Après Besancenot, Bayrou?

Publié le par Asse42


Après la folie médiatique pour Besancenot, voilà qu'une nouvelle fièvre se lève pour Bayrou. Il devient le chouchou des médias, il est invité partout et on ne parle que de lui. La sortie de son livre " Abus de pouvoir" lui a été très profitable et l'a mis en pleine lumière. Il tape dur sur Sarkozy, très dur même mais bizarrement à lui on ne lâche pas les chiens de l'UMP. On fait deux trois remarques, deux trois menaces puis on le laisse faire sa scène médiatique. Pourquoi? Pourquoi tant de mansuétude médiatique en sarkozie pour un adversaire? Et bien tout simplement que cet adversaire est de droite, pour l'instant, et qu'il embête le PS. Que du bonheur.

La sarkozie a tenté de monter en épingle depuis 2007 Besancenot pour en faire un contre-exemple Au LePen de Mitterrand. Or Besancenot s'il est populaire dans les sondages ne fait pas décoler son parti. On aime Besancenot, sa facilité de parole, son opposition radicale mais on ne votera pour le NPA et un parti qui nous propose de remettre au goût du jour le Komintern. Même avec la meilleure volonté du monde ce n'est pas envisageable. Donc il devrait rester scotché aux alentours de 7% et ne constitue plus une menace pour le PS, d'autant plus que le Front de gauche de Mélenchon et du PC lui a pris des électeurs. Finalement ces deux forces à la gauche du PS s'annulent, et avec LO devrait peser 15% de l'électorat pour les européennes environ.

Pas suffisant pour que Sarkozy prenne le temps de monter une stratégie politique d'envergure. Il compte débaucher encore quelques socialistes de renom, Lang et Allègre entre autre piaffent d'impatience, et finir de le marginaliser en l'enfermant sur sa droite avec un parti du centre-gauche incarné par Bayrou. Oui je sais que pour nous socialistes Bayrou ce n'est pas vraiment la gauche mais très vraisemblablement le centre...droit. Mais pour la sarkozie c'est du centre-gauche. Bayrou est donc poussé à l'extrême pour en faire le meilleur opposant à Sarkozy et montrer que c'est le seul crédible. Le cheval de troie sarkozyste centriste favorise même la visibilité de Bayrou pour ces élections alors qu'il n'y était pas obligé. L'objectif ultime étant d'affaiblir suffisamment le PS pour le faire disparaitre de la scène politique. Avec un centre fort incarné par Bayrou et une gauche qui ne serait plus que contestataire incarné par le trio Mélenchon- Buffet- Besancenot, ce ne serait que du bonheur pour Sarkozy.

Le matraquage sondagier qui donne le PS derrière l'UMP, allié à la puissance médiatique sarkozyste fait que cette tenaille se met en place. d'autant plus facilement que Martine Aubry n'ayant pas encore visiblement intégrer Ségolène Royal à sa direction divise le parti socialiste et écoeure quelques militants qui iront voir ailleurs. Cette élection s'annonce mal pour le PS si la direction n'a pas un sursaut d'intelligence politique situationnel.

Publié dans Politique

Commenter cet article

chloel 16/05/2009 08:14

bon, je suis d'accord avec ton analyse, qui est intéressante, c'est vrai, Sarkozy donne un coup de main à Bayrou (pour sa pub télé de campagne y compris)
Cela étant,le ps version solfé se coule bien tout seul ...

chloel 15/05/2009 23:55

Nom d'un petit bonhomme en bois, Asse, tu pourrais pas mettre un autre style d'écriture ou agrandir celui là ou encore l'espacer plus;
Bref, j'arrive pas à lire ou alors fourni la loupe avec ;)))

Asse42 16/05/2009 00:12


AH ouais? Merci de me le dire car je faisais des essais justement Je vais essayer en changeant de couleur.


Fred+de+Roux 15/05/2009 20:32

Ah, le matraquage sondagier... Encore une invention des politiques qu'ils appellent communication.