Avec ségolène Royal, un socialisme d'avenir.

Publié le par Asse42










Ce qui se joue aussi le 20 novembre c'est la constitution politique d'un socialisme d'avenir. Un socialisme porteur d'un projhet de société nouveau et assis sur de nouvelles pratiques politiques. Le monde change, le socialisme doit changer.

On voit qu'il n'est plus question comme au temps de Jospin d'accompagner la libéralisation financière du monde. Cette conception social-libérale du socialisme doit être dépassée. C'est ce que certains appellent la social-démocratie à la française. Cette vision du socialisme n'est plus acceptable si on veut incarner toujours l'idéal d'humaniser le monde.
On ne peut plus non plus se replier sur une conception frileuse, défensive donc conservatrice des acquis du passé. Ce n'est pas en dressant des murs dogmatiques infranchissables que nous allons pouvoitr incarner un socialisme d'avenir suffisamment attractif pour nous permettre de reconquérir le pouvoir présidentiel qui est seul à même d'agir eficacement pour la transformation sociétale vers plus de justice sociale.

C'est cela que doit être notre objectif durant ces trois années qui viennent. Nous devons construire avec l'ensemble des forces sociales de gauche, progressistes, humanistes, républicaines, démocratiques, de ce pays, un projet alternatif crédible et argumenté pouvant montrer aux français qu'une autre politique est possible.
Nous ne partirons pas de rien parce qu'avec le pacte présidentiel nous avons déjà une base programmatique idéologique pouvant constituer le socle indispensable au changement: le projet socialiste doit concilier le dynamisme économique, le progrès social et l'excellence environnementale. C'est sur ce principe là que nous construirons un projet de société alternatif. Donc cela englobera une nouvelle répartition des richesses, une hausse des salaires, un développement des éco-industries, du bio,etc... L'objectif étant que l'individu puisse accéder aux outils indispensables lui permettant de choisir sa vie: l'éducation, le savoir, la formation tout en pouvant s'appuyer sur un socle collectif solide et ouvert à tous.

Nous ne pourrons pas nous sauver tout seul. Dans une société humaine nous avons besoin de créer un état d'esprit basé sur le respect, la tolérance si nous voulons améliorer le bien-être des uns et des autres. Le projet socialiste d'avenir s'appuiera donc sur une implication citoyenne dans le processus de décision publique. Nous ne pourrons décemment plus exclure les citoyens concernés par les décisions publiques. Il faudra donc être porteur de cette révolution démocratique pour être en situation d'exprimer le plus concrètement possible les attentes des citoyens au mieux vivre ensemble.

Pour que ce socialisme d'avenir puisse s'exprimer il faut que nos dirigeant futurs soient en adéquation eux-mêmes avec ces valeurs. On ne peut avoir des dirigeants qui disent une chose et font le contraire. Il faut que nos futurs dirigeants aient une vérité de la parole même si parfois cela nous heurte. Nous avons besoin pour construire durablement une autre société que l'on puisse clairement, sans tabous sans sectarisme, exprimer la réalité vécue. Pour ensuite la croiser avec nos valeurs humanistes et définir ce projet de société que le peuple attend.
Cela est possible dès le 20 novembre. Autour de ségolène Royal une équipe est en place. Une équipe porteuse de convictions et déterminée à faire gagner les valeurs socialistes fondamentales pour une société d'avenir. Ce n'est pas en s'appuyant sur les anciens dirigeants du passé qui ne parviennent plus à saisir les attentes du peuple que nous entrerons dans le socialisme du XXI ème siècle. Notre ambition est d'humaniser notre société et ainsi de montrer au monde qu'une autre modèle de développement est possible et qu'il est porteur d'un avenir meilleur pour l'humanité.

Commenter cet article