Le PS ne pourra pas faire sans ségolène Royal.

Publié le par Asse42

 

Ce matin ségolène Royal a clairement acquis sa légitimité au sein du parti socialiste. Ceux qui pensaient, depuis 2006, qu'elle n'était qu'une construction médiaitique, qu'une créature des sondages en sont pour leur frais. Elle a gagné malgré la grosse bertha médiaitique qui s'ingénie à vouloir la dénigrer constamment. Il faudra qu'ils se fassent une raison on ne pourra pas faire sans ségolène Royal.

Maintenant il lui faut rassembler largement pour pouvoir mettre en place la volonté de changement clairement exprimée par les militants par le vote C et E et j'y associe aussi certains de la D. C'est donc clairement une défaite pour l'appareil sortant et l'establishment parisianiste du PS.
La réaction ce matin de Hollande m'encourage encore à penser qu'il faudrait pouvoir marginaliser dans le futur ce genre de personnalité qui ne cherche qu'à diviser au lieu de rassembler. Car on le voit il est plus facile de rassembler sur son nom que de le faire en faveur d'une autre. Je croyais qu'Hollande était un légitimiste et je me rends compte en fait que c'est un ambitieux individualiste déçu d'être le perdant, avec Delanoë, de la soirée. J'avais espéré qu'il soit digne et qu'il montre une réelle volonté de respecter le vote des militants, a-priori ce ne sera pas le cas. Il va faire ce qu'il sait faire le mieux: magouiller.
D'ailleurs je n'aime pas l'esprit de la A en général qui incarne tout ce qu'il nous faut mettre au rebuts pour l'avenir. Le fait que cette motion vienne nous donner de leçons de gauche en déclarant qu'ils refuseraient toute alliance avec le modem est non seulement risible mais pathétique. Lorsqu'on sait que dans cette motion se trouve une multitude d'élus qui ont fait alliance avec le modem au niveau local.

Personnellement je suis pour ostraciser cette motion qui ne représente pas l'avenir du parti et d'accepter ceux qui souhaiteraient nous rejoindre. Si Hollande ne veut pas et bien je n'en ferais pas un drame. Par contre je suis ouvert à Aubry et Hamon qui ont exprimé une vraie volonté d'ouverture et de travailler collectivement.
Dans le jeu des alliances qui s'ouvre il peut donc y avoir un choix multiple de combinaisons. On peut arriver à un TSS qui serait un véritable déni de démocratie et serait un mauvais coup pour le PS. Je n'y crois donc pas. Personnellement mon objectif serait de contraindre la morgue de certains jospinistes à se rallier au rassemblement de grè ou de force. C'est-à-dire contraints en voyant le rassemblement s'effectuer autour de Royal, Aubry et Hamon. Je suis pour une épreuve de force avec ces grands élus qui nous ont méprisé depuis 11 ans. Il leur faut comprendre qu'ils ont perdu et perdu largement!

Je souhaite donc que ségolène Royal prenne toute sa place au sein du parti. Faut-il qu'elle soit la première secrétaire? C'est à elle d'en décider bien sûr et personnellement je n'y vois pas d'inconvénient car elle saura rassembler les bonnes volontés. Autrement il reste la carte Peillon qui est l'homme idoine pour le poste faisant une belle unanimité au sein du parti. Le PS a donc clairement chois le changement contre l'appareil sortant. celui-ci va devoir encaisser le couip et je l'appelle à se resaissir rapidement. Ce qu'a dit hollande ce matin sur RTL doit être la dernière saillie contre le rassemblement du parti. Il est temps de refermer cette page de l'histoire du parti qui a gagné certes des élections locales mais qui a perdu les élections nationales et qui, surtout, a clairement eloigné le PS de sa base populaire. Le vote exprime un souhait de voir le PS renouer avec son histoire et ses racines. Qu'il en soit ainsi.

Ségolène Royal interviewée par France Inter ce matin.

Commenter cet article