Soyons fiers d'être socialiste.

Publié le par Asse42

"Le parti socialiste est inaudible. Le parti socialiste n'a pas travaillé ces dernières années. Le parti socialiste est déconnecté de la réalité. Le parti socialiste est un parti de notables et d'élus. Le parti socialiste n'est pas représentatif de la diversité française. Le parti socialiste incarne le passé...." Voilà quelques exemples de réflexion que l'on entend lorsque l'on parle du parti socialiste.
C'est donc pour stopper cette spirale négative que les militant sont appelés à voter le 6 novembre.

Dans une société de plus en plus fracturée parce que divisée par la droite qui creuse les inégalités comme jamais auparavant, qui détruit les acquis sociaux, qui foule aux pieds les valeurs républicaines, qui monte les français les uns contre les autres, on aura besoin d'un parti socialiste fort, puissant et capable d'incarner un véritable espoir de changement.
Cet espoir doit être validé par l'ensemble du corps social parce qu'il constatera que la nouvelle direction du parti sait prendre en compte le réel, le vécu quotidien pour ensuite formaliser des propositions concrètes susceptibles de répondre au mieux aux crises. Le parti socialiste devra donc s'appuyer très fortement sur sa base pour que les informations, les propositions remontent du terrain, soient validés dans les fédérations pour ensuite trouver leur débouché au niveau national. Il est fini le temps où c'étaient des pontes parisiens qui venaient nous expliquer la vie...Il faut redonner un vrai pouvoir d'action et de réflexion aux militants PS car une fois impliqués plus complètement dans le parti alors ils seront plus à même de convaincre autour d'eux.

Les décisions socialistes devront être validées dans les fédérations qui seront amenées à participer encore plus activement au travail collectif. Leur autonomie leur sera reconnue et elles seront d'ailleurs mieux financées car la décentralisation des pouvoirs sera le cœur de l'action socialiste du XXI ème siècle. Pour donner envie aux gens de nous rejoindre il faudra faire la preuve que l'on est capable d'ouvrir nos portes et fenêtres aux bonnes volontés.
Le parti socialiste s'appuiera donc sur la plus large base populaire possible car il sera reconnu comme un lieu de débats, d'échanges, de respect, de tolérance. C'est en attirant la population à venir travailler avec lui qu'il sera en situation de porter un projet le plus complet et le mieux défini, suivant nos valeurs, pour le pays.

 

Il  est temps que les français réapprennent à aimer le parti socialiste. De Mitterrand il se rappellent surtout qu'il n'a pas véritablement changé la société et qu'il a abdiqué devant les puissances d'argent. Du Jospinisme ils se rappellent que c'est le gouvernement qui a le plus libéralisé l'économie! Alors ils ne croient plus au socialisme. Ils le moquent, ils s'en défient.
Pour inspirer de nouveau confiance le parti socialiste doit reprendre toute sa place au coeur de la société. Il doit revenir au coeur des combats sociaux. Il doit marquer nettement sa différence avec l'idéologie libérale conservatrice de la droite et du sarkozysme en particulier. Celui-ci veut brouiller son image et pourtant c'est le pire du libéralisme qui nous est proposé lorsqu'il fait de la pure incantation moralisante socialiste sans en mettre les moyens. Il faudra démystifier cette esbrouffe mensongère. Le parti socialiste devra donc s'opposer sans concessions, et sans se faire manipuler, à cette droite mais il devra dans le même temps être capable d'incarner une autre vision politique d'avenir pour le pays.

Adhérents socialistes c'est à cela que nous serons conviés le 6 novembre. Nous allons choisir en conscience le socialisme que nous souhaitons pour demain. Un socialisme qui s'appuie sur ses valeurs sans 'enfermer dans des dogmes sectaires ou des postures gauchisantes démenties une fois au pouvoir. Nous voulons un  parti qui assume clairement son histoire mais qui sache se projeter dans le futur pour qu'il devienne l'idée neuve du XXIème siècle susceptible de déteindre ensuite sur le développement de l'humanité. Avec la motion E nous sommes fiers d'être socialistes et nous voulons redonner au pays la fierté historique du socialisme qui lui permettra de reconquérir sa fierté républicaine et ainsi porter fièrement ses valeurs pour le monde.

Commenter cet article