Ségolène Royal anti-occidentaliste?

Publié le par Asse42

Ségolène Royal à la conférence sur l'avenir des gauches à Athènes le 12 Mai 2009.






Ségolène Royal est en train de creuser le sillon d'une pensée de la nouvelle gauche. Une gauche plus radicale donc moins soumise aux dogmes de droites que sont le libéralisme économique et l'occidentalisme.
Ces deux notions sont étroitement liées car le libéralime économique s'appuie sur la puissance occidentaliste pour prospérer et conquérir des nouveaux pouvoirs partout dans le monde.

L'occidentalisme c'est un concept idéologique qui a pour principe d'imposer la domination occidentale dans le monde. Domination culturelle, économique,institutionnelle,militaire et de civilisation. Pour cela elle s'appuie sur tous les leviers de pouvoir et en premier lieu le financier qui est, comme chacun le sait, le nerf de la guerre. Cette idéologie cherche donc à s'accaparer par tous les moyens les richesses de la planète. Pour garantir à ce flux de richesses de circuler elle doit contrôler les points de passages géostratégiques du monde, ce qu'elle fait militairement par l'intermédiaire de l'Otan. Pour que ce flux soit productif et contribue à augmenter l'enrichissement on déploie l'idéologie libérale économique qui a comme seul intérêt celui d'empêcher la propriété des états sur leur outils de production et créateurs de richesses, en privatisant au maximum. Ainsi les multinationales participent à l'occidentalisme dans le monde au détriment des peuples et des citoyens concernés laissés en pâture dans la mondialisation globalisée.
L'occidentalisme s'appuie aussi bien sûr sur une idéologique religieuse puissante que l'on baptise de sionisme. Le sionisme est une idéologie judéo-chrétienne de colonisation du monde qui trouve son débouché sur le conflit Israélo-Palestinien. Ce conflit sert de point de friction entre les religions et les civilisations. Il est donc très utile à l'occidentalisme puisqu'il contraint ses adversaires à se radicaliser dans le terrorisme et l'Islamisme. C'est la seule façon de résister au sionisme pour ces peuples déshérités et n'ayant pas la puissance pour résister face à face. L'augmentation du terrorisme, ou du moins de la terreur, permet à l'occidentalisme de faire tourner ses usines d'armement impunément et avec un alibi en béton. Au nom de la lutte contre le terrorisme on va guerroyer. Mais dans quel but? Pour libérer les peuples de ces intégristes comme en Afghanistan? Vous y croyez vraiment? Non l'objectif est toujours stratégique. L'Afghanistan est un point de passage géostratégique d'oléoduc et de gazoduc inter Orient-Occident. Autrement dit nous ne luttons pas contre le terrorisme mais pour dominer et pacifier ce territoire.

L'occidentalisme n'est pas tout seul dans le monde. Il se heurte en face de lui à l'islamisme et à la montée en puissance chinoise qui développe petit à petit son colonialisme, notamment en Afrique. Nous sommes donc au coeur du choc des civilisations. En soutenant l'occidentalisme on participe au choc des civilisations sous prétexte d'imposer nos valeurs au monde. Est-ce soutenable comme projet d'avenir pour l'humanité?
Personnellement je ne le crois pas. Ma vision de la fraternité mondiale est la volonté de donner aux différents peuples du monde la possibilité de vivre dignement dans leur pays et de respecter leurs différences culturelles et de civilisations.

Dans ce choc des civilisations Ségolène Royal semble argumenter très nettement vers un retour à une Europe indépendante de l'hégémonie idéologique US et plus généralement anglo-saxonne. Car ne nous voilons pas la face l'occidentalisme a pour leadership mondial les USA et l'Angleterre. Deux puissances qui poursuivent la défense de leur intérêt particulier et entraînent derrière eux l'Europe et dernièrement la France qui a accepté de se soumettre au joug anglo-saxon.
C'est pourquoi il est important que la gauche française, et plus particulièrement le socialisme républicain, prenne clairement position sur ce sujet fondamental des relations internationales. C'est ce qu'a fait Ségolène Royal lorsqu'elle a dénoncé l'entrée acquise de la France au commandement intégré de l'Otan et lors de son discours de Dakar, où elle a dénoncé très clairement le colonialisme français, et plus largement occidental.


Discours de Dakar
envoyé par segolene-royal - L'info internationale vidéo.


Lors de son déplacement au Québec pour parler de la francophonie elle avait très clairement développée une vision " francisée" du développement mondial en insistant sur l'indépendance des cultures et des langues. Et notamment du français qui devait revendiquer toute sa place et ne pas se laisser dévorer par l'anglais. Cela participe d'une pensée profondément républicaine véhiculée par Ségolène Royal qui revendique un socialisme appuyée sur les valeurs fondamentales de la république: Liberté, Egalité, Fraternité. Des valeurs qui doivent transcender les frontières car applicables à tous les peuples.
Enfin hier lors de son déplacement à Athènes, Ségolène Royal a réaffirmé très clairement sa vision d'une Europe de gauche qui doit porter ses propres valeurs au monde ainsi que son modèle de développement.

Lire le discours d'Athènes de Ségolène Royal.



Ségolène Royal s'inscrit donc très clairement vers la revendication d'un monde plus fraternel qui n'accepte pas la lutte des impérialismes comme horizon, quels qu'ils soient, et qui défend les droits des peuples à la différence, à la justice sociale, à la paix. Cette vision s'apparente donc à s'opposer fermement à la vision occidentaliste véhiculée aussi bien par les conservateurs que la social-démocratie. C'est une rupture avec l'Europe telle qu'elle va et aussi avec la pensée dominante au sein de son propre parti.



Publié dans Ségolène Royal

Commenter cet article