exploité par
la propagande arabe, en vue d'un durcissement du conflit....

Mais tous ces arguments, tu n'en as rien à faire... Qu'Israël recoive des roquettes tirées de Gaza le jour-même ou ce territoire est rendu, rien ne te choque.. Quand les responsables du Hamas se
terrent dans les caves, à Gaza, alors que la population est parquée sur les toits des immeubles, pour toi c'est logique... Quant à la charte du Hamas dont je te parle, c'est pas la peine de la
lire, hein, si ça vient de moi, c'est forcément un mensonge sioniste...

je vais te dire un truc que les gens comme toi ne VEULENT pas comprendre : Il n'y aura JAMAIS la paix entre les arabes et Israël. Parce que dans cette histoire, comme l'a écrit Botturi, les
palestiniens sont manipulés. Ils sont manipulés par les islamistes, par l'Iran, par la Syrie, qui sont des pays sous-développés, dirigés par des tyrans qui détournent l'attention de leur peuple des
privations qu'il subit, en focalisant son attention vers un ennemi pratique, Israël Et parce que pour les islamistes purs et durs, il ne peut pas y avoir arrêt du conflit tant qu'Israël existe.
Mais ça, toi, tu ne veux simplement PAS L'ENTENDRE.

sérieusement, tu crois que bachar el assad, ou l'autre barjot d'Iran, en ont quelque chose à foutre, des palestiniens ? Ils s'en battent l'oeil !! Comme l'a écrit Botturi, les arabes eux-mêmes sont
les premiers tueurs de palestiniens (Mais toi, les faits historiques, t'en a rien à foutre, tu raisonnes comme un mauvais livre de propagande...) Le plus gros massacre de palestiniens, c'est pas
aux israéliens qu'il est à imputer, c'est aux jordaniens....

Tu ne le sais peut-etre pas, alors je vais te l'apprendre : la PREMIERE réaction de l'Egypte et de la Jordanie, en 48, lorsqu'ils ont attaqué l'Etat d'Israël qui venait de naitre, ça a été pour
l'Egypte d'annexer Gaza, et pour la jordanie d'annexer la Cis-Jordanie... Bonjour l'unité du monde arabe !!!

Et tu sais pourquoi les arabes ne feront jamais la paix avec Israël ? Parce que ce pays est une insulte au monde arabe, qui est recordman du monde pour le sous-développement, l'analphabétisme, la
privation des libertés individuelles, celle de la liberté de la presse, la privation des droits des femmes, des droits à l'instruction, à la santé... La liste est longue !!!
Et le monde arabe, dans le miroir d'Israël, se prend toutes ses lacunes dans la gueule.
Voila pourquoi Israël est insupportable aux yeux du monde arabe.
Alors, tant que la propagande islamiste trouve, en des gens comme toi, un écho assez crédule et naïf pour faire croire que tous leurs malheurs sont dus à Israël, ils auraient tort d'arrêter.. Mais
dis-toi bien une chose : si, du jour au lendemain, Israël disparaissait, alors dans l'HEURE QUI SUIT, comme en 48, Les territoires palestiniens seraient annexés par l'Iran, ou par l'Irak, et les
palestiniens seraient asservis, ou liquidés par leurs FRERES arabes. Ca s'est déja produit, ça ne leur poserait pas de problème...

Alors je propose à tous les niais de ce pays d'ouvrir les yeux, et de réfléchir un peu à ça... Et toi, je te propose de répondre aux points que je soulève, au lieu de garder ton fil de "j'argumente
rien, mais je critique" !


Asse42 01/11/2009 18:14


Michel

Mais ouvre les yeux! Même Obama demande à Israël d'arrêter d'implanter des colonies en Palestine. C'est bien parce qu'il comprend que la puissance s'est renversée et est maintenant Israélienne.
Appuyée par la puissance US. C'est ça la situation.
Tu me demandes de critiquer le Hamas mais je le fais. Seulement ce n'est pas lui qui est impérialiste et agressif dans l'histoire. C'est Israël qui colonise par la force. D'où des réactions
terroristes d'où une escalade militaire. Jusqu'où?

Alors pour l'instant l'approuve Obama de mettre la pression sur les sionistes israéliens qui poussent à la haine et qui sont les vecteurs du terrorisme.
La violence entraîne la violence. C'est clair non? Et dans le cas d'une lutte c'est toujours au plus fort de faire le premier pas. En l'occurrence à Israël. C'est clair.Et ce serait tout à leur
honneur.