Ségolène Royal l'alternative libérale.

Publié le par Asse42



Nous arrivons au point de rupture du libéralisme où sa domination atteint son paroxysme et générant inévitablement sa destruction. Ou alors c'est lui qui nous détruira!  Nous le peuple citoyen du monde, nous les travailleurs. Cette organisation économique de la société n'est pas un projet collectif d'humanité mais un projet de domination des élites, des puissants, des riches sur tous les autres. Chacun à son échelle. On le voit lorsque l'individu atteint une parcelle de privilège et de pouvoir, il s'empresse à lorgner le niveau au-dessus et à taper sur ceux qui sont en-dessous. C'est cela le libéralisme triomphant, la lutte pour la domination, pour l'extraction individuelle de sa propre condition sociale du magma collectif qui enchaîne et qui pénalise.
Le libéralisme triomphant ne peut donc être un projet d'avenir pour l'humanité sinon c'est la guerre. Comme je le dis dans mon billet précédent c'est la lutte finale.

Ce libéralisme triomphant est malgré tout à son sommet de domination et de pouvoir. Il gouverne toutes les grandes puissances du monde, même les plus improbables comme la Chine capitaliste. Il a gagné la bataille idéologique laminant ainsi le socialisme et le communisme. Comme François Hollande le démontre avec force dans cette vidéo édifiante qui explique bien pourquoi Ségolène Royal s'est aussi heurtée à l'appareil socialiste pendant la campagne:


Hollande vole au secours de la mondialisation libérale
envoyé par momol. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

Le libéralisme est encore puissant parce qu'il est au pouvoir et qu'il est armé pour résister au peuple citoyen. Il se prépare à l'assaut en mettant de son côté toutes les forces possibles ainsi que la majorité silencieuse. Il nous conduit donc à une guerre civile, une révolution ou une révolte. C'est certain.

Face à ce libéralisme triomphant il y avait une alternative. En 2007 face au libéralisme néo-conservateur de Sarkozy, Ségolène Royal développait déjà une vision économique, sociale,environnementale, sociétale et institutionnel capable de nous faire rentrer dans un autre système de développement porteur d'avenir. Parce que ce système, que j'appelle le social-humanisme, est porteur de valeurs humanistes de démocratie et de respect du peuple citoyen qu'on ne retrouve nulle part ailleurs. Un projet qui dénonçait fortement le système libéral et ses conséquences humaines sur le développement. Qui proposait d'investir dans l'humain, dans l'environnement pour construire une autre société sur de nouvelles valeurs. Qui peut penser que l'être humain n'a pas besoin des autres pour vivre et même pour survivre? Imaginons qu'il ne reste que des riches sur la planète, sera-t-elle un lieu de bonheur sans partage? Cette image qu'on nous incruste dans la tête est erronée. Notre objectif, en tant qu'humain, n'est pas de vivre riche, c'est de vivre heureux.

C'est ce que Ségolène royal portait, et continuer de porter, pour l'avenir. Car nous sommes nombreux à croire que d'autres valeurs sont suceptibles de contribuer à un monde meilleur. Nombreux aussi à dire que ce qu'elle a commencé en 2006 elle doit le terminer en 2012. Pour le plus grand bien du plus grand nombre.


Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article

chloel 18/05/2009 12:46

As tu lu l'article sur Sapir sur Marianne 2 ?

ouyouyouille et ça, juste avant Rézé ...

Je serais un leader du parti, je me dépècherais de répondre avant le meeting ...

http://www.marianne2.fr/L-Hebdo-des-socialistes-accuse-de-censure_a179857.html

A lir aussi le pdf en cliquant sur le lien ...