Qui d'autre que ségolène Royal?

Publié le par Asse42

On lit dans la presse les réactions socialistes cherchant le plus petit dénominateur commun à une alliance entre l'une et l'autre, et puis chercher à savoir si elle pourrait être majoritaire, et ceci et cela. mais le message principal qui ressort c'est ségolène Royal ne doit pas se présenter!


Je rappelle que c'est sa motion qui est sortie en tête. Si Delanoë ou Aubry était dans cette situation on n'aurait pas glosé longtemps et on aurait accepte sa candidature "légitime". Et ségolène Royal ne le serait pas?
Comme argument on donne que les autres feraient 70% contre elle. Parce que c'est comme cela qu'un socialiste raisonne? Lorsque son camps a perdu la première chose à penser et donc de faire barrage à la gagnante? Drôle de conception du parti socialiste. Surtout que cet argument peut se retourner contre n'importe qui. Vous croyez qu'il y aurait eu unanimité pour Delanoë? Vous pensez qu'Aubry se ralliant sans conditions à Delanoë serait crédible? Franchement cette situation incarnerait exactement tout ce qui fait que la France moque le parti socialiste.

Qu'il y ait des talents et des égos au parti socialiste c'est un fait. Il est donc normal que dans une compétition interne il y ait un affrontement, une confrontation qui est ensuite tranchée par le vote des militants. Et les statuts du PS sont tellement biscornus qu'ils ne permettent pas à une motion de dégager une majorité. Il est donc convenu que c'est la motion en tête qui présente son choix pour le premier secrétariat tout en cherchant à faire autour d'elle l'unité des socialistes. C'est le respect du vote des militants. Tout autre configuration serait suicidaire et contre-productif.
Ou alors changeons les tatuts du parti et rendons le conforme à la présidentialisation du pays en désignant une personnalité présidente et un premier secrétaire. Cette configuration permettrait de débloquer certaines choses. Mais comme il est organisé actuellement je ne vois pas comment ségolène Royal ne pourait pas y aller. Qui est plus légitime qu'elle au PS? DSK? Fabius? Rocard? Delanoë? Aubry? Hamon? Mélenchon?...Qui? Les socialistes ont clairement exprimés leur confiance en ségolène Royal dans différentes situations. Il est temps de les entendre.

L'intelligence collective serait que les leaders qui ont perdu acceptent la victoire légitimée de ségolène Royal et se rassembleent à ses côtés pour donner une image d'unité puissante pour le parti socialiste. Ce serait la meilleure image pour rentrer dans le XXI ème siècle. Mais entendre les réactions des uns et des autres, montre que ce ne sera pas le cas. A moins qu'il y ait un rassemblement des bonnes volontés et que l'unité de facades des motions explosent entre les tenants du ralliement pour le changement, et ceux qui ne le veulent pas. Cette configuration aurait le mérite de clarifier la situation et de permettre aux militants d'avoir ensuite un vrai choix à confirmer pour l'élection de premier secrétaire. L'idéal donc. Encore faut-il que ce débat essentiel ait lieu et ne soit pas pollué par une soi-disante alliance avec le Modem qui n'existe que dans la tête des uns et des autres pour justifier leur non-ralliement. Si cela se confirme alors on pourrait avoir une majorité élue sur une hypocrisie qui sera démentie dès les élections européennes voire régionales. Le PS en serait donc encore affaibli et il aurait perdu encore deux années précieuses à se pourrir la vie. Personne ne prône une alliance avec le Modem en abandonnant nos valeurs socialistes. Nous, motion E, on dit seulement qu'on sera ouvert à leur ralliement s'ils l'expriment clairement. C'est clair.

Il me semble donc évident, vu la configuration actuelle du PS, que ségolène Royal doit se présenter pour le poste. Autrement elle perdrait de la visibilité alors qu'elle a gagné et puis le PS ne bénéficierait pas de sa force d'attraction. Car le résultat finalement de ces trois années de lutte contre la droite et à l'intérieur de son parti, c'est que ségolène Royal est clairement incontestable pour les militants socialistes. Ils lui font confiance même dans une situation aussi délicate. Elle sait qu'elle peut compter sur nous. Nous comptons sur elle.

Commenter cet article